Halacha pour mardi 26 Tammuz 5781 6 juillet 2021

Prier en direction de l’Est (Mizra’h)

Question: Pourquoi prie-t-on exclusivement en direction de l’Est?

Réponse: Il est dit dans le livre des Rois, après avoir construit le Temple, le roi Salomon pria devant Hachem, comme il est dit: « Salomon s’est tenu debout devant l’autel d’Hachem, face à toute l’assemblée d’Israël, il éleva ses mains vers le ciel et dit: Hachem, D.ieu d’Israël etc … Ils prieront vers Toi depuis leur terre que tu as donnée à leurs ancêtres, la ville que tu as choisie et la maison que j’ai construite pour Ton Nom. » C’est à partir de ce verset que nos maitres apprennent dans la Guémara Béra’hott (30a) que lorsqu’on prie (la ‘Amida), on doit prier en direction de Jérusalem et du Temple.

C’est pour cela que MARAN tranche dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.94):
« Lorsqu’on se lève pour prier, si l’on se trouve en dehors d’Israël, on tourne son visage vers la terre d’Israël (etc…), si l’on se trouve en Erets Israël, on tourne son visage vers Jérusalem, et si l’on se trouve à Jérusalem, on tourne son visage vers le Temple. »

Notre maitre le TOUR – qui vivait en Europe au moyen-âge – écrit:
« En ce qui nous concerne, nous tournons notre visage vers l’Est, car nous nous trouvons à l’Ouest d’Erets Israël, et lorsque nous nous tournons vers l’Est, nous prions forcément en direction de Jérusalem. »
Cela signifie qu’étant donné que les pays d’Europe se trouvent à l’Ouest d’Erets Israël, celle-ci se trouve donc à leur côté Est, et c’est pour cela que les Achkénazim et les habitants d’Europe ont l’usage de prier en général en direction de l’Est.

Notre maitre le RAMA écrit lui aussi selon tous ces propos dans ses notes sur le Chou’lhan ‘Arou’h, et il confirme que dans tous les pays Achkénazes on a l’usage de prier en direction de l’Est, puisqu’ils habitent à l’Ouest d’Erets Israël.
Par conséquent, aux Etats-Unis – qui sont situés à l’Ouest d’Erets Israël – on a l’usage de prier (plus ou moins) en direction de l’Est.
Mais si l’on se trouve à l’Est d’Erets Israël, par exemple lorsqu’on se trouve en Chine ou en Inde, il est certain que l’on doit dans ce cas prier en direction de l’Ouest, qui est le côté correct pour prier dans une telle situation géographique. De même pour chaque pays selon sa situation géographique vis-à-vis d’Erets Israël, il faut prier en direction d’Erets Israël.
En Erets Israël, il faut toujours prier en direction de Jérusalem. Si l’on se trouve dans une ville située au nord de Jérusalem (comme Ché’hem par exemple), on doit prier dans la direction Sud, et si l’on se trouve au Sud de Jérusalem (à ’Hévron par exemple), on doit prier dans la direction Nord.

De même à Jérusalem, on doit toujours prier en direction du lieu du Temple.
Il n’y a donc pas de direction fixe pour prier. Certaines personