Halacha pour vendredi 26 Tishrei 5780 25 octobre 2019

Pour l'élévation des âmes de : André Avraham Ben Ma'hlouf TAÎB z"l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba El baz z"l de Lyon

Questions/Réponses Halacha Yomit - Payer pour accomplir des Mitsvott – La haine de ‘Essav envers Israël – Trier des fruits (Chabbat) pour des invités

Recueil de réponses données ces derniers temps

Question: Y a-t-il une notion de payer pour des Mitsvott, sans essayer de faire baisser le prix?

Réponse: Il est rapporté dans certains ouvrages qu’il faut se montrer large avec son argent concernant les Mitsvott. De ce fait, lorsqu’une Mitsva se présente à quelqu’un, et qu’il en a les moyens financiers, il est bon qu’il paye avec largesse et avec joie.
Il est expliqué dans la Guémara traité Soukka, que Rabban Gamliel fit l’achat d’un Etrog au prix de 1000 Zouz.
Notre maitre le ‘HYDA (dans le livre Lev David page 30a) rapporte que le saint ARI Zal payait pour les Mitsvott selon le prix que le commerçant lui réclamait dès la première fois.

 

Question: Est-il possible qu’il n’y ait plus d’antisémitisme dans le monde?

Réponse: Le sujet de la haine des descendants de ‘Essav envers Ya’akov apparait de manière explicite dans livre de Daniel, où il est écrit que cette haine ne disparaitra pas jusqu’à la venue du Machia’h. il y est expliqué que Daniel vit dans une vision prophétique 4 animaux sauvages. 3 d’entre eux correspondent aux royaumes de Mèdes, de Perse et de Grèce, qui ont dominé Israël à diverses époques.
Le 4ème – que l’on n’identifie pas dans les versets – correspond au royaume de Edom (‘Essav, l’occident actuel), comme l’expliquent nos maitres au début de la Guémara ‘Avoda zara. Daniel prophétisa qu’Israël sera soumis au royaume de Edom jusqu’à la venue du Machia’h.
Bien évidemment, ces propos concernent la haine des nations dans leur ensemble, mais il est certain que de nombreux non-juifs puissent aimer Israël et leur faire du bien, et ils sont parfois considérés comme des pieux parmi les nations.

 

Question: Lorsqu’on reçoit des invités pendant Chabbat, est-il permis de trier une grande quantité de raisins de belle apparence parmi tous les raisins se trouvant dans le frigidaire, afin que le plat soit présentable?

Réponse: Le Gaon Rabbi Yossef ‘HAÏM écrit dans Chou’t Rav Pé’alim que même s’il est interdit de trier pendant Chabbat ce que l’on veut (‘O’hel) de ce que l’on ne veut pas (Péssolett), sauf s’il l’on désire consommer immédiatement, malgré tout, le simple fait de présenter devant les invités est considéré comme un besoin immédiat, et il est permis de trier ainsi pendant Chabbat.
Mais notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l réfute ses propos et prouve de manière catégorique qu’il ne faut pas autoriser dans de telles conditions.
De ce fait, même pour les besoins d’invités, il est interdit de trier une grande quantité. Il sera permis uniquement de trier une petite quantité qu’ils consommeront immédiatement, ou qu’ils consommeront pendant le repas. (Voir ‘Hazon Ovadia-Chabbat vol.4 page 185).

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Règles relatives au jour du 9 Av

Le jour de Tich’a Be-Av (le jeûne du 9 Av), 5 interdits sont en vigueur: Manger et boire; Se laver; S’enduire (le corps avec de l’huile ou de la crème corporelle) ; Porter des chaussures en cuir ; Pratiquer l’intimité conjugale De même, il est inte......

Lire la Halacha

Une personne malade du Corona par négligence, doit –elle réciter le Gomel à sa guérison ?

Réponse: Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué que la personne qui tombe malade et qui est alitée, comme la grippe ou le Corona, doit réciter le Gomel une fois guérie, et que cela doit être fait en présence de 10 hommes. M......

Lire la Halacha

Règles relatives à la sortie du 9 Av et au 10 Av

Après la sortie des étoiles le jour du 9 Av, il est permis de manger et de boire. nous avons l’usage de réciter Birkat Ha-Lévana (la bénédiction à la vision de la lune) après l’office de ‘Arvit à la sortie du 9 Av. il ......

Lire la Halacha

Le Gomel pour une personne malade – Le Corona

Question: Une personne qui a été victime du Corona, mais sous une forme légère sans avoir été véritablement en danger, qui a été malade et alitée, doit-elle réciter le Gomel? Réponse: Dans la précéde......

Lire la Halacha


Consommation de viande après Roch H’odech AV

Il est expliqué dans une Michna de Ta’anit (26b) qu’il est interdit par décret de nos maîtres de consommer de la viande et du vin, la veille de Tich’a Beav (la veille du jeune du 9 Av) lors de la Séouda Ha-Mafsekete (le dernier repas avant le début......

Lire la Halacha

Lois relatives à la Bérah’a du Gomel

Nos sages ont instauré que toute personne qui vie un événement dangereux se doit de remercier Hachem en récitant une Bérah’a devant 10 personnes comme nous allons l’expliqué. Dans la Guémara, traité de Bérah’ott page......

Lire la Halacha

Tou Bé-Av – le 15 Av

Aujourd’hui, nous célébrerons « Tou Bé-Av ». On enseigne dans une Michna de Ta’anit (26b): Rabban Chim’on Ben Gamliel dit: « Il n’y a pas de plus belles fêtes pour Israël que le 15 Av et Yom KIPPOUR. Ces jours-là, le......

Lire la Halacha

Les personnes soumises et exemptes du jeûne du 9 Av

Un malade sans danger Un malade (véritablement malade, qui est alité ou autre, même s’il n’est pas en danger) est exempt de jeûner le 9 Av, car la sévérité du jeûne du 9 Av est moins importante que celle de Yom Kippour sur ce point. D......

Lire la Halacha