Halacha pour vendredi 20 Tevet 5779 28 décembre 2018

Pour l'élévation de l'âme de  Jean Claude Nissim Ben Rose Rzala

Pour l'élévation de l'âme de  Rivka Bat Rachel Léa

Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Pour l’élévation de la Néshama de Gilles Moshé Ben Aharon DAIEN z’’l

Cette Halacha est dédiée à l'élévation de la Néchama de notre ami

Richard Michaël Ben Chélomo Checkroun z’’l, décédé brutalement

Cette Halacha est aussi dédiée à l'élévation de l'âme de

Mme Colette Rivka bat Messaouda (Bensamoun) z"l

Questions/Réponses Halacha Yomit - Presser un cornichon pendant Chabbat – Briser un verre lors d’un mariage – Parler pendant « Vay’houlou » le vendredi soir

Recueil de réponses données ces derniers temps

Presser un cornichon pendant Chabbat – Briser un verre lors d’un mariage – Parler pendant « Vay’houlou » le vendredi soir

Question: Est-il permis de presser un cornichon (en conserve) pendant Chabbat lorsqu’il est trop imbibé d’eau?

Réponse: Il est vrai que l’une des activités interdites pendant Chabbat est celle de presser, malgré tout, lorsqu’on presse des légumes en conserve imbibés d’eau, et qu’on ne le fait pas dans le but de boire cette eau mais uniquement afin de manger les légumes, comme pour un cornichon dont on presse l’eau contenue en lui afin qu’il soit plus agréable de le consommer, ceci n’entre absolument pas dans la catégorie de l’activité interdite de presser pendant Chabbat, et la chose est totalement permise. C’est ainsi que tranche MARAN dans le Choul’han ‘Arou’h chap.320-7. Mais si on le fait dans le but d’utiliser l’eau qui sort du légume parce qu’on veut la boire par exemple, c’est interdit. (voir Hazon Ovadia-Chabbat vol.4 page 147).

 

Question: Lors de la ‘Houpa (cérémonie religieuse du mariage), doit-on briser exclusivement un verre en verre, ou bien est-il possible de briser un verre en terre qui comporte moins de risques?

Réponse: Dans le Beit Yossef (chap.560), MARAN cite au nom du Kol Bo que l’on a l’usage de briser un verre après la récitation des 7 bénédictions sous la ‘Houpa, en souvenir de la destruction du Temple, « et c’est pourquoi l’usage s’est répandu de briser un verre en verre après les 7 bénédictions. »
Apparemment, il n’y a pas d’exigence d’un verre en verre exclusivement.
En réalité, le RAMA écrit même dans Darké Moché (O.H chap.560) qu’ils avaient l’usage de prendre un verre en terre.
Cependant, le MAHARYT – qui fait partie des grands décisionnaires des derniers siècles – écrit dans son livre Tsafenatt Pa’nea’h que l’on prenait exclusivement un verre en verre, car ainsi on exprime l’espoir qu’à l’instar du verre qui se reconstitue (en le faisant fondre de nouveau, on peut en fabriquer un nouvel objet), ainsi Hachem est amené à nous combler par le retour du Temple.
C’est pourquoi dans la pratique, il n’y a pas de réelle obligation de prendre un verre en verre exclusivement, mais il est beaucoup plus juste de prendre un verre en verre, puisqu’il y a une raison à cela, et de plus, tel a toujours été l’usage en tout endroit. C’est ainsi qu’écrit notre maitre le Rav z.ts.l dans son livre Taba’att Ha-Mele’h (page 282 et suivantes). Il faut seulement veiller à l’envelopper correctement afin que le marié ne se blesse pas, et il faut aussi veiller à le briser avec le talon de la chaussure.

 

Question: Quelqu’un m’a fait la remarque lorsque j’ai bavardé lors du passage de « Vay’houlou » vendredi soir, et il m’a dit qu’il y a un grand châtiment sur cela.
Est-ce exact?

