Halacha pour vendredi 17 Cheshvan 5780 15 novembre 2019

Pour l'élévation de l'âme de:
André Avraham Ben Ma'hlouf TAÏB z"l de Lyon (France)

Marco Its’hak Ben Dolly Dandouna HaCohen z’’l

Questions/Réponses Halacha Yomit - Une bonne odeur produite par de l’encense – Prier à l’heure où la communauté prie – Un téléphone à l’aéroport

Recueil de réponses données ces derniers temps

Question: Chez nous (au Brésil), les non-juifs ont l‘usage de faire brûler de l’encense une fois par mois, et cela dégage une bonne odeur. Doit-on réciter la bénédiction avant de sentir ces parfums?

Réponse: MARAN écrit dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.217) qu’il est interdit de respirer des parfums dédiés à l’idolâtrie.
Or, puisque ces encenses brûlées par les non-juifs dans certains pays à des dates précises sont réalisées au nom de croyances fausses et pour l’idolâtrie dans lesquelles ils croient, il est interdit de les respirer, et il est certain qu’il est interdit de réciter la bénédiction sur de tels parfums.

 

Question: On m’a dit qu’un homme qui ne peut pas se rendre à la synagogue, doit prier à l’heure où la communauté prie. Est-ce exact?

Réponse: Si quelqu’un ne peut pas se rendre à la synagogue – comme une personne malade par exemple – il est juste de faire coïncider leur où il prie avec l’heure où la communauté va prier, afin que sa prière monte avec leur prière.
Même s’il ne se trouve pas avec eux, malgré tout, ce moment est une heure d’agrément pour que sa prière soit acceptée.
Comme le rapporte explicitement la Guémara (Béra’hott 7b), en citant l’exemple de Rav Na’hman qui – un jour - ne pouvait pas se rendre à la synagogue, et à qui Rabbi Yo’hanan dit au nom de Rabbi Chim’on Bar Yo’haï que c’est justement le sens du verset : « Je t’adresse ma prière en un moment d’agrément » Quel est le moment d’agrément ? C’est celui où la communauté prie. Cette règle est tranchée par MARAN dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.90).

 

Question: Je me trouvais à l’aéroport et un jeune juif s’est approché de moi en me demandant de lui prêter mon téléphone. Je lui ai répondu que je n’avais pas de téléphone. Quelqu’un qui était avec moi me fit remarquer qu’il est interdit de mentir, mais je n’avais pas d’autre choix puisque je ne voulais pas prêter mon téléphone. Qui a raison?

Réponse: Il est interdit de mentir, comme il est dit : « Celui qui prononce des mensonges ne se présentera pas devant mes yeux ». Le menteur fait partie des 4 catégories d’individus qui ne reçoivent pas la Ché’hina (Présence Divine).
Il n’y a d’autorisation de mentir que pour des situations particulières, comme pour préserver le Chalom entre un mari et une femme ou autre.
De manière fondamentale, vous auriez dû prêter votre téléphone à ce jeune, qui avait – de façon certaine – besoin d’un téléphone à ce moment.
Il est rapporté dans la Guémara Yoma (11b) que celui qui réserve ses affaires uniquement à son usage personnel en refusant de les prêter aux autres, et en prétendant qu’il ne possède pas l’objet demandé, Hachem diffusera l’attitude de cette personne, et en définitif, il sera chassé de chez lui, et ses affaires seront vues par tout le monde.
Rachi commente que les châtiments qui le poussent à être chassé de chez lui viennent pour le fait d’avoir été égoïste.

Chabbat Chalom!

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

ברכת הגומל בשעת צרה
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

8 Halachot Les plus populaires

Le « ’Erouv Tavchiline » - Chavou’ot 5780

Qu’est ce que le ‘Erouv Tavchiline? Cette année (5780), le 1er jour de Chavou’ot tombera un vendredi veille de Chabbat. (29.mai) Nous savons que pendant chaque Yom Tov il est permis de cuisiner pour les besoins du Yom Tov. Par exemple, il est permis de mettre pendant Yom T......

Lire la Halacha

« Chover Oyévim Ou-Mah’nya’ Zédim »

Question: Dans la ‘Amida, dans la formule de la bénédiction contre les hérétiques (Minim), comment doit-on conclure la terminaison de la bénédiction ? « Chover Oyévim Ou-Mah’nya’ Zédim » ou bien &laq......

Lire la Halacha

Cuire pendant Yom Tov

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov, malgré tout, l......

Lire la Halacha

Manipuler le feu pendant Yom Tov – allumage et extinction

Nous avons expliqué que Yom Tov et Chabbat ont le même statut vis-à-vis de toutes les interdictions, excepté certains travaux liés à la préparation de la nourriture (« Oh’el Nefech ») qui sont permis pendant Yom Tov, comme l’int......

Lire la Halacha


Escroquerie et tromperie

Il est interdit d’escroquer les gens dans le domaine du commerce, ou bien de les tromper. Si le produit comporte un défaut, le vendeur se doit d’en informer le client. Par exemple: lorsque quelqu’un désire vendre son appartement, sachant que le toit a des infiltrati......

Lire la Halacha

Règles du comportement au réveil, le matin

Il est enseigné dans une Michna des Pirké Avot (chap.5): Yéhouda Ben Téma dit: « Sois effronté comme la panthère, agile comme l’aigle, rapide comme le cerf, et fort comme le lion, afin d’accomplir la Volonté de Ton Père ......

Lire la Halacha

La fête de Chavou’ot - Le Corona

La fête de Chavou’ot – le moment du Don de notre sainte Torah qui est notre vie et de laquelle dépend la longévité de nos jours - tombe cette année 5780 avec l’aide d’Hachem, à la fin des du compte des jours du ‘Omer, ce vendredi......

Lire la Halacha

Bénédiction finale sur une boisson chaude

Question: Une personne qui a bu un thé ou un café, doit-elle ensuite réciter la bénédiction finale « Boré Néfachott »?  Réponse: Nous avons expliqué à plusieurs occasions que lorsqu’on a consomm......

Lire la Halacha