Halacha pour dimanche 2 Nissan 5779 7 avril 2019

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Lorsqu’on s’absente de chez soi pour Péssa’h

Question: Nous voyageons aux Etats-Unis pour Péssa’h, (nous disposerons sur place d’une voiture, mais nous habiterons chez mon frère). Nous voyageons 2 jours avant la fête. Pouvons-nous nous suffire de la vente de tout le ‘Hamets contenu dans notre maison en Israël?

Réponse: Nous allons expliquer la question : Lorsqu’on quitte sa maison quelques jours avant Péssa’h, sans intention d’y revenir pendant la fête, la règle est que l’on doit procéder à la « Bédikatt ‘Hamets » (recherche du ‘Hamets) chez soi avant de quitter la maison. Cette recherche se fera exceptionnellement sans bénédiction (puisqu’elle est anticipée à sa date réelle), mais à la lueur d’une bougie comme tel est l’usage (Kaf Ha-‘Haïm chap.436 note 6).

Mais dans notre question, cette famille quitte sa maison pour toute la durée de Péssa’h et ne procède pas au nettoyage de la maison de tout le ‘Hamets qu’elle contient. Ils laissent le ‘Hamets dans les placards de la maison, et se suffisent du fait qu’ils vont procéder à la vente du ‘Hamets, qui appartiendra donc au non-juif pendant Péssa’h.
De cette manière, il n’est donc pas nécessaire apparemment de procéder à la Bédikatt ‘Hamets, car il n’y a pas le moindre doute que le ‘Hamets se trouve dans toute la maison, sauf qu’il n’appartiendra pas au juif mais au non-juif pendant Péssa’h, puisqu’il va l’acquérir par la vente. Or, le ‘Hamets d’un non-juif ne doit pas être vérifié.

Cependant, nous sommes malgré tout face à 2 problèmes:
Avant tout, une telle personne qui quitte son domicile pour toute la durée de la fête de Péssa’h, perd les Mitsvott de la recherche du ‘Hamets et de la destruction du ‘Hamets (la Mitsva de « Tachbitou »). Or, il est expliqué dans la Guémara Ména’hott (41a) que l’homme peut parfois être châtié parce qu’il se met lui-même sciemment dans une situation d’exemption d’une Mitsva positive.

De plus, la vente du ‘Hamets pratiquée en tout endroit se fait de la manière suivante:
Le ‘Hamets est vendu au non-juif le matin du 14 Nissan (veille de Péssa’h).
Ce qui signifie que le soir du 14 Nissan (la veille au soir) – qui est le moment où l’on a l’obligation de procéder à la recherche du ‘Hamets – le ‘Hamets n’est pas encore vendu au non-juif à ce moment précis. De ce fait, il y a matière à dire qu’une telle personne est tenue de procéder à la recherche de son ‘Hamets, car il est encore en sa possession jusqu’au lendemain.
Telle est réellement l’opinion du ‘Hayé Adam (règle 119), et d’autres décisionnaires ; qu’étant donné qu’au moment où entre en vigueur l’obligation de rechercher le ‘Hamets, ce juif possède encore du ‘Hamets, il se doit donc de pratiquer la recherche, même si tout sera vendu le lendemain.

Dans la pratique, le Gaon Rabbi Ben Tsion ABBA CHAOUL z.ts.l tranche (tel que rapporté en son nom dans Chou’t Or Lé-Tsion vol.3-7-19), qu’il est juste qu’une telle personne n’inclue pas la totalité des pièces de sa maison dans la vente du ‘Hamets, mais qu’elle laisse plutôt une seule pièce qu’elle nettoiera et vérifiera (le dernier soir avant son voyage, ou à un moment très proche de son départ), et elle accomplira ainsi la Mitsva de rechercher le ‘Hamets. Le reste des quantités de ‘Hamets (des autres pièces) sera inclus dans la vente du ‘Hamets.
Notre maitre le Gaon et Richon Lé-Tsion Rabbi Its’hak YOSSEF Chlita écrit (Yalkout Yossef-Péssa’h chap.436) écrit que si l’on n’a pas nettoyé et procédé à la recherche du ‘Hamets de cette pièce, il est juste que l’on veille à procéder à la vente du ‘Hamets de la maison au non-juif dès le 13 Nissan, afin de ne pas s’introduire dans l’obligation de rechercher le ‘Hamets le soir du 14 Nissan.

