Halacha pour vendredi 17 Cheshvan 5779 26 octobre 2018

Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Pour l’élévation de la Néshama de Gilles Moshé Ben Aharon DAIEN z’’l

Cette Halacha est dédiée à l'élévation de la Néchama de notre ami

Richard Michaël Ben Chélomo Checkroun z’’l, décédé brutalement

Cette Halacha est aussi dédiée à l'élévation de l'âme de

Mme Colette Rivka bat Messaouda (Bensamoun) z"l

Questions/Réponses Halacha Yomit

Recueil de réponses données ces derniers temps

Les roues d’un vélo – Maquillage pendant Chabbat – les surnoms – Appeler un petit-fils par le prénom de son grand-père

Question: Est-il permis de déplacer une poussette pendant Chabbat (dans les lieux où il est permis de transporter des objets) lorsque les roues de la poussette sont gonflées comme des roues de vélo?

Réponse: La raison essentielle pour laquelle il est interdit de se déplacer à vélo pendant Chabbat réside dans le fait qu’il s’agit d’un acte pouvant exprimer un mépris envers Chabbat. De plus, ce n’est pas une nécessité pour la juste façon de marcher pendant Chabbat, car même le fait de faire des grands pas est interdit pendant Chabbat.
Par conséquent, tous les décisionnaires concluent qu’il est interdit de se déplacer à vélo pendant Chabbat.
Mais cette raison ne s’applique pas à une poussette d’enfant, même si ses roues sont gonflées avec de l’air, il est quand même permis de l’utiliser pendant Chabbat.

 

Question: J’ai entendu parler d’un maquillage permis pendant Chabbat, est-ce exact?

Réponse: Lorsqu’il s’agit d’un maquillage ordinaire, il est interdit de l’utiliser pendant Chabbat, à titre de « teindre ».
S’il s’agit d’un maquillage fait de poudre sans crème, il est permis de l’utiliser pendant Chabbat, puisqu’il ne pérennise pas.
De même, il est permis d’utiliser un maquillage permanent avant l’entrée de Chabbat.

 

Question: Y a-t-il un problème dans le fait que certaines personnes portent un prénom courant qui est en réalité un surnom, comme par exemple un homme qui se nomme « Yossef » et que l’on appelle couramment « Yossi » ou autre ? De plus, qu’en est-il de tous les Tanaïm et Emoraïm dont le prénom n’était pas hébreu, comme « ‘Oula », « Rava » ou « Rav Papa »?

Réponse: Par le biais de son prénom, une abondance de bien est attirée sur l’homme. C’est pourquoi, il est bon d’appeler chacun par son vrai prénom de temps en temps.
A l’époque de nos maitres, on connaissait les sources réelles des prénoms, ainsi que chaque lettre et son addition à d’autres lettres. De ce fait, on pouvait innover des prénoms, car les gens savaient qu’ils seraient bons et appropriés à l’enfant.
De même, les prénoms utilisés à l’époque des prophètes, étaient pour la plupart des prénoms nouveaux, car ils connaissaient les sources des prénoms.
Mais en ce qui nous concerne, nous devons utiliser des prénoms connus pour être de bons prénoms, comme le Midrach Tan’houma enseigne sur la Paracha de Haazinou:
« Souviens-toi des jours passés, comprenez les années de chaque génération ». On doit toujours vérifier que le prénom que l’on donne à son enfant soit celui qui correspond à unTsaddik, car parfois, le prénom influe en bien comme il peut influer en mal. Comme nous le constatons chez les explorateurs, dont les prénoms indiquaient qu’ils étaient susceptibles de se heurter à la grande faute qu’ils ont finalement commis.

 

Question: Est-il vrai qu’il est interdit d’appeler un petit-fils en présence de son grand-père, lorsque le petit-fils porte le même prénom que son grand-père?
Par exemple: Si le grand-père se nomme « Ya’akov », est-il permis d’appeler en sa présence son petit-fils qui se nomme aussi « Ya’akov »?

Réponse: Il n’y a aucune crainte d’interdit à cela, excepté si le grand-père en tient rigueur, car le fait de nommer l’enfant sur le nom du grand-père est une marque d’honneur envers le grand-père, et de ce fait il n’y a pas d’atteinte à son honneur lorsqu’on mentionne son prénom.
C’est ainsi que notre maitre le Rav z.ts.l avait enseigné, car il avait plusieurs petits-enfants qui portaient le prénom de « ‘Ovadia », et notre maitre le Rav z.ts.l avait indiqué de les appeler « ‘Ovadia » même en sa présence, puisque accomplir la volonté d’un homme c’est l’honorer.

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

זמן ברית המילה
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

La bénédiction sur les éclairs et le tonnerre

Lorsque l’on voit un éclair, on doit réciter la bénédiction suivante: Barouh’ Ata A-D-O-N-A-Ï Elohénou Mélèh’ Ha’olam ‘Ossé Ma’assé Béréshit. Lorsque l’on entend le tonn......

Lire la Halacha

Parler aux toilettes

Question: Une personne qui se trouve aux toilettes, a-t-elle le droit de parler à quelqu’un qui se trouve à l’extérieur, ou répondre à un appel téléphonique à l’intérieur des toilettes (téléphone portable)......

Lire la Halacha

Combien de fois par jour pouvons nous réciter la bénédiction sur les éclairs et le tonnerre ?

Deux questions: Lorsqu’on entend le son du tonnerre en dormant, est-il permis de réciter la bénédiction sur le tonnerre sans procéder à la Nétilat Yadaïm (ablution des mains) ? Doit-on réciter la bénédiction systém......

Lire la Halacha

Observer l’arc en ciel

La personne qui observe l’arc en ciel  Nos maîtres enseignent dans la Guémara H’aguiga (16a): Celui qui observe l’arc en ciel, ses yeux s’affaiblissent, comme il est dit (dans le livre du prophète Yéh’ezkel 1-28) : « Tel......

Lire la Halacha


Le devoir de réprimande pour une faute commise envers le prochain, et comment agir vis-à-vis d’une personne qui bavarde pendant la prière

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué le principe du devoir de réprimande, comme il est dit dans la Torah : « Tu feras la réprimande à ton prochain, et tu ne porteras pas sur lui la faute ». A partir de là, nous......

Lire la Halacha

Comment faire le Kiddouch sur le vin?

Lorsqu’on récite le Kiddouch sur le vin, il faut prendre un verre capable de contenir la quantité d’un Révi’it de vin (81 g ou 8.1 cl). Le verre doit être rincé à l’intérieur comme à l’extérieur. Ensuite, on ......

Lire la Halacha

« Tu réprimanderas ton prochain » La réaction de notre maitre le Rav z.ts.l lorsque son fils a « indiqué son chemin à un conducteur vers … le Guéhinam »

Lorsqu’un juif constate que son prochain commet une transgression, il a le devoir selon le Din, de lui faire la réprimande et la remarque sur ses actes. Cependant, il faut veiller à dire les choses sous une forme acceptable pour l’autre, car sinon, on perd tout l’int......

Lire la Halacha

La Mitsva de la réprimande de notre époque – Les attitudes des Grands d’Israël

Le RAMBAM écrit (chap.6 des règles relatives aux tempéraments): « Lorsqu’on réprimande quelqu’un, il ne faut pas lui parler durement au point de lui faire honte, car il est dit : « Tu ne porteras pas la faute sur lui. » V......

Lire la Halacha