Halacha pour lundi 19 Tammuz 5779 22 juillet 2019

Pour l'élévation de l'âme de 
André Avraham Ben Ma'hlouf TAÏB z"l de Lyon (France)

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Les traditions de la période de « Ben Hamétsarim »

Même si nous avons expliqué que l’on ne doit pas réciter la bénédiction de Chéheh’eyanou sur un fruit nouveau ou sur un vêtement nouveau, pendant la période de Ben Ha-Métsarim, depuis le soir du 17 Tamouz jusqu’à après le 9 Av, malgré tout, si une femme enceinte voit un fruit nouveau que l’on trouve actuellement en cette saison – comme des cerises ou des mangues - et en éprouve l’envie de le consommer, elle est autorisée à le consommer pendant cette période, en récitant la bénédiction de Chéheh’eyanou.

Ecouter de la musique pendant Ben Hamétsarim
Il est interdit de danser entre le 17 Tamouz et le 9 Av, même sans musique.

Notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que durant la période de Ben Hamétsarim, il faut s’abstenir d’écouter de la musique, même enregistrée.
Cependant, lors d’une réjouissance de Mitsva comme un mariage (les Séfaradim célèbrent les mariages jusqu’à Roch ‘Hodech Av), ou une Bérit Mila, ou un Pidyon Ha-Ben, ou une Bar Mitsva, ou un Siyoum (achèvement de l’étude d’un traité Talmudique), il est permis lors de ces occasiosn d’écouter des chants sacrés accompagnés d’instruments, car dès lors où il s’agit d’une réjouissance de Mitsva on peut autoriser la chose.

Chanter « a capella » (sans musique)
Il est permis de chanter sans musique durant cette période, à fortiori pendant les Chabbatot de cette période, et même lorsque le 9 Av tombe Chabbat (comme cette année 5779), il est permis d’entonner des chants sacrés en l’honneur de Chabbat.

Le musicien professionnel
Un musicien professionnel, qui joue pour des non-juifs, est autorisé à poursuivre son travail en jouant de la musique jusqu’à la semaine dans laquelle tombe le 9 Av.
De même, un professeur de musique – qui subirait une perte d’ragent - est autorisé à poursuivre son travail jusqu’à la semaine dans laquelle tombe le 9 Av. il est cependant juste de s’imposer la rigueur dans ce cas à partir de Roch ‘Hodech Av.
Au même titre qu’il est permis à un professeur de musique de poursuivre son travail, ainsi il est permis à un élève de poursuivre ses cours pendant cette période.

Les centres aérés où l’on diffuse de la musique
Les centres aérés, ou lesjardins d’en fants qui fonctionnent pendant Ben Hamétsarim, et où l’on diffuse de la musique dans le cadre des activités, sont autorisés à lefaire pendant cette période.
C’est ainsi que tranchent notre maitre le Rav z.ts.l, ainsi que le Gaon Rabbi Ya’akov KAMINTSKY z.ts.l.

Laver le linge et porter du linge propre
Ces règles seront développées – avec l’aide d’Hachem - avant Roch ‘Hodech Av.

8 Halachot Les plus populaires

REGALOS A LOS POBRES

Ya hemos visto en la entrega anterior, que uno de los preceptos de Purim establece el envío de dos regalos a dos pobres. Escribe Ramba”m (Leyes sobre Meguilá cap. 2) Cada persona está obligada a enviar a su compañero dos porciones de carne u otro tipo de alimento......

Lire la Halacha

ENVIO DE PRESENTES Y REGALOS A LOS NECESITADOS EN PURIM

Encontramos escrito en la Meguilat Esther: Envío de porciones entre un hombre y su compañero y regalos a los pobres (Meguila 9,22). El Talmud (Meguilá 7ª) aprende de estos versículos que el mínimo de porciones a enviar es de dos a una persona, en tanto que las......

Lire la Halacha

DESDE EL COMIENZO DE ADAR SE INCREMENTA LA ALEGRÍA

Escribe el Talmud (Ta´anit 29ª): Dijo Rabí Yehuda, hijo de Rab Shemuel ben Shilat en nombre de Rab, así como desde el comienzo del mes de Ab se disminuye la alegría, a partir del comienzo del mes de Adar se incrementa la alegría. Agregó Rab Papá, ......

Lire la Halacha

CUANDO RESPONDER BARUJ HU UBARUJ SHEMO

Dijo Moshe, El nombre de D-os he de convocar, demos gloria a nuestro D-os, y explica esta frase la traducción aramea de la siguiente forma, Cuando haya de convocar el nombre divino en mis plegarias, demos grandeza a nuestro Señor. De este versículo, aprende el Ro”sh, citad......

Lire la Halacha


SOBRE LA BENDICIÓN MEHAYE HAMETIM

Como vimos anteriormente, si se ausenta de su casa durante treinta días, al regresar y reencontrarse con sus familiares y amigos, aquellos por los que realmente posee una amistad genuina, debe pronunciar la bendición de Sheehayianu. El mismo párrafo del Talmud (Berajot 58) qu......

Lire la Halacha

ESCRITURA SOBRE LA VENTANA EN SHABBAT

Pregunta: En invierno, cuando las ventanas se hallan empañadas por efecto de la humedad interna en las casas ¿se puede escribir sobre esta humedad con los dedos? Respuesta: Una de las treinta y nueve actividades prohibidas en shabbat es la de escribir. Esta prohibición aplica......

Lire la Halacha

BENDICIÓN DE SHEEHAYIAN POR EL REENCUENTRO CON UN AMIGO

Pregunta: La persona que se ausenta de su casa por treinta días y al regresar se alegra de reencontrarse con sus familiares y amigos ¿debe pronunciar la bendición de Sheehayianu? Respuesta: El Talmud (Berajot 58) enseña en nombre de Rabí Yehoshua ben Levy que la......

Lire la Halacha

BARUJ HU UBARUJ SHEMO –CONTINUACIÓN-

Como vimos en la entrega anterior, el Ro”sh instituyó la costumbre de responder Baruj Hu Ubaruj Shemo cada vez que se oye el nombre sagrado en una bendición. Pero aclaramos que, debido a que se trata de una costumbre, no de una obligación absoluta, no se responde en medio ......

Lire la Halacha