Réponse: MARAN écrit dans le Choul’han Arou’h (chap.268):
On ne doit pas bavarder lors du passage de « Vay’houlou » (vendredi soir), ni lors de Birkatt Me’ein Chéva’ (la bénédiction condensée que récite l’officiant lors de l’office de ‘Arvit le vendredi soir après la ‘Amida, après « Vay’houlou »).
Le Séfer Ha-‘Hassidim écrit : Un ‘Hassid vit en rêve un autre ‘Hassid décédé qui avait le visage verdâtre. Il lui demanda : « Pourquoi ton visage est-il verdâtre ? » Il lui répondit : « Parce que de mon vivant je bavardais pendant « Vay’houlou », pendant Birkatt Me’ein Chéva’ et pendant le Kaddich. »
Le Gaon Kaf Ha-‘Haïm rapporte qu’une âme raconta à Rabbénou Ye’hyel (le beau-père de l’auteur du Séfer Mitsvot Katan) que des anges la jetaient vers le haut et la laissaient retomber d’elle-même en guise de châtiment pour avoir bavardé lorsque l’officiant disait Birkatt Me’ein Chéva’, et même si cette personne ne bavardait qu’après avoir elle-même terminé de dire « Vay’houlou », elle en fut malgré tout châtiée.

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

זמן ברית המילה
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Bénédiction sur le Pop-Corn israélien (« Chalva ») et sur les « Corn Flakes »

Question: Pour Tou Bichvatt, nous désirons consommer des « 7 espèces ». Pour le blé, nous envisageons de prendre de la « Chalva » - du blé gonflé, quelle bénédiction doit-on réciter? Réponse: Lorsqu’une c......

Lire la Halacha

La bénédiction sur les galettes de riz et sur le riz soufflé

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que sur toute céréale du Dagan (blé ; orge ; épeautre ; avoine ; seigle) - comme du blé par exemple - qui est consommée à l’état crut sans la moindre......

Lire la Halacha

Douleurs dans les yeux pendant Chabbat

Nos maitres enseignent dans la Guémara Avoda Zara (28b): « La vision est reliée au diaphragme du cœur. » Cela signifie que selon les connaissances de nos maitres du Talmud, les yeux humains sont reliés au cœur, et par conséquent, si l&r......

Lire la Halacha

Citation de versets et du Nom d’Hachem sur des faire-part

Question: Est-il permis d’écrire les initiales ב''ה (initiales de « בעזרת ה' » - « Avec l’aide d’Hachem ») en entête de courrier et de lettres diverses ? De même, est-il permis d’écrire des versets sur des faire-pa......

Lire la Halacha


Le malade qui est en danger

Le malade qui est en danger, c’est une Mitsva de transgresser Chabbat pour faire le nécessaire pour le sauver comme le conduire en voiture à l’hôpital ainsi que faire tous les travaux interdits  Chabbat il existe une Mitsva de les transgresser pour sauver la vie ......

Lire la Halacha

Cas pratiques concernant un malade en danger pendant Chabbat

Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué que lorsqu’une personne est en danger pendant Chabbat, il est une obligation de transgresser Chabbat pour la sauver, en la transportant à l’hôpital en voiture, ou en allumant l’électricit&ea......

Lire la Halacha

La bénédiction du Pop-corn

Avant de traiter de la bénédiction sur le Pop-corn, nous devons introduire un autre sujet: La bénédiction sur des plantes odoriférantes mélangées à du sucre Il est expliqué à travers les propos du RAMBAM et des décision......

Lire la Halacha

Une petite quantité de pain avec des salades – Le problème qui se pose lors de réceptions

Nous avons expliqué dans la précédente Halacha que tous les aliments qui constituent un repas dans lequel on consomme du pain, sont acquittés de bénédiction par celle que l’on récite sur le pain. Nous avons cité l’explication du ......

Lire la Halacha