Halacha pour vendredi 27 Tevet 5779 4 janvier 2019

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme
de la jeune fille Ori Bat Noa z’’l
assassinée sauvagement par un terroriste parce que juive
Qu’Hachem venge son sang Amen

Pour l'élévation de l'âme de Jean Claude Nissim Ben Rose Rzala
Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l
Pour l’élévation de la Néshama de Gilles Moshé Ben Aharon DAIEN z’’l

Cette Halacha est aussi dédiée à l'élévation de l'âme de
Mme Colette Rivka bat Messaouda (Bensamoun) z"l

Questions/Réponses Halacha Yomit - Se couper les cheveux la nuit – Siphon (Bombe) à chantilly pendant Chabbat – Camomille ou « Balangu » dans le thé pendant Chabbat

Recueil de réponses données ces derniers temps

Question: Est-il permis de se couper les cheveux après la moitié de la journée (‘Hatsot Ha-Yom), ou pendant la nuit?

Réponse : Le livre ‘Hemdatt Yamim (règles de la veille de Chabbat) rapporte qu’il ne faut pas se couper les cheveux après l’heure de la moitié de la journée (‘Hatsot Ha-Yom), même si l’on a déjà prié Min’ha, car c’est à partir de la moitié de la journée que s’éveillent les rigueurs dans la monde, et il n’est pas bon de se couper les cheveux à un tel moment.
Il s’agit là de notions Kabbalistiques profondes, qui dépassent notre compréhension.
Le ‘Hemdatt Yamim cite cet enseignement au nom du Mahar’hou (Rabbi ‘Haîm VITTAL) qui le rapporte lui-même au nom de son maitre le saint ARI zal.
D’autres Guéonim, comme notre maitre le ‘HYDA ou Rabbi ‘Haïm FALLAG’I rapportent cet enseignement.
Cependant, certains réfutent les propos du ‘Hemdatt Yamim sur ce point, et parmi eux, le Gaon Rabbi Chélomo ELFASSI dans son livre Mich’ha DéRévouta (vol.2 chap.251) qui écrit qu’il n’y a pas de preuve tangible aux propos du ‘Hemdatt Yamim à partir de l’enseignement du Mahar’hou, et selon lui, cet enseignement a une autre explication. D’autres décisionnaires partagent l’opinion du Mich’ha DéRévouta.
Dans la pratique, même le Gaon auteur du Ben Ich ‘Haï (Vayakhel) écrit que la plupart des gens ont l’usage de s’autoriser la chose, et ne craignent pas les propos de certains Kabbalistes selon lesquels il ne faut pas se couper les cheveux à certaines heures.
Tel est le Din dans la pratique, il n’y a pas d’obligation de s’abstenir de se couper les cheveux en journée ou la nuit (si l’on désire s’imposer la rigueur, on peut le faire à partir du couché du soleil jusqu’à la moitié de la nuit). (voir aussi Chou’t Yé’havé Da’at vol.4 chap.59).

 

Question: Est-il permis d’utiliser un siphon (bombe) à chantilly ou à crème pendant Chabbat?

Réponse: Il y a effectivement matière à débattre sur ce sujet aussi bien du point de vue de l’interdit de « Lach » (pétrir), aussi bien du point de vue de l’interdit de « Boné » (construire), aussi bien du point de vue de l’interdit de « Molid » (faire naitre un état nouveau). En effet, lorsque le produit se trouve encore à l’intérieur du siphon, il est à l’état liquide, et ce n’est qu’en sortant avec pression qu’il devient crémeux. C’est pourquoi, certains décisionnaires interdisent de s’en servir pendant Chabbat.
Nous avions consulté notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l sur la question, et nous lui avions même montré le fonctionnement de ce siphon. Il nous a répondu que selon lui, il n’y a là aucun interdit, et qu’il est permis de s’en servir pendant Chabbat. (voir le livre Na’hal Paz (vol.2 page 268).

 

Question: Nous sommes d’origine iranienne. Est-il permis de faire du thé à la camomille ou au « Balangu » (plante médicinale qui pousse en Iran, en Afghanistan et en Indes) pendant Chabbat?

