Halacha pour vendredi 17 Cheshvan 5780 15 novembre 2019

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Questions/Réponses Halacha Yomit - Une bonne odeur produite par de l’encense – Prier à l’heure où la communauté prie – Un téléphone à l’aéroport

Recueil de réponses données ces derniers temps

Question: Chez nous (au Brésil), les non-juifs ont l‘usage de faire brûler de l’encense une fois par mois, et cela dégage une bonne odeur. Doit-on réciter la bénédiction avant de sentir ces parfums?

Réponse: MARAN écrit dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.217) qu’il est interdit de respirer des parfums dédiés à l’idolâtrie.
Or, puisque ces encenses brûlées par les non-juifs dans certains pays à des dates précises sont réalisées au nom de croyances fausses et pour l’idolâtrie dans lesquelles ils croient, il est interdit de les respirer, et il est certain qu’il est interdit de réciter la bénédiction sur de tels parfums.

 

Question: On m’a dit qu’un homme qui ne peut pas se rendre à la synagogue, doit prier à l’heure où la communauté prie. Est-ce exact?

Réponse: Si quelqu’un ne peut pas se rendre à la synagogue – comme une personne malade par exemple – il est juste de faire coïncider leur où il prie avec l’heure où la communauté va prier, afin que sa prière monte avec leur prière.
Même s’il ne se trouve pas avec eux, malgré tout, ce moment est une heure d’agrément pour que sa prière soit acceptée.
Comme le rapporte explicitement la Guémara (Béra’hott 7b), en citant l’exemple de Rav Na’hman qui – un jour - ne pouvait pas se rendre à la synagogue, et à qui Rabbi Yo’hanan dit au nom de Rabbi Chim’on Bar Yo’haï que c’est justement le sens du verset : « Je t’adresse ma prière en un moment d’agrément » Quel est le moment d’agrément ? C’est celui où la communauté prie. Cette règle est tranchée par MARAN dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.90).

 

Question: Je me trouvais à l’aéroport et un jeune juif s’est approché de moi en me demandant de lui prêter mon téléphone. Je lui ai répondu que je n’avais pas de téléphone. Quelqu’un qui était avec moi me fit remarquer qu’il est interdit de mentir, mais je n’avais pas d’autre choix puisque je ne voulais pas prêter mon téléphone. Qui a raison?

Réponse: Il est interdit de mentir, comme il est dit : « Celui qui prononce des mensonges ne se présentera pas devant mes yeux ». Le menteur fait partie des 4 catégories d’individus qui ne reçoivent pas la Ché’hina (Présence Divine).
Il n’y a d’autorisation de mentir que pour des situations particulières, comme pour préserver le Chalom entre un mari et une femme ou autre.
De manière fondamentale, vous auriez dû prêter votre téléphone à ce jeune, qui avait – de façon certaine – besoin d’un téléphone à ce moment.
Il est rapporté dans la Guémara Yoma (11b) que celui qui réserve ses affaires uniquement à son usage personnel en refusant de les prêter aux autres, et en prétendant qu’il ne possède pas l’objet demandé, Hachem diffusera l’attitude de cette personne, et en définitif, il sera chassé de chez lui, et ses affaires seront vues par tout le monde.
Rachi commente que les châtiments qui le poussent à être chassé de chez lui viennent pour le fait d’avoir été égoïste.

Chabbat Chalom!

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

האם מותר לחמם בשבת סופגנייה עם ריבה?
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Le respect du beau-père et de la belle mère – Les signes de la fin de l’exil

Question: Est-ce qu’un homme est tenu de respecter son beau-père au même titre qu’il est tenu de respecter son père ? Réponse: Il est enseigné dans le Yalkout Chim’oni: David dit à Chaoul : « Mon père, vois et......

Lire la Halacha

Le Kaddich

Lorsqu’une personne décède, il incombe ses fils de veiller de façon particulière à prier les 3 prières quotidiennes avec un Minyan (10 hommes), afin de pouvoir dire le Kaddich pour le père ou la mère. De même pour un homme qui perd ......

Lire la Halacha

Le respect des parents après leur disparition

Au même titre qu’un homme est soumis au devoir d’honorer ses parents de leur vivant, ainsi il est soumis au devoir de les honorer après leur disparition. Il est certain qu’il lui est interdit de les mépriser après leur disparition. Il est rapport&eacut......

Lire la Halacha

Se lever devant son père et devant son Rav – La réponse de notre maitre le Rav z.ts.l à son petit-fils

Toutes les règles que nous mentionnons au sujet du respect et de la crainte des parents concernent de façon égale aussi bien le fils vis à vis de son père et de sa mère, que la fille vis-à-vis de son père et de sa mère. Si nous éc......

Lire la Halacha


Sur qui reposent les frais d’entretient des parents ?

Nous avons déjà fais mention du fait que le devoir de Kiboud Av Vaem (Respect des parents) inclus aussi le fait de se soucier de nourrir ses parents selon leur volonté, en particulier lorsque les parents sont très âgés et qu’ils ne peuvent plus s’......

Lire la Halacha

Est-il permis à un fils de contredire son père ?

Dans la précédente Halacha, nous avons mentionné l’interdiction pour un fils ou une fille de contredire les propos de leur parents, car selon la Guemara Kiddoushin (31b), le fait de ne pas contredire les parents en disant que leurs propos ne sont pas corrects, fait partie ......

Lire la Halacha

Le respect et la crainte du père et de la mère

Le devoir de respecter ses parents est divisé en 2 parties : le devoir de respecter le père et la mère, et le devoir de craindre le père et la mère, comme il est dit dans la Torah « Respecte ton père et ta mère », «&nb......

Lire la Halacha

Appeler son père ou sa mère par leur prénom – Les attitudes de notre maitre le Rav z.ts.l

Question: Est-il permis d’appeler son père par son prénom ? Est-il permis à quelqu’un d’appeler un ami par son prénom lorsque celui-ci est identique au prénom du père de la personne qui appelle? Réponse: Il est interdit d’ap......

Lire la Halacha