Halacha pour jeudi 30 Cheshvan 5780 28 novembre 2019

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Le respect de l’épouse du père, face au respect de la mère

Il est dit dans la Torah:
« Honore ton père (ainsi que) ta mère, afin que tes jours se rallongent … »
Nos maitres commentent dans la Guémara Kétoubott (103a):
Pourquoi la Torah n’a pas dit « Honore ton père et ta mère » (sans le mot « Ette » qui signifie « ainsi que ») ? Ceci afin d’inclure l’épouse de ton père et l’époux de ta mère.
Par exemple: Quelqu’un dont le père est décidé et dont la mère s’est remariée, est soumis au devoir d’honorer le nouveau mari de sa mère. De même, quelqu’un dont la mère est décédée et dont le père s’est remarié, est soumis au devoir d’honorer la nouvelle épouse de son père.
De même, quelqu’un dont les parents sont divorcés et se sont remariés chacun de son côté, est soumis à l’obligation de respecter tout le monde, aussi bien son père, sa mère, ainsi que leurs nouveaux conjoints respectifs.

La mère exige de son fils de ne pas honorer la nouvelle épouse de son père
A présent, nous allons traiter d’une question malheureusement courante:
Quelqu’un dont les parents ont divorcés, et dont le père s’est remarié, si la mère exige du fils de ne pas honorer la nouvelle épouse de son père, de ne pas lui rendre visite, de ne pas demander de ses nouvelles, et de façon certaine, de ne pas se soucier de quoi que ce soit pour elle, doit-il dans ce cas donner préférence au respect de sa mère, qui l‘a enfanté, ou bien au respect de l’épouse de son père?

Le respect de la mère face au respect de l’épouse du père
De manière fondamentale, nous devons expliquer que lorsque la mère et l’épouse du père sont présentes, et que chacune d’entre elles réclament quelque chose du fils, par exemple, d’aller faire les courses au même moment, dans un tel cas, le fils doit-il donner préférence au respect de sa mère ou à celui de l’épouse de son père?
Notre grand maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l traite de ce cas dans l’une de ses Responsa (Chou’t Yabiya’ Omer vol.11 chap.20), et il écrit qu’il lui semble évident que le respect de la mère est prioritaire dans ce cas, car l’homme est tenu d’honorer sa mère à tout jamais, alors qu’il n’est tenu d’honorer l’épouse de son père que du vivant de celle-ci.

Nous apprenons donc que le respect de la mère est prioritaire sur celui de l’épouse du père.

Lorsque la mère interdit à son fils d’honorer l’épouse de son père
Malgré tout, au sujet de la question que nous traitons, où la mère exige de son fils qu’il n’honore pas l’épouse de son père, dans un tel cas, notre maitre le Rav z.ts.l écrit que cela est comparable au cas de celui dont la mère lui demande d’enfreindre les paroles de la Torah. Par exemple : quelqu’un dont la mère lui demande de profaner le Chabbat, il est certain qu’il lui est interdit d’écouter sa mère, comme expliqué à plusieurs endroits dans la Guémara (voir Bava Métsi’a 32a).
Or, puisque le fils est soumis au devoir de toujours honorer l’épouse de son père – ce qui est un véritable devoir qui l’incombe – même si le respect de la mère est prioritaire sur celui de l’épouse du père, la mère ne peut empêcher son fils d’accomplir le devoir de la Torah d’honorer aussi l’épouse du père.

En conclusion: De manière générale, il est certain que le respect de la mère prime sur celui de l’épouse du père. Mais lorsque la mère interdit à son fils d’honorer l’épouse de son père, le fils n’est pas autorisé à écouter sa mère dans un tel cas, car on ne doit pas écouter sa mère lorsque celle-ci ordonne d’enfreindre un devoir de la Torah.
Quoi qu’il en soit, notre maitre le Rav z.ts.l ajoute que le fils devra agir avec délicatesse, afin de ne pas faire de la peine à sa mère, et il devra faire preuve de sagesse afin d’honorer tout le monde, et ainsi, Hachem et les hommes se réjouiront de lui.

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

האם מותר לחמם בשבת סופגנייה עם ריבה?
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Le respect du beau-père et de la belle mère – Les signes de la fin de l’exil

Question: Est-ce qu’un homme est tenu de respecter son beau-père au même titre qu’il est tenu de respecter son père ? Réponse: Il est enseigné dans le Yalkout Chim’oni: David dit à Chaoul : « Mon père, vois et......

Lire la Halacha

Le Kaddich

Lorsqu’une personne décède, il incombe ses fils de veiller de façon particulière à prier les 3 prières quotidiennes avec un Minyan (10 hommes), afin de pouvoir dire le Kaddich pour le père ou la mère. De même pour un homme qui perd ......

Lire la Halacha

Le respect des parents après leur disparition

Au même titre qu’un homme est soumis au devoir d’honorer ses parents de leur vivant, ainsi il est soumis au devoir de les honorer après leur disparition. Il est certain qu’il lui est interdit de les mépriser après leur disparition. Il est rapport&eacut......

Lire la Halacha

Se lever devant son père et devant son Rav – La réponse de notre maitre le Rav z.ts.l à son petit-fils

Toutes les règles que nous mentionnons au sujet du respect et de la crainte des parents concernent de façon égale aussi bien le fils vis à vis de son père et de sa mère, que la fille vis-à-vis de son père et de sa mère. Si nous éc......

Lire la Halacha


Sur qui reposent les frais d’entretient des parents ?

Nous avons déjà fais mention du fait que le devoir de Kiboud Av Vaem (Respect des parents) inclus aussi le fait de se soucier de nourrir ses parents selon leur volonté, en particulier lorsque les parents sont très âgés et qu’ils ne peuvent plus s’......

Lire la Halacha

Est-il permis à un fils de contredire son père ?

Dans la précédente Halacha, nous avons mentionné l’interdiction pour un fils ou une fille de contredire les propos de leur parents, car selon la Guemara Kiddoushin (31b), le fait de ne pas contredire les parents en disant que leurs propos ne sont pas corrects, fait partie ......

Lire la Halacha

Le respect et la crainte du père et de la mère

Le devoir de respecter ses parents est divisé en 2 parties : le devoir de respecter le père et la mère, et le devoir de craindre le père et la mère, comme il est dit dans la Torah « Respecte ton père et ta mère », «&nb......

Lire la Halacha

Appeler son père ou sa mère par leur prénom – Les attitudes de notre maitre le Rav z.ts.l

Question: Est-il permis d’appeler son père par son prénom ? Est-il permis à quelqu’un d’appeler un ami par son prénom lorsque celui-ci est identique au prénom du père de la personne qui appelle? Réponse: Il est interdit d’ap......

Lire la Halacha