Halacha pour vendredi 8 Kislev 5780 6 décembre 2019

Pour l'élévation de l'âme de:
André Avraham Ben Ma'hlouf TAÏB z"l de Lyon (France)

Marco Its’hak Ben Dolly Dandouna HaCohen z’’l

Questions/Réponses Halacha Yomit - Donner le prénom de son père en répondant à quelqu’un qui demande – Se lever devant son fils – Eduquer un enfant à répondre « Amen »

Recueil de réponses données ces derniers temps

Question: Si l’on me demande le prénom de mon père ou celui de ma mère, m’est-il permis de répondre?

Réponse: Si l’on demande à quelqu’un le prénom de son père, il ne doit pas répondre directement le prénom de son père. Il devra ajouter un titre honorifique, comme « Mon père untel », ou bien « Mon papa untel », etc…
Notre maitre le Rav z.ts.l indiqua que lorsqu’on demande à quelqu’un le prénom de son père, il peut répondre à voix basse « mon père » ou « mon papa », et ensuite répondre le prénom à haute voix. (Halichot ‘Olam vol.8 page 92).

 

Question: J’ai le mérite d’avoir un fils Talmid ‘Ha’ham (érudit dans la Torah), et j’assiste à un de ses cours quotidiens, dois-je me lever devant lui?

Réponse: Cette question est abordée dans la Guémara Kiddouchin (33b), sans qu’une réponse claire soit obtenue. Or, puisque cette question relève d’un doute sur une ordonnance de la Torah, les décisionnaires écrivent que le père doit se lever devant le fils s’il est son maitre.
De même à l’inverse, le Talmud Yérouchalmi (3ème chap. de Péa) explique que lorsqu’un fils enseigne la Torah à son père, même si le père a l’usage de se lever devant son fils, le fils est encore tenu de se lever devant son père. C’est ainsi que tranche le RAN (Kiddouchin ibid.).
C’est ainsi que tranche notre maitre le Rav z.ts.l (ibid. page 96).

 

Question: Doit-on éduquer les enfants à répondre « Amen » aux bénédictions?

Réponse: Le Gaon Ben Ich ‘Haï écrit (Ki Tétsé) que l’homme est tenu d’enseigner à son fils depuis son enfance, le verset de « Chéma’ Israël » etc… « …et il doit lui apprendre à répondre « Amen » à toutes les bénédictions qu’il entend …»
Cet enseignement prend sa source dans la Guémara Sanhédrin (100b):
« A partir de quand un enfant gagne son Monde Futur ? On rapporte au nom de Rabbi Méïr : Au moment où il dit « Amen », comme il est dit : « Ouvrez les portes, afin que pénètre le peuple juste, qui à gardé la foi (« Emounim ») » On ne doit pas comprendre « Emounim » (la foi) mais « Aménim ». »
Notre maitre le Rav z.ts.l (ibid. page 196) cite au nom du Zohar Ha-Kadoch (Vayéle’h), ainsi que du Maharcha, que le mot « Amen » indique l’existence de la chose et son authentification. Or, lorsque l’enfant s’exprime verbalement sur une bénédiction (en répondant Amen), il confirme l’existence de la chose prononcée et son authenticité. De ce fait, il mérite qu’on lui ouvre les portes du Gan ‘Eden.  

 

Chabbat Chalom!

8 Halachot Les plus populaires

Le « ’Erouv Tavchiline » - Chavou’ot 5780

Qu’est ce que le ‘Erouv Tavchiline? Cette année (5780), le 1er jour de Chavou’ot tombera un vendredi veille de Chabbat. (29.mai) Nous savons que pendant chaque Yom Tov il est permis de cuisiner pour les besoins du Yom Tov. Par exemple, il est permis de mettre pendant Yom T......

Lire la Halacha

« Chover Oyévim Ou-Mah’nya’ Zédim »

Question: Dans la ‘Amida, dans la formule de la bénédiction contre les hérétiques (Minim), comment doit-on conclure la terminaison de la bénédiction ? « Chover Oyévim Ou-Mah’nya’ Zédim » ou bien &laq......

Lire la Halacha

Cuire pendant Yom Tov

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov, malgré tout, l......

Lire la Halacha

Manipuler le feu pendant Yom Tov – allumage et extinction

Nous avons expliqué que Yom Tov et Chabbat ont le même statut vis-à-vis de toutes les interdictions, excepté certains travaux liés à la préparation de la nourriture (« Oh’el Nefech ») qui sont permis pendant Yom Tov, comme l’int......

Lire la Halacha


Escroquerie et tromperie

Il est interdit d’escroquer les gens dans le domaine du commerce, ou bien de les tromper. Si le produit comporte un défaut, le vendeur se doit d’en informer le client. Par exemple: lorsque quelqu’un désire vendre son appartement, sachant que le toit a des infiltrati......

Lire la Halacha

Règles du comportement au réveil, le matin

Il est enseigné dans une Michna des Pirké Avot (chap.5): Yéhouda Ben Téma dit: « Sois effronté comme la panthère, agile comme l’aigle, rapide comme le cerf, et fort comme le lion, afin d’accomplir la Volonté de Ton Père ......

Lire la Halacha

La fête de Chavou’ot - Le Corona

La fête de Chavou’ot – le moment du Don de notre sainte Torah qui est notre vie et de laquelle dépend la longévité de nos jours - tombe cette année 5780 avec l’aide d’Hachem, à la fin des du compte des jours du ‘Omer, ce vendredi......

Lire la Halacha

Bénédiction finale sur une boisson chaude

Question: Une personne qui a bu un thé ou un café, doit-elle ensuite réciter la bénédiction finale « Boré Néfachott »?  Réponse: Nous avons expliqué à plusieurs occasions que lorsqu’on a consomm......

Lire la Halacha