Sur le lieu où cette personne passe la fête de Péssa’h, si elle dispose d’une voiture, il faudra procéder à la recherche du ‘Hamets dans sa voiture le soir du 14 Nissan, comme tous les ans, mais sans réciter de bénédiction sur cette recherche. (Chalmé Mo’ed page 313).

En conclusion: Si l’on voyage quelques jours avant Péssa’h pour passer la fête ailleurs, il est juste de procéder à la recherche du ‘Hamets dans l’une des pièces de la maison, et cette pièce sera préalablement nettoyée de tout ‘Hamets.
Le reste du ‘Hamets sera inclus dans la vente du ‘Hamets.
Si l’on dispose d’une voiture sur le lieu où l’on va passer la fête, il faudra procéder à la recherche du ‘Hamets dans cette voiture le soir du 14 Nissan, mais sans réciter de bénédiction sur cette recherche.

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

באמצע "שמונה עשרה" הופעלה אזעקה, מה יעשה?
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

8 Halachot Les plus populaires

Le respect du beau-père et de la belle mère – Les signes de la fin de l’exil

Question: Est-ce qu’un homme est tenu de respecter son beau-père au même titre qu’il est tenu de respecter son père ? Réponse: Il est enseigné dans le Yalkout Chim’oni: David dit à Chaoul : « Mon père, vois et......

Lire la Halacha

Le Kaddich

Lorsqu’une personne décède, il incombe ses fils de veiller de façon particulière à prier les 3 prières quotidiennes avec un Minyan (10 hommes), afin de pouvoir dire le Kaddich pour le père ou la mère. De même pour un homme qui perd ......

Lire la Halacha

Le respect des parents après leur disparition

Au même titre qu’un homme est soumis au devoir d’honorer ses parents de leur vivant, ainsi il est soumis au devoir de les honorer après leur disparition. Il est certain qu’il lui est interdit de les mépriser après leur disparition. Il est rapport&eacut......

Lire la Halacha

Se lever devant son père et devant son Rav – La réponse de notre maitre le Rav z.ts.l à son petit-fils

Toutes les règles que nous mentionnons au sujet du respect et de la crainte des parents concernent de façon égale aussi bien le fils vis à vis de son père et de sa mère, que la fille vis-à-vis de son père et de sa mère. Si nous éc......

Lire la Halacha


Sur qui reposent les frais d’entretient des parents ?

Nous avons déjà fais mention du fait que le devoir de Kiboud Av Vaem (Respect des parents) inclus aussi le fait de se soucier de nourrir ses parents selon leur volonté, en particulier lorsque les parents sont très âgés et qu’ils ne peuvent plus s’......

Lire la Halacha

Est-il permis à un fils de contredire son père ?

Dans la précédente Halacha, nous avons mentionné l’interdiction pour un fils ou une fille de contredire les propos de leur parents, car selon la Guemara Kiddoushin (31b), le fait de ne pas contredire les parents en disant que leurs propos ne sont pas corrects, fait partie ......

Lire la Halacha

Le respect et la crainte du père et de la mère

Le devoir de respecter ses parents est divisé en 2 parties : le devoir de respecter le père et la mère, et le devoir de craindre le père et la mère, comme il est dit dans la Torah « Respecte ton père et ta mère », «&nb......

Lire la Halacha

Appeler son père ou sa mère par leur prénom – Les attitudes de notre maitre le Rav z.ts.l

Question: Est-il permis d’appeler son père par son prénom ? Est-il permis à quelqu’un d’appeler un ami par son prénom lorsque celui-ci est identique au prénom du père de la personne qui appelle? Réponse: Il est interdit d’ap......

Lire la Halacha