Halacha pour dimanche 24 Kislev 5780 22 décembre 2019

Pour l'élévation de l'âme de:
André Avraham Ben Ma'hlouf TAÏB z"l de Lyon (France)

Marco Its’hak Ben Dolly Dandouna HaCohen z’’l

Règles relatives à l’allumage des Nérot ‘Hanouka

L’heure de l’allumage
L’heure de l’allumage des Nérot ‘Hanouka est l’heure de la sortie des étoiles.
Certains Achkénazim ont l’usage d’allumer immédiatement au coucher du soleil.
Si l’on a tardé et que l’on n’a pas allumé, on doit allumer immédiatement.
Même si l’on a beaucoup tardé, on peut allumer jusqu’à l’aube.

L’obligation de l’allumage
Nous avons déjà mentionné que selon l’usage des Séfaradim, seul le maitre de maison allume les Nérot et ainsi, tous les membres du foyer sont acquittés de leur devoir. Mais selon l’usage des Achkénazim, chaque membre du foyer allume ses propres Nérot ‘Hanouka.
Nous avons également mentionné le fait que les femmes sont soumises au devoir de l’allumage des Nérot ‘Hanouka, et de ce fait, une femme qui n’a pas d’époux, ou bien dont l’époux ne se trouve pas à la maison, est tenue d’allumer les Nérot ‘Hanouka elle-même.
De même, si le mari sait par avance qu’il rentrera tard dans la soirée, il peut nommer son épouse déléguée, afin qu’elle allume les Nérot ‘Hanouka. Ainsi, l’épouse allumera les Nérot avec les bénédictions, et son époux sera acquitté de son devoir.

Allumage par un enfant
Puisque l’obligation de l’allumage des Nérot ‘Hanouka n’incombe que des hommes et des femmes au-delà de « l’âge des Mitsvot » (13 ans et plus pour un garçon ; 12 ans et plus pour une fille), si un enfant allume les Nérot ‘Hanouka (pour le foyer), les autres adultes ne pourront pas s’acquitter de l’allumage de cet enfant.
Il ne faut donc pas permettre à un enfant d’allumer les Nérot ‘Hanouka.
Si l’on est le 2ème soir (et plus), il faut que le père ou le chef de famille allume le 1er Ner du soir, et les autres Nérot du soir pourront être allumés par un enfant qui n’est pas Bar/Bat Mitsva (même dans ce cas, il est bon que le père prenne la main de l’enfant pendant que celui-ci allume les autres Nérot du soir).
Le « Chamach » peut être allumé par n’importe qui.

Cependant, puisque le sujet de l’enfant - qui peut ou pas acquitter le foyer par son allumage – fait l’objet d’une divergence d’opinion Halachique parmi les décisionnaires, si à postériori un enfant non Bar/Bat Mitsva a allumé les Nérot ‘Hanouka pour le foyer, il n’est pas nécessaire de les éteindre et d’en rallumer d’autres, et certainement pas avec bénédictions.

Emettre une condition sur les Nérot ‘Hanouka
Les restes d’huile, de mèches ou de bougies de l’allumage des Nérot ‘Hanouka ont un statut de « Kédoucha » (sainteté) du fait qu’ils ont servis à la Mitsva de l’allumage des Nérot ‘Hanouka.
De ce fait, il faut brûler ces restes après ‘Hanouka.
Or, afin d’éviter cette situation, il est juste et bon d’émettre une condition verbale avant ‘Hanouka, selon laquelle on n’a pas l’intention d’assigner l’huile ou les mèches pour la Mitsva (au-delà de la ½ heure obligatoire où les Nérot doivent brûler chaque soir), et ainsi, la Kédoucha ne reposera pas sur les restes d’huile et de mèches, et l’on pourra les utiliser comme on le désire.

8 Halachot Les plus populaires

Les traditions de la période de « Ben Hamétsarim »

Même si nous avons expliqué que l’on ne doit pas réciter la bénédiction de Chéheh’eyanou sur un fruit nouveau ou sur un vêtement nouveau, pendant la période de Ben Ha-Métsarim, depuis le soir du 17 Tamouz jusqu’à a......

Lire la Halacha

Se couper les cheveux pendant Ben Ha-Métsarim - (du 17 Tamouz au 9 Av) cette année (5780)

L’usage de s’interdire la coupe de cheveux En conséquence à la gravité du deuil en vigueur pendant la période de Ben Ha-Métsarim, les Achkénazim ont pour tradition de ne pas se couper les cheveux, ni de se raser, depuis le 17 Tamouz jusqu’......

Lire la Halacha

Le poisson et la viande

Après avoir appris ces derniers jours plusieurs règles concernant la consommation de la viande et des laitages, nous allons traiter de plusieurs règles concernant la consommation du poisson avec la viande, ainsi que d’autres sujets liés à cette interdiction. ......

Lire la Halacha

Les jours de « Ben Ha-Métsarim » - Les décrets de nos maitres

Aujourd’hui, nous observons le jeûne du 17 Tamouz. Les jours entre le 17 Tamouz et le 9 Av se nomment les jours de « Ben Ha-Métsarim » (« entre les détresses »), en correspondance au verset de Eih’a (chap.1 verset 3) « Tous ses poursui......

Lire la Halacha


L’interdiction de consommer de la viande et des laitages sur la même table

Raisons et définitions de la Halacha Une personne qui consomme des laitages, n’a pas le droit de placer de la viande sur la même table. Ou bien le contraire, une personne qui consomme de la viande, n’a pas le droit de placer des laitages sur la même table. Ceci par d&......

Lire la Halacha

Suite des règles sur les ustensiles en verre et en Pyrex vis-à-vis de la viande et du lait

Dans la précédente Halacha, nous avons cité l’opinion de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’ selon lequel les ustensiles en verre n’absorbent absolument pas, et de ce fait, il n’y a aucun interdit à utiliser des ustensiles en verr......

Lire la Halacha

Ustensiles en verre pour la viande et le lait

Question: Doit-on également posséder une vaisselle viande et une vaisselle lait lorsqu’il s’agit d’ustensiles en verre? Réponse: Nous avons déjà expliqué dans la précédente Halacha qu’il est obligatoire de possé......

Lire la Halacha

Vaisselle viande et vaisselle lait et règle du goût détérioré (נותן טעם לפגם)

Les parois d’une marmite qui a cuit de la viande absorbent légèrement de la nourriture au moment de la cuisson. Par conséquent, cette marmite est qualifiée de marmite « viande », et de ce fait, si l’on cuit des aliments lactés dans......

Lire la Halacha