Halacha pour vendredi 22 Av 5779 23 août 2019

Pour l'élévation des âmes de : André Avraham Ben Ma'hlouf TAÎB z"l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba El baz z"l de Lyon
Pour la guérison totale de Ethan Chlomo Ben Yoni  parmi tous les malades d'Israël Amen
Pour l'élévation de l'âme de Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)
Pour la guérison totale et rapide de Jacky Yaakov Ben Esther (Benadiba) de Lyon, parmi tous les malades d'Israël Amen.

Questions/Réponses Halacha Yomit - Pourquoi ‘Hava a-t-elle été créée en dernier ? – Quelqu’un qui a volé dans son enfance – Réchauffer un biberon pendant Chabbat

Recueil de réponses données ces derniers temps

Question: Pourquoi ‘Hava a-t-elle été créée après Adam Ha-Richon?
Elle a pourtant été destinée à l’aider, et il était donc plus logique qu’elle soit créée avant lui?

Réponse: Il est vrai que le monde fut tout entier créé avant Adam Ha-Richon, car le monde entier a été créé pour les besoins de l’homme. C’est pourquoi, Hachem créa d’abord le monde, et ensuite il créa l’homme.
Selon cela, puisque ‘Hava fut créée parce « qu’il n’est pas bon que l’homme soit seul », et qu’elle a été créée pour l’homme, il aurait été effectivement plus logique qu’elle soit créée avant lui.
Cette question fut abordée par Rabbi Chem Tov Ibn Chem Tov
(l’un des grands sages médiévaux d’Espagne) dans ses Dérachott (Parachatt Bérechitt).

Le Gaon Maharchdam (Rabbi Chémouel Di Modéna, l’un des grands parmi nos maitres à l’époque de MARAN le Beit Yossef) écrit dans son livre Ben Chémouel (Darouch 8) que si la femme avait été créée avant – comme le reste des créatures – il y aurait eu matière à penser que sa création et son existence n’ont pour but que le besoin de l’homme, comme toutes les autres créatures qui ont été créées avant l’homme.
C’est pourquoi, afin d’exprimer qu’en réalité la femme possède une vocation indépendante - tout comme l’homme possède une vocation indépendante – Hachem retarda la création de la femme, et la créa après l’homme.
Il explique encore qu’au même titre que l’homme s’élève lorsqu’il fait dominer la force de l’esprit sur ses penchants matériels, ainsi la femme s’élève lorsqu’elle fait dominer la force de l’esprit sur sa matérialité.
Et lorsque la femme fait dominer l’esprit sur la matérialité – c'est-à-dire, lorsqu’elle penche vers les Mitsvott et les bonnes actions, et qu’elle force son penchant vers le service d’Hachem – son niveau est plus élevé que celui de l’homme.

 

Question: Lorsque j’étais enfant (avant 13 ans), j’ai  – à mon grand regret – souvent volé des friandises au magasin. Dois-je rembourser ce que j’ai volé?

Réponse: Cette question fut adressée à notre maitre le Rav z.ts.l, et elle est publiée dans son livre Chou’t Yabiya’ Omer (vol.8 sect. ‘H.M chap.5).
Notre maitre le Rav z.ts.l cite les propos du RAMBAM selon lesquels, si quelqu’un a causé des dommages matériels ou a volé lorsqu’il était Katan (enfant en dessous de l’âge de 13 ans), et que le fruit de son vol n’existe plus – comme dans notre cas où les friandises ont été consommées – selon le Din, la personne n’est pas tenue de rembourser ce qu’elle a volé dans son enfance.
Malgré tout, notre maitre le Rav z.ts.l cite aussi les propos du Séfer Ha-‘Hassidim, selon lesquels un ‘Ha’ham fut consulté sur cette question et il répondit au voleur qu’il était tenu de rembourser tout ce qu’il avait volé en étant enfant. (il cite une preuve du roi Yochiyahou qui remboursa aux gens l’argent qu’il leur avait soutiré au Beit Din avant l’âge de 13 ans).
Les grands Kabbalistes sont également très rigoureux sur ce point.
Dans la pratique, notre maitre le Rav z.ts.l écrit en ces termes:
« Si quelqu’un a volé en étant enfant, selon le Din il est exempt de rembourser, même lorsqu’il est devenu adulte. Cependant, par mesure de piété, il est bon qu’il donne une certaine somme pour son expiation. » Fin de citation.

Question: Est-il permis pendant Chabbat de verser de l’eau chaude du Koumkoum dans un récipient où se trouve un biberon, afin de le réchauffer (« bain marie »)?

Réponse: On autorise ce procédé. C’est ainsi que tranche notre maitre le Rav z.ts.l dans son livre ‘Hazon Ovadia-Chabbat.
Le Yalkout Yossef (chap.318) ajoute que même si le biberon est totalement froid, ou même si le lait n’a jamais été cuit, il est malgré tout permis de chauffer par ce procédé, car les parois du biberon font interruption entre l’eau chaude et le lait.
De ce fait, le lait ne cuit pas par ce procédé.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Le Seder de Roch Ha-Chana – « Réjouissez-vous en tremblant »

Pendant les 2 soirs de Roch Ha-Chana, nous avons la tradition de consommer certains aliments en guise de bon signe pour toute l’année. C’est pour cela que nous mangeons ces soirs-là, des haricots (Roubya en araméen ou Loubya en arabe), de la courge (Kr’a), du ......

Lire la Halacha

La bénédiction sur les éclairs et le tonnerre

Lorsque l’on voit un éclair, on doit réciter la bénédiction suivante: Barouh’ Ata A-D-O-N-A-Ï Elohénou Mélèh’ Ha’olam ‘Ossé Ma’assé Béréshit. Lorsque l’on entend le tonn......

Lire la Halacha

« Machiv Ha-Rouah’ Ou-Morid Ha-Guechem »

On commence à mentionner la formule de « Machiv HaRouah’ » « Machiv HaRouah’ OuMorid HaGuechem » (« qui fait souffler le vent et descendre la pluie ») est une formule de louange à Hachem que l’on dit durant......

Lire la Halacha

Combien de fois par jour pouvons nous réciter la bénédiction sur les éclairs et le tonnerre ?

Deux questions: Lorsqu’on entend le son du tonnerre en dormant, est-il permis de réciter la bénédiction sur le tonnerre sans procéder à la Nétilat Yadaïm (ablution des mains) ? Doit-on réciter la bénédiction systém......

Lire la Halacha


L’obligation de manger dans la Souccah – Le Corona

Un repas régulier Pendant les jours de la fêtes de Souccot – aussi bien la journée que la nuit – il est interdit de consommer un « repas régulier » (Se’oudat Kéva’) en dehors de la Souccah. La mesure d’un « repas r&e......

Lire la Halacha

Question - Est-il permis de parler entre Mayim Ah’aronim (l’ablution des mains en fin de repas) et le Birkat Hamazon ?

Réponse Nous avons déjà expliqué qu’il est une totale obligation pour toute personne qui a consommé un repas accompagné de pain, de se laver les mains avec un peu d’eau avant de réciter le Birkat Hamazon (dans la Halah’a au sujet de......

Lire la Halacha

Parler entre la Nétilatt Yadaïm et le Motsi

Il est enseigné dans la Guémara Bérah’ott (42a): Immédiatement après l’ablution des mains, on récite la bénédiction. RACHI et le RAMBAM expliquent qu’il s’agit ici d’enchaîner immédi......

Lire la Halacha

Lé’hem Michné – Réciter le Motsi sur 2 pains lors des repas de Chabbat

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué la règle de la Sé’ouda Chélichitt, et nous voulons à présent également expliquer la règle pour les femmes concernant la Sé’ouda Chélichitt, mais ce point es......

Lire la Halacha