Halacha pour jeudi 20 Nissan 5779 25 avril 2019

Cette Halacha est dédiée pour l'élévation de l'âme de mon vénéré père Henri Ishoua Ben Réphaël (PITOUN) z''l dont c'est aujourd'hui 9 'Heshvan la 28ème Azkara.

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme
de la jeune fille Ori Bat Noa z’’l
assassinée sauvagement par un terroriste parce que juive
Qu’Hachem venge son sang Amen

Pour l'élévation de l'âme de Jean Claude Nissim Ben Rose Rzala
Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l
Pour l’élévation de la Néshama de Gilles Moshé Ben Aharon DAIEN z’’l

Cette Halacha est aussi dédiée à l'élévation de l'âme de
Mme Colette Rivka bat Messaouda (Bensamoun) z"l

« Chévi’i Chel Péssa’h » - Le 7ème jour de Péssa’h

Extrait d’un discours de notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l avec des explications supplémentaires

 Lorsque les Béné Israël sont sortis d’Egypte, lorsque la mer s’est séparée pour eux et qu’ils marchèrent à travers elle, il est dit dans la Torah à ce sujet:
« L’ange d’Hachem – qui marchait devant le camp d’Israël - se déplaça et se plaça derrière eux. La colonne de nuée se déplaça de devant eux pour se placer derrière eux. Elle vint entre le camp des égyptiens et celui d’Israël, il eut le nuage et l’obscurité, Elle (la colonne de nuée) éclaira la nuit, mais l’un n’approcha pas l’autre durant toute la nuit. »
Cela signifie que durant toute cette nuit, les égyptiens n’approchèrent pas les Béné Israël.

Il est enseigné dans la Guémara Méguila (10b):
A cet instant, les anges du service divin désirèrent entonner un chant devant Hachem. Hachem leur dit: « Les œuvres de mes mains se noient dans la mer, et vous désirez entonner un chant ?! »
Par évidence, les « œuvres des mains d’Hachem » dont il est question ici représentent les égyptiens, qui sont sur le point de se noyer dans la mer, et qu’il n’est pas le moment approprié pour que les anges du service divin d’entonner un chant devant Hachem.

Mais apparemment, à cet instant, les égyptiens se trouvaient dans la mer en même temps que les Béné Israêl, les deux peuples traversaient la mer à sec, et les égyptiens ne s’étaient pas encore noyés.
S’il en est ainsi, que signifie les propos d’Hachem « Les œuvres de mes mains se noient dans la mer »?
De plus, la Torah fait l’éloge du chant entonné par Moché et par les Béné Israël (« Az Ychir Moché »), et ce chant était essentiellement pour la chute de leurs ennemis qui se sont noyés dans la mer, comme il est dit dans ce même chant : « Les chars de Pharaon ainsi que son armée, Il les a engloutis dans la mer, et l’élite de ses soldats se sont noyés dans la Mer Rouge. »
Selon cela, pourquoi Hachem dit aux anges du service divin « Les œuvres de mes mains se noient dans la mer, et vous désirez entonner un chant ?! », alors que le chant des Béné Israël est agréé par Hachem?

Notre maitre le Rav z.ts.l explique au nom de Rabbénou Chémouel HOROWITZ z.ts.l (tiré du livre Divré Chalom page 39a), à partir de l’enseignement de nos maitres dans la Guémara Sanhédrinn (95b) sur ce qui est dit au sujet de San’hériv (roi de Achour) qui vint faire la guerre contre ‘Hizkyahou roi de Yéhouda.
Le texte dit que durant la nuit (qui devait précéder la bataille), l’ange d’Hachem vint et tua toutes les armées de San’hériv, et il est dit : « Durant cette nuit, l’ange d’Hachem sorti et frappa dans le camp de Achour 185 000 soldats. Au matin, ils étaient tous des cadavres. »
Rabbi Itsh’ak Naf’ha dit : de quelle façon l’ange d’Hachem frappa le camp de Achour ? Il dévoila à leurs oreilles le chant des anges préposés au chant, leurs âmes s’envolèrent et ils moururent.

