Halacha pour jeudi 19 Sivan 5780 11 juin 2020

Pour l'élévation des âmes de : André Avraham Ben Ma'hlouf TAÎB z"l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba El baz z"l de Lyon
Pour la guérison totale de Ethan Chlomo Ben Yoni  parmi tous les malades d'Israël Amen
Pour l'élévation de l'âme de Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)
Pour la guérison totale et rapide de Jacky Yaakov Ben Esther (Benadiba) de Lyon, parmi tous les malades d'Israël Amen.

Etaler une pommade pendant Chabbat

MARAN écrit dans le Chou’lhan ‘Arou’h (chap.314-11) qu’il est interdit de prendre de la cire afin de boucher le trou d’un tonneau pendant Chabbat, car il y a là un interdit à titre de « Mémaréa’h » (étaler)) pendant Chabbat (interdit qui relève de l’activité de « Méma’hek », lisser des gerbes mises en tas).

Cela signifie qu’il existe un interdit lorsqu’on étale quelque chose pendant Chabbat.
De ce fait, si l’on désire étaler une pommade sur les mains pendant Chabbat, afin que la pommade soit bien imprégnée sur les mains et qu’elle protège la personne d’un assèchement des mains, il est interdit de le faire pendant Chabbat, en raison de l’interdit de Mémarea’h.

De même, il est interdit à ce même titre d’étaler pendant Chabbat une crème sur le corps pour se protéger du soleil.

MARAN écrit encore dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.316) qu’une personne qui a craché sur le sol pendant Chabbat, n’a pas le droit de piétiner son crachat, et de l’étaler afin qu’il soit absorbé par la terre. Cependant, dans ce cas l’interdit n’est pas à titre de Mémarea’h, mais à titre de « Machvé Goumott « (niveler des trous au sol) pendant Chabbat, interdit qui relève de l’activité de « Boné » (construire).

Mais nous devons comprendre.
Pourquoi n’y a-t-il pas dans ce cas aussi l’interdit de Mémarea’h?
Le Maguen Avraham explique que l’interdit de Mémarea’h n’existe que lorsqu’on étale quelque chose sur une autre chose, et que l’on désire que la chose étalée reste ainsi, comme de la cire qui bouche le trou du tonneau. Mais lorsqu’on étale quelque chose dans le but de le faire totalement absorber et disparaitre, il n’y a pas d’interdit à titre de Mémarea’h.
C’est pourquoi, lorsque quelqu’un crache sur sol, et qu’il piétine son crachat afin qu’il soit absorbé pour qu’il disparaisse et que personne ne le voit, il n’y a pas d’interdit à titre de Mémarea’h pendant Chabbat.

A partir de là, notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l apprend (Chou’t Yabiya’ Omer vol.4 sect. O.H chap.27; ‘Hazon Ovadia-Chabbat vol.3 page 384) qu’il n’y a pas d’interdit lorsqu’on prend une pommade et qu’on l’étale dans le but qu’elle soit totalement absorbée dans la peau (comme les personnes qui souffrent d’assèchement et de plaies dans les mains, et qui désirent mettre une pommade de sorte que la pommade s’absorbe totalement dans la peau, et qu’elle ne reste pas en surface), il est permis d’agir ainsi pendant Chabbat. De même, quelqu’un qui met de la pommade sur son dos, afin de soulager ses douleurs de dos, et que cette pommade est faite de telle sorte qu’elle est totalement absorbée par la peau, il est permis selon le Din d’étaler une telle pommade sur la peau pendant Chabbat.

De même, lorsqu’on étale une pommade sur la peau d’un bébé qui souffre d’allergies aux couches, et que la pommade est faite de sorte qu’elle est totalement absorbée par la peau, il est permis d’utiliser une telle pommade pendant Chabbat, car il n’y a là aucun interdit à titre de Mémarea’h.

(Cependant, concernant un adulte en bonne santé, l’autorisation est exclusivement lorsqu’on a commencé à mettre cette pommade avant Chabbat, le vendredi par exemple, car sinon, nous serons face à un autre interdit qui est celui de soigner pendant Chabbat, qui est un interdit indépendant que nous ne traiterons pas pour l’instant).

Pour un bébé qui souffre d’allergies aux couches, et que l’on a uniquement une pommade qui n’est pas absorbée par la peau, plusieurs décisionnaires des dernières générations écrivent que l’on doit dans ce cas poser des « points » de pommades sur la peau du bébé, et ces points de pommades s’étaleront d’eux-mêmes par la couche. Mais on ne doit pas dans ce cas étaler la pommade avec la main de manière précise et directe comme on le fait les jours de semaine.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

ORDEN RITUAL DE LA NOCHE DE ROSH HASHANA

Las dos noches de Rosh Hashana es costumbre comer alimentos que simbolizan buenos designios para Israel. Por ello se come Rubia o lubia en árabe, zapallo –calabaza dulce-, dátiles, acelga, puerro, cabeza de cordero, manzana y miel. Ya hemos escrito oportunamente, que la perso......

Lire la Halacha

CUARTA COMIDA SABÁTICA, “MELAVE MALKA”

Pregunta: Es necesario comer pan en la comida que se realiza en la salida del Shabbat –Melave Malka-? Respuesta: Enseña el Talmud (Shabbat 119ª): Siempre debe la persona preparar su mesa la víspera de Shabbat, aún cuando no posea sino un “cazait” -29grs......

Lire la Halacha

OBJETOS DE USO ESPECÍFICO

Ya hemos visto en entregas anteriores, los distintos tipos de muksé existentes, a saber: Queli shemelajtó leheter –objetos con función permitida- como los vasos, platos, cubiertos, etc. Queli shemelajtó leisur –objetos con función prohibida-, por ej. el......

Lire la Halacha

MOVILIZACIÓN DE PERIÓDICOS Y LIBROS EN SHABBAT

Pregunta: Está permitido movilizar en Shabbat libros sobre medicina, guías telefónicas, etc.? Está permitido leer el periódico en Shabbat? Respuesta: Escribe Maran (Sh. A. cap. 307 inc. 16) Parábolas y relatos seculares, relatos amorosos como el libro Ema......

Lire la Halacha


MANIPULACIÓN DE ARTEFACTOS ELÉCTRICOS EN Shabbat

Pregunta: Está permitido en Shabbat cubrirse con una manta eléctrica o se prohibe por considerarse ésta un objeto muksé? Asimismo ¿puede manipularse un artefacto eléctrico en Shabbat o no? Respuesta: En principio, debemos aclarar dentro de qué tipo......

Lire la Halacha

OBJETOS DE FUNCIÓN PROHIBIDA EN SHABBAT

Ya hemos enumerado las distintas categorías de muksé que existen en Shabbat, a continuación nos explayaremos sobre una de estas categorías, “queli shemelajtó leisur, o sea los objetos destinados a una función prohibida en Shabbat, como por ejemplo un m......

Lire la Halacha

GENERALIDADES SOBRE EL MUKSÉ

Ya comenzamos en las entregas anteriores a interiorizarnos sobre los principios del concepto de Muksé y los orígenes de esta institución rabínica. A continuación veremos algunas generalidades sobre el mismo. QUELIM SHEMELAJTAM LEHETER –objetos cuya funci&o......

Lire la Halacha

MANIPULACIÓN DE ALIMENTOS EN Shabbat

Pregunta: Está permitido manipular alimentos que no pueden ser utilizados en Shabbat, por ej. carne preparada para el domingo, polvo de hornear, vainilla, etc.? Respuesta: Ya hemos visto anteriormente algunas generalidades sobre la halajá de Muksé en Shabbat y el tipo de obje......

Lire la Halacha