Halacha pour vendredi 1 Kislev 5779 9 novembre 2018

Pour l'élévation de l'âme de  Jean Claude Nissim Ben Rose Rzala

Pour l'élévation de l'âme de  Rivka Bat Rachel Léa

Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Pour l’élévation de la Néshama de Gilles Moshé Ben Aharon DAIEN z’’l

Cette Halacha est dédiée à l'élévation de la Néchama de notre ami

Richard Michaël Ben Chélomo Checkroun z’’l, décédé brutalement

Cette Halacha est aussi dédiée à l'élévation de l'âme de

Mme Colette Rivka bat Messaouda (Bensamoun) z"l

Questions/Réponses Halacha Yomit - Le mauvais œil – L’eau du climatiseur – L’arc en ciel

Recueil de réponses données ces derniers temps

Question: Que signifie l’enseignement selon lequel, celui qui n’attache pas d’importance au mauvais œil, celui-ci ne l’atteindra pas? Une personne qui ne connait pas le mauvais œil se verrait-elle totalement épargnée? Quel est le sens de tout cela?

Réponse: Le mauvais œil existe dans le monde. Celui qui ignore totalement la notion du mauvais œil, n’en est pas moins épargné. Il faut comprendre que la notion du mauvais œil est une réalité, et ne dépend pas exclusivement de diverses explications, car le fait même de la vision de l’œil en étant impressionné par ce que l’on voit, est susceptible de nuire. C’est ainsi qu’il est expliqué dans les Toassafot RID (sur Bava Kama 83b) sur le verset (Ei’ha 3-51) : « Le spectacle qui s’offre à mes yeux accable mon âme, beaucoup plus que toutes les filles de ma ville » - Le mauvais œil que je me suis infligé à moi-même m’a fait beaucoup plus de mal que tout le mauvais œil provenant des filles de ma ville.

Malgré tout, notre maitre le Rav z.ts.l nous a déjà enseigné dans son livre ‘Anaf ‘Ets Avot qu’il ne fait pas le moindre doute que même concernant le mauvais œil, celui qui n’y attache aucune importance n’en sera pas atteint. Seuls les personnes qui exercent une activité assez voyante, comme un ‘Hazzan ou un Rav orateur doté de belles capacités d’élocution, devraient se protéger contre le mauvais œil par une Ségoula quelconque, par exemple en portant sur eux l’herbe que l’on appelle « RUE », qui a des propriétés protectrices dans ce domaine.

 

Question: Au sujet de l’eau qui fuit d’un climatiseur, vous avez dit que cette eau a le statut de Mouktsé. Que doit-on faire lorsque l’eau du climatiseur est recueillie dans un seau et qu’il faut ensuite vider le seau pour ne pas qu’il déborde?

Réponse: Il faut d’abord placer un autre liquide dans le seau avant de le placer sous le climatiseur. Par exemple, mettre un peu de Coca Cola à l’intérieur du seau, et l’eau qui coulera du climatiseur à l’intérieur du seau s’annulera en se mélangeant à ce liquide, ainsi chaque goute d’eau du climatiseur s’annulera dans le liquide se trouvant dans le seau, liquide qui n’est pas Mouktsé (Il faudra mettre une quantité suffisante de liquide, car si l’on en met une trop petite quantité, elle s’annulera elle-même par l’eau du climatiseur). On pourra ainsi déplacer le seau pour le vider pendant Chabbat. Il ne faut pas mettre de l’eau ordinaire dans le seau avant de le placer sous le climatiseur, car l’eau du climatiseur ne s’annulera pas dans une autre eau, puisqu’il y a là « une espèce dans la même espèce », comme notre maitre l’explique dans ‘Hazon Ovadia-Chabbat vol.3 page 144.

 

Question: L’arc en ciel est un phénomène naturel. Comment peut-on dire qu’il s’agit d’un signe selon lequel le déluge doit s’abattre sur le monde, et nous récitons même sur un tel phénomène la bénédiction de « Zo’her Ha-Bérit »?

