Halacha pour jeudi 2 Adar 5779 7 février 2019

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme
de la jeune fille Ori Bat Noa z’’l
assassinée sauvagement par un terroriste parce que juive
Qu’Hachem venge son sang Amen

Pour l'élévation de l'âme de Jean Claude Nissim Ben Rose Rzala
Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l
Pour l’élévation de la Néshama de Gilles Moshé Ben Aharon DAIEN z’’l

Cette Halacha est aussi dédiée à l'élévation de l'âme de
Mme Colette Rivka bat Messaouda (Bensamoun) z"l

La bénédiction de Chéhéhé’yanou sur l’accomplissement d’une Mitsva pour la première fois

Question: Dans notre communauté, nous avons une tradition selon laquelle lorsqu’une fille atteint l’âge de la « Bat Mitsva » (12 ans), elle accomplit pour la première fois le devoir du prélèvement de la H’alla, et à cette occasion elle récite aussi la bénédiction de Chéhéhé’yanou avant de prélever. Cette tradition est-elle juste selon la Halacha?

Réponse: Il est écrit dans le Séfer Ha-Rokéyah’ (chap.371):
« Toute Mitsva dont l’accomplissement incombe l’individu, il faut réciter la bénédiction de Chéhéhé’yanou la première fois qu’on accomplit cette Mitsva.. »
Le livre H’allat Leh’em (chap.7) écrit que dans sa région, les femmes ont la tradition de faire réciter la bénédiction de Chéhéhé’yanou à une nouvelle mariée qui prélève la H’alla pour la première fois. Cette tradition est citée dans d’autres ouvrages de nos maîtres les décisionnaires des récentes générations. Selon cette tradition, il semble également que pour toute Mitsva que l’on accomplit pour la première fois de sa vie, on doit réciter la bénédiction de Chéhéhé’yanou. De même, un Ba’al Téchouva qui accomplit les Mitsvot pour la première fois de sa vie, doit réciter la bénédiction de Chéhéhé’yanou pour chaque Mitsva qu’il accomplit pour la première fois.

Cependant, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit dans son livre H’azon Ovadia-Téroumot OuMa’assrot récemment publié (page 189) que cette tradition n’est pas juste selon la Halah’a car le RAMBAM écrit dans une responsa que lorsqu’on prélève la H’alla ou les différents prélèvements agricoles pour la première fois de sa vie, on ne récite pas la bénédiction de Chéhéhé’yanou. De plus, les propos du Sefer Ha-Rokéyah’ mentionnés plus haut font l’objet d’une divergence d’opinion Halah’ique parmi les décisionnaires médiévaux.

Ainsi écrivent également les Guéonim dans leurs responsa, que l’on récite la bénédiction de Chéhéhé’yanou uniquement pour une chose qui procure une joie et une satisfaction physique, comme un fruit nouveau ou un vêtement nouveau, ou bien une chose qui se manifeste par période. Mais pour une chose qui ne dépend d’aucune période particulière, et qui ne procure aucune satisfaction physique, comme toute Mitsva que l’on accomplit pour la première fois de sa vie, on ne récite pas la bénédiction de Chéhéhé’yanou.

Notre maître le Rav z.ts.l rapporte que tel est l’avis des grands décisionnaires des générations récentes, qu’on ne récite pas la bénédiction de Chéhéhé’yanou lorsqu’on prélève la H’alla pour la première fois. De même pour toute autre Mitsva que l’on accomplit pour la première fois.

Similairement, une nouvelle mariée qui s’immerge pour la première fois dans le Mikvé à l’approche de son mariage, ne doit pas réciter la bénédiction de Chéhéhé’yanou sur cette première immersion, car dans ce cas la bénédiction est récitée en vain selon l’opinion de la majorité des décisionnaires. Même si une communauté à l’usage de faire réciter cette bénédiction aux nouvelles mariées, il est souhaitable d’abolir cette tradition (Taharat Ha-Baït vol.2 page 534).

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Les quantités de Matsa que l’on doit consommer le soir du Séder

Question: Quelle quantité de « Kazaït » de Matsa doit-on consommer le soir de Pessah’? Réponse: Le soir du Seder de Pessah’, l’obligation est de consommer au total 3 fois la quantité de Kazaït de Matsa. Le Kazaït correspo......

Lire la Halacha

Le « ’Erouv Tavchiline » - 7ème jour de Péssa’h (5779)

Qu’est ce que le ‘Erouv Tavchiline? Cette année (5779), le 7ème jour de Péssa’h tombera un vendredi veille de Chabbat. (26.04.19) Nous savons que pendant chaque Yom Tov il est permis de cuisiner pour les besoins du Yom Tov. Par exemple, il est permis de mettr......

Lire la Halacha

Recherche et annulation du H’amets

La recherche du H‘amets La nuit du 14 Nissan - qui tombe cette année 5779 ce jeudi soir - on procède à la recherche du H’ametz à la lueur d’une bougie de cire (ou d’huile de paraffine solidifiée comme on en trouve de notre époque), c......

Lire la Halacha

Seder du soir de Pessah’ - Kadech

Le célèbre Seder de Pessah’ « Kadech – Ourh’ats – Karpass – Yah’ats – Maguid – Roh’tsa – Motsi – Matsa – Maror – Koreh’ – Choulh’an Oreh’ – Tsafoun – Bareh&rsquo......

Lire la Halacha


Destruction et vente du H’amets en Erets Israël et à l’étranger

Le jour du 14 Nissan, c’est à dire cette année (5779), le vendredi matin (19 avril), on procède à la destruction du H’amets jusqu’à la fin de l’heure impartie pour sa destruction. (En Israël, la fin de l’heure de destruction du ......

Lire la Halacha

La mention de « Morid Ha-Tal » et de « Baréh’énou »

La période estivale dans la prière  Depuis le 1er Yom Tov de Péssah’, nous quittons la période des pluies, et par conséquent, à partir de l’office de Moussaf, on ne mentionne plus « Machiv Ha-Rouah’ Ou-Morid Ha-Guéch......

Lire la Halacha

Consommation de Matsa ou repas la veille de Péssah’

La veille de Péssa’h (14 Nissan, cette année 5779 vendredi 19 avril), il est interdit de consommer de la Matsa, afin que l’on puisse la consommer avec appétit lors du Séder.  Par contre, le soir du 14 Nissan (le soir qui précède le Sé......

Lire la Halacha

Le 7ème jour de Péssah’ qui tombe un vendredi – Cuisiner des Kitniyot (légumineuses)

Cette année (5779), le 7ème jour de Péssah’ tombe un vendredi. ‘Erouv Tavchilin Par conséquent, il faut penser à placer le « ‘Erouv Tavchilin » depuis la veille de Yom Tov, comme nous l’avons déjà expliqué......

Lire la Halacha