Halacha pour vendredi 13 Tevet 5779 21 décembre 2018

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Questions/Réponses Halacha Yomit - Des Drachott (discours de Torah) de bas niveau – le « Za’tar » – Fermer une fenêtre pendant Chabbat

Recueil de réponses données ces derniers temps

Des Drachott (discours de Torah) de bas niveau – le « Za’tar » – Fermer une fenêtre pendant Chabbat

Question: Quelles doivent être nos exigences concernant les Drachott du Rav à la synagogue?

Réponse: Le Rav d’une synagogue doit composer ses Drachott de paroles de Torah et de morale, selon les besoins des auditeurs. Mais il se doit de parler aussi de sujets Halachiques dans la pratique, et ne pas se contenter de développer uniquement des sujets allégoriques. Il se doit en particulier d’adapter ses Drachott au niveau souhaitable, et non à un bas niveau, car des Drachott de bas niveau, qui expliquent uniquement une idée simple sur laquelle le Rav revient avec davantage d’explications et davantage de paraboles ou autre, de telles Drachott n’ont pas la capacité à ramener les juifs vers le chemin des patriarches.
Nous déplorons certains orateurs de Torah (Darchanim) de notre époque, gratifiés pourtant d’un langage agréable, mais dont les propos sont hélas quasiment vides de contenu. Ils sont comparable à des objets de bois moisi que l’on a recouvert d’or (voir Chou’t du Rachbets chap.137).
Le Gaon RIDBAZ z.ts.l, lorsqu’il arriva aux Etats-Unis il y a environ 120 ans, constata que le niveau des Drachott prononcées là-bas en ces temps était très bas, et il en fut très affecté. Il dit que ce phénomène était susceptible d’entrainer le peuple d’Israël à devenir une simple nation parmi les autres, et si un changement fondamental n’intervenait pas sur cette situation, l’héritage juif n’avait pas la moindre chance de survivre.
Aujourd’hui, plus de 100 ans plus tard, nous voyons à quel point les propos du Gaon z.ts.l étaient justifiés, car tous les endroits où les Rabbanim prononçaient des Drachott de bas niveau, les communautés se sont toutes laissées entrainer vers le judaïsme libéral, et leurs membres sont devenus de véritables non-juifs.
Alors que les endroits où les Rabbnim veillaient à dire des Drachott composées de sagesse et de morale qui mènent à la pratique, ces communautés se sont élevées au point de devenir de saintes communautés. (Introduction au Chou’t Beit RIDBAZ).

 

Question: Est-ce que l’épice appelée « Za’tar » (thym ou origan) est une Ségoula (remède) contre le mauvais œil (‘Aïn Ha-Ra’) ? Y a-t-il une source à cela?

Réponse: Le Za’tar – que l’on appelle aussi dans le langage de nos maitres « l’hysope » - n’est pas un remède contre le mauvais œil, mais il est utile pour d’autres choses. Rabbi Moché Za’hout z.ts.l écrit dans son commentaire sur le Zohar (cité dans le livre Midbar Kédémott section « Alef ») que si l’on marche toujours avec du Za’tar sur soi, on ne subira pas la sorcellerie.
Notre maitre le ARI zal dit que cette épice ne doit jamais quitter la table.

 

Question: Si un oiseau pénètre dans la maison pendant Chabbat, est-il permis de fermer la fenêtre à cause du froid?

Réponse: Le fait de fermer une fenêtre lorsqu’un oiseau se trouve dans la maison est interdit à titre de « capturer » pendant Chabbat. Cependant, cet acte ne représente pas l’interdit de capturer selon la Torah puisqu’il est encore difficile d’attraper l’oiseau, c’est pourquoi il s’agit là d’un interdit de nos maitres.
Si l’on ferme la fenêtre sans intention d’attraper l’oiseau mais uniquement pour se protéger du froid, il s’agit là d’un interdit de nos maitres que l’on appelle « Péssik Réché » (car la fermeture de la fenêtre se fait dans un autre but, et non dans le but de capturer un animal, et la capture se fait de manière accessoire), et par conséquent, puisqu’il n’est question que d’un interdit de nos maitres et que l’on n’a absolument pas l’intention de capturer l’oiseau, il est permis dans ce cas de fermer la fenêtre pendant Chabbat. (‘Hazon Ovadia-Chabbat vol.5 page 99).

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

דין טלטול מפתח בחגורה
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Le respect du beau-père et de la belle mère – Les signes de la fin de l’exil

Question: Est-ce qu’un homme est tenu de respecter son beau-père au même titre qu’il est tenu de respecter son père ? Réponse: Il est enseigné dans le Yalkout Chim’oni: David dit à Chaoul : « Mon père, vois et......

Lire la Halacha

Le Kaddich

Lorsqu’une personne décède, il incombe ses fils de veiller de façon particulière à prier les 3 prières quotidiennes avec un Minyan (10 hommes), afin de pouvoir dire le Kaddich pour le père ou la mère. De même pour un homme qui perd ......

Lire la Halacha

Le respect des parents après leur disparition

Au même titre qu’un homme est soumis au devoir d’honorer ses parents de leur vivant, ainsi il est soumis au devoir de les honorer après leur disparition. Il est certain qu’il lui est interdit de les mépriser après leur disparition. Il est rapport&eacut......

Lire la Halacha

Se lever devant son père et devant son Rav – La réponse de notre maitre le Rav z.ts.l à son petit-fils

Toutes les règles que nous mentionnons au sujet du respect et de la crainte des parents concernent de façon égale aussi bien le fils vis à vis de son père et de sa mère, que la fille vis-à-vis de son père et de sa mère. Si nous éc......

Lire la Halacha


Sur qui reposent les frais d’entretient des parents ?

Nous avons déjà fais mention du fait que le devoir de Kiboud Av Vaem (Respect des parents) inclus aussi le fait de se soucier de nourrir ses parents selon leur volonté, en particulier lorsque les parents sont très âgés et qu’ils ne peuvent plus s’......

Lire la Halacha

Est-il permis à un fils de contredire son père ?

Dans la précédente Halacha, nous avons mentionné l’interdiction pour un fils ou une fille de contredire les propos de leur parents, car selon la Guemara Kiddoushin (31b), le fait de ne pas contredire les parents en disant que leurs propos ne sont pas corrects, fait partie ......

Lire la Halacha

Le respect et la crainte du père et de la mère

Le devoir de respecter ses parents est divisé en 2 parties : le devoir de respecter le père et la mère, et le devoir de craindre le père et la mère, comme il est dit dans la Torah « Respecte ton père et ta mère », «&nb......

Lire la Halacha

Appeler son père ou sa mère par leur prénom – Les attitudes de notre maitre le Rav z.ts.l

Question: Est-il permis d’appeler son père par son prénom ? Est-il permis à quelqu’un d’appeler un ami par son prénom lorsque celui-ci est identique au prénom du père de la personne qui appelle? Réponse: Il est interdit d’ap......

Lire la Halacha