Réponse: Cette question est très ancienne, et notre maitre le RAMBAN l’aborde dans son commentaire sur la Torah. Le Chla Ha-Kadoch (le Gaon auteur du Chéné Lou’hott Ha-Bérit) dans son commentaire sur Noa’h cite les propos du RAMA, Rabbénou Moché ISSERLEISS, selon lesquels, même si l’arc en ciel est un phénomène naturel, malgré tout, si le monde était méritant, l’arc en ciel n’apparaitrait jamais dans le nuage, car si le monde était méritant la pluie ne tomberait que durant la nuit, au moment où les gens se trouvent chez eux, comme le vendredi soir où la pluie est un véritable signe de bénédiction, alors que nous constatons que l’arc en ciel n’est visible dans le nuage seulement lorsque la pluie tombe en journée.
Il y a encore d’autres explications sur ce point.
Par conséquent, dans la pratique, sur la vision de l’arc en ciel on doit réciter la bénédiction avec mention du Nom d’Hachem en disant : « Barou’h Ata A.D.O.N.A.Ï Elo-hénou Méle’h Ha-‘Olam Zo’her Ha-Bérit Néeman Bivrito Vékayam Bémaamaro ».
(Maor Israël-Taba’at Ha-Méle’h page 80).

8 Halachot Les plus populaires

Bénédiction sur le Pop-Corn israélien (« Chalva ») et sur les « Corn Flakes »

Question: Pour Tou Bichvatt, nous désirons consommer des « 7 espèces ». Pour le blé, nous envisageons de prendre de la « Chalva » - du blé gonflé, quelle bénédiction doit-on réciter? Réponse: Lorsqu’une c......

Lire la Halacha

La bénédiction sur les galettes de riz et sur le riz soufflé

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que sur toute céréale du Dagan (blé ; orge ; épeautre ; avoine ; seigle) - comme du blé par exemple - qui est consommée à l’état crut sans la moindre......

Lire la Halacha

Douleurs dans les yeux pendant Chabbat

Nos maitres enseignent dans la Guémara Avoda Zara (28b): « La vision est reliée au diaphragme du cœur. » Cela signifie que selon les connaissances de nos maitres du Talmud, les yeux humains sont reliés au cœur, et par conséquent, si l&r......

Lire la Halacha

Citation de versets et du Nom d’Hachem sur des faire-part

Question: Est-il permis d’écrire les initiales ב''ה (initiales de « בעזרת ה' » - « Avec l’aide d’Hachem ») en entête de courrier et de lettres diverses ? De même, est-il permis d’écrire des versets sur des faire-pa......

Lire la Halacha


Le malade qui est en danger

Le malade qui est en danger, c’est une Mitsva de transgresser Chabbat pour faire le nécessaire pour le sauver comme le conduire en voiture à l’hôpital ainsi que faire tous les travaux interdits  Chabbat il existe une Mitsva de les transgresser pour sauver la vie ......

Lire la Halacha

Cas pratiques concernant un malade en danger pendant Chabbat

Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué que lorsqu’une personne est en danger pendant Chabbat, il est une obligation de transgresser Chabbat pour la sauver, en la transportant à l’hôpital en voiture, ou en allumant l’électricit&ea......

Lire la Halacha

La bénédiction du Pop-corn

Avant de traiter de la bénédiction sur le Pop-corn, nous devons introduire un autre sujet: La bénédiction sur des plantes odoriférantes mélangées à du sucre Il est expliqué à travers les propos du RAMBAM et des décision......

Lire la Halacha

Une petite quantité de pain avec des salades – Le problème qui se pose lors de réceptions

Nous avons expliqué dans la précédente Halacha que tous les aliments qui constituent un repas dans lequel on consomme du pain, sont acquittés de bénédiction par celle que l’on récite sur le pain. Nous avons cité l’explication du ......

Lire la Halacha