Réponse: Concernant l’interdit de cuire pendant Chabbat, il faudra placer les feuilles de camomille uniquement dans un « Kéli Chélichi », c'est-à-dire, prendre l’eau chaude du Koumkoum dans un verre, transvider ce verre dans un autre verre, et y placer les feuilles de camomille. Tout ceci concernant la camomille.
Par contre, concernant le « Balangu », un problème supplémentaire se présente à nous. En effet, il est expliqué dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.340-12) qu’il est interdit d’introduire des graines de lin ou d’arachides dans de l’eau, ou bien de verser de l’eau sur de telles graines pendant Chabbat, car dès leur contact avec l’eau, les graines se mêlent les unes aux autres, et ceci représente l’interdit de pétrir (Lach), qui est un interdit de la Torah pendant Chabbat.
Un jour (en semaine), on apporta à notre maitre le Rav z.ts.l un thé au Balangu - qui fut très bénéfique à notre maitre d’un point de vue médicale – et son assistant le Gaon Rabbi Eliyahou CHETRIT Chlita demanda à notre maitre le Rav z.ts.l s’il était permis de faire un tel thé pendant Chabbat, car il constata que les graines de cette plante se lient entre elles immédiatement au contact de l’eau.
« La question d’un érudit représente la moitié de la réponse » et en effet, un ou deux jours plus tard, notre maitre le Rav z.ts.l écrivit une note dans son Chou’lhan ‘Arou’h personnel (au chap.336) en ces termes : « Il me semble qu’il est interdit de tremper du Balnagu dans un verre de thé pendant Chabbat, car ceci ressemble à l’interdit de pétrir, puisque les graines gonflent immédiatement et se lient entre elles. »
C’est aussi ce que notre maitre le Rav z.ts.l répondit oralement
au Gaon Rabbi Eliyahou CHETRIT Chlita.

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

זמן ברית המילה
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Le H’amets et les KITNIOTT (légumineuses) pendant Pessah’ – année 5779 – Ce qu’instaura notre maitre le Rav z.ts.l

Définition du ‘Hamets Il est dit dans la Torah au sujet de Pessah’ (Chémott 13): « Les Matsot seront consommées durant 7 jours, et il ne sera vu ni H’amets, ni levain dans tes domaines.» Le H’amets que la Torah interdit correspond au contac......

Lire la Halacha

Les ustensiles de Péssa’h

Pendant Péssa’h, on ne doit pas utiliser les ustensiles que l’on a utilisé durant toute l’année, car ces ustensiles dans lesquels on a cuisiné toute l’année ont contenus des aliments chauds, et les parois de ces sutensiles ont « a......

Lire la Halacha

L’obligation d’entendre Parachat Zah’or

« Souviens-toi de ce que t’as fait ‘Amalek » Le Chabbat qui précède Pourim (ce Chabbat 16 mars), lors de l’ouverture du Héh’al à la synagogue, nous sortons 2 Sifré Torah. Dans le 1er nous lirons la Paracha de la semaine (Vaykra)......

Lire la Halacha

« Le symbole du demi-Chékel » (année 5779)

Nous avons l’usage d'offrir avant Pourim l’argent du « Zéh’er Lémah’atsit Ha-Chékel » (l’argent qui « symbolise le demi-Chékel ») que tout le peuple d’Israël donnait à l’époque du Bet......

Lire la Halacha


Le devoir de Matanot La-Evyonim

Il est dit dans la Méguilat Esther (9 – 22): « Faire de ces jours, des jours de festin et de joie, et d’échange de mets mutuels, ainsi que de cadeaux aux nécessiteux. » Il est rapporté dans la Guémara Méguila (7a): Echange de met......

Lire la Halacha

Le jeûne d’Esther

Aujourd’hui (23 mars, veille de Pourim), tombe le jeûne d’Esther que toutes les communautés du peuple d’Israël a l’usage d’observer. Au temps de Mordéh’aï et Esther, les juifs se sont réunis le 13 Adar afin d’affronter......

Lire la Halacha

La lecture de la Méguila – Que faire lorsqu’on n’a pas entendu une partie de la Méguila, pour cause de bruits ou de retard à la synagogue ?

Toute personne a le devoir d’écouter la Méguila le jour de Pourim. Il faut la lire le soir, et la répéter le lendemain, comme il est dit : « Mon D. ! Je t’implore le jour même si tu ne me réponds pas, et je ne me tairais pas la nuit. »......

Lire la Halacha

La gazinière pour Péssa’h

Question: Comment faire pour Cachériser la gazinière de la maison ? Est-il permis durant toute l’année de placer du pain sur la grille de la gazinière? Réponse: Nous avons déjà expliqué que tout ustensile utilisé durant l’......

Lire la Halacha