De même au sujet des égyptiens, les anges du service divin ont voulus entonner un chant, pour le faire entendre aux égyptiens, et ainsi provoquer leur mort.
Hachem leur dit: « Les œuvres de mes mains – qui sont les Béné Israël - se noient dans la mer – car il fut décrété sur eux « Tout mâle sera jeté dans le Nil » - je dois donc agir Mesure pour Mesure, et engloutir les égyptiens dans l’eau jusqu’à ce qu’ils meurent. Et vous, vous désirez entonner un chant, et ainsi leur mort leur sera confortable en entendant le chant des anges du service divin ?? »

De même qu’Hachem a réalisé de grands miracles et de grandes merveilles pour nos ancêtres sur la Mer Rouge, ainsi dans les temps futurs, Hachem réalisera des miracles et des merveilles pour Israël, et se vengera de leurs ennemis.
Ces futurs miracles seront encore plus grands que ceux de la sortie d’Egypte, comme il est dit : « C’est pourquoi, des jours arrivent – Parole d’Hachem – et on ne dira plus « Par le D.ieu vivant qui a fait monter les Béné israël d’Egypte », mais « Par le D.ieu vivant qui a fait monter et qui a amené la descendance de la Maison d’Israël d’une terre du nord, et de toutes les terres où il les exila, afin de revenir sur leur terre. »
Cela signifie que les futurs miracles qu’Hachem va réaliser, seront essentiels et plus grands encore que les miracles réalisés en Egypte.

Que nous ayons le mérite de vivre et de voir notre Rédemption complète, et que ce réalise en nous le verset: « Comme aux jours où tu es sorti d’Egypte, je ferais voir des miracles », rapidement et de nos jours, Amen.

8 Halachot Les plus populaires

The Laws of the Holiday of Sukkot

As per the request of many of our members and as a public service, we shall now list a synopsis of some laws which are essential for the upcoming Sukkot holiday: The Sukkah must be made of three walls and Sechach (the roof). The walls may be made of any material which can withstand a normal wi......

Lire la Halacha

Setting a Trap on Shabbat

Question: May one set a trap for animals when the trap continues to operate on Shabbat? Answer: In the previous Halacha we have established that one of the thirty-nine works forbidden on Shabbat is trapping. This means that if one traps a living creature on Shabbat, one is liable for Shabbat dese......

Lire la Halacha

Taking Tylenol, Advil, and Sleeping Pills on Shabbat and the Tenth of Tevet

Question: May one take Tylenol or sleeping pills on Shabbat? Also, may Tylenol be administered to an infant who is running a fever on Shabbat? Answer: In the previous Halachot we have explained that an individual who is not truly ill (i.e. lying down in bed) may not take medication on Shabbat. We......

Lire la Halacha

Taking Vitamins and Non-Medication Pills on Shabbat

We have explained in the previous Halachot that our Sages prohibited one who is not truly ill to take medicine on Shabbat. Only if one feels ill throughout his body or must lie down in bed may one take medication to heal one’s self. We have discussed several details regarding this law. Conc......

Lire la Halacha


Laying a Mouse Trap on Shabbat

Question: May one lay a mouse trap on Shabbat? Answer: In the previous Halachot we have discussed that one of the forbidden works on Shabbat is trapping; one who traps an animal on Shabbat is liable for the Torah prohibition of Shabbat desecration. We have written that if one traps animals which ......

Lire la Halacha

Bandages on Shabbat

Question: May one stick an adhesive bandage onto a wound on Shabbat? Answer: Regarding using adhesive bandages on Shabbat, there are three issues we must discuss: The first issue is healing on Shabbat, for as we have already explained in previous Halachot, our Sages have forbidden performing a......

Lire la Halacha

Taking Medicine on Shabbat

The Laws of Taking Medicine on Shabbat Our Sages teach us in Masechet Shabbat that performing any sort of healing, including taking medication to heal any sort of illness, is forbidden on Shabbat. The reason for this prohibition is because the Sages of the Talmud understood that when one was in dis......

Lire la Halacha

The Laws of Taking Medicine on Shabbat-Continued

In the previous Halacha, we have explained in general that our Sages enacted that one may not take any sort of medication on Shabbat, for they were concerned that as a result of one’s distress when a family member is ill, one may transgress Torah prohibitions in order to heal him, such as by g......

Lire la Halacha