Halacha pour mercredi 22 Adar 5780 18 mars 2020

Pour l'élévation de l'âme de 
André Avraham Ben Ma'hlouf TAÏB z"l de Lyon (France)

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Les produits alimentaires de notre époque

A partir de 30 jours avant Péssa’h, entre en vigueur le devoir de « destruction du ‘Hamets ». Cela signifie que le nettoyage et la surveillance afin de ne pas trébucher sur l’interdit du ‘Hamets, entrent eux-aussi dans le cadre du devoir de détruire le ‘Hamets 30 jours avant Péssa’h.

C’est pourquoi, dès à présent, il faut contrôler la nourriture à la maison, que toute chose que l’on désire consommer pendant Péssa’h, doit être minutieusement vérifiée de tout mélange de ‘Hamets.
Les commerçants doivent eux-aussi placer les aliments Cacher LéPéssa’h dans des endroits propres, afin qu’aucun grain de farine ne tombe sur les aliments.

Cette règle prend sa source dans les propos de la Guémara Péssa’him (6a) où il est enseigné que lorsqu’on voyage à l’étranger 30 jours avant Péssa’h, on doit détruire le ‘Hamets qui est en notre possession avant de partir en voyage.
A partir de là, les décisionnaires médiévaux apprennent que 30 jours avant Péssa’h, entre en vigueur le devoir de détruire le ‘Hamets, et ce devoir se poursuit jusqu’au moment où l’on brûle le ‘Hamets la veille de Péssa’h.
(Si par la suite – à D.ieu ne plaise – on trouve du ‘Hamets pendant Péssa’h, on aura encore le devoir de le brûler).

Dans les générations passées, la plupart des produits alimentaires étaient des produits naturels, comme des fruits, des légumes ou des légumineuses ou autre, et il était possible de vérifier et de porter attention à la Cacherout des produits pour Péssa’h.
Cependant, de notre époque – où la plupart des produits sont des produits prêts à la consommation – il est devenu nécessaire de nommer des surveillants particuliers sur la Cacherout des produits pour Péssa’h, ainsi que pour toute l’année.
C’est pourquoi, de notre époque, les produits pour Péssa’h portent un sceau « Cacher LéPéssa’h ».

Tous les produits vendus « ouverts », comme les fruits secs, les pépites, le fromage (à la coupe en Israël) ou autre, où il est probable que du ‘Hamets y soit mélangé, ne doivent pas être achetés pour Péssa’h, sauf si le vendeur est une personne qui craint Hachem, et sait parfaitement de quoi sont faits les produits vendus (pour le fromage Cacher vendu à la coupe en Israël par exemple, le vendeur ne sait pas toujours ce qu’il contient précisément), et dans ce cas, on peut se fier à son témoignage au sujet de la Cacherout des produits vendus.

Par conséquent, si un épicier (ou toute chaine de vente alimentaire) n’est pas scrupuleux de la pratique des Mitsvott, on ne peut pas acheter des produits pour Péssa’h chez lui, excepté des produits fermés sur lesquels il y a un sceau de Cacherout pour Péssa’h, qu’il est possible d’acheter même chez quelqu’un qui ne pratique pas les Mistvott.

Notre maitre le ‘HYDA écrit dans son livre ‘Avodatt HaKodech (note 196), au nom de nos maitres z’’l, que toute personne vigilante vis-à-vis du ‘Hamets à Péssa’h en veillant à ne pas trébucher sur cet interdit par tous les moyens, sera assurée de passer une bonne année, car les jours de Péssa’h sont la racine de toute l’année.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Les ustensiles de Péssa’h

Pendant Péssa’h, on ne doit pas utiliser les ustensiles que l’on a utilisé durant toute l’année, car ces ustensiles dans lesquels on a cuisiné toute l’année ont contenus des aliments chauds, et les parois de ces sutensiles ont « a......

Lire la Halacha

Lois relatives à la Cacherisation des éviers et de la cuisine

Les ustensiles en plastique sont cacherisables selon la manière de leur utilisation, c'est-à-dire que si l’on à l’habitude de les utiliser à froid il suffira de bien les laver. S’il est d’usage de les utiliser à chaud mais en second deg......

Lire la Halacha

Cas pratiques concernant les Kitniyot

Dans la précédente Hala’ha, nous avons expliqué de façon générale, les principales règles du ‘Hamets et des Kitniyot à Pessa’h. Nous avons expliqué que selon l’unanimité, les Kitniyot  - comme le poids......

Lire la Halacha

Vigilance sur le H’amets

L’interdiction de tirer profit et de consommer du H’amets Il est dit dans la Torah au sujet de la fête de Pessah’ (Chémott 13): « Durant 7 jours, on mangera des Matsot, et ne sera vu ni H’amets, ni levain dans tous tes domaines ». Dans la Gu&eacut......

Lire la Halacha


Du H’amets inconsommable avant Pessah’ – Maquillage et crèmes diverses

L’interdiction de consommer ou de tirer profit du H’amets De même qu’il est interdit de consommer du H’amets pendant Péssah’, ainsi Hachem nous ordonne de ne pas maintenir du H’amets en notre possession pendant Péssah’. De même, il......

Lire la Halacha

Cachérisation d’un four pour Péssa’h – Birkatt Ha-Ilanott

Question: Est-il possible de Cachériser un four pour Péssa’h? Réponse: Notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l a traité ce sujet à divers endroits de ses ouvrages (Chou’t Yabiya’ Omer vol.5 sect. Y.D chap.7 ; et autres …), et il s&rsquo......

Lire la Halacha

Le devoir de Matanot La-Evyonim

Il est dit dans la Méguilat Esther (9 – 22): « Faire de ces jours, des jours de festin et de joie, et d’échange de mets mutuels, ainsi que de cadeaux aux nécessiteux. » Il est rapporté dans la Guémara Méguila (7a): Echange de met......

Lire la Halacha

Le jeûne d’Esther

Aujourd’hui, tombe le jeûne d’Esther que toutes les communautés du peuple d’Israël a l’usage d’observer. Au temps de Mordéh’aï et Esther, les juifs se sont réunis le 13 Adar afin d’affronter leurs ennemis. Ils avaient ......

Lire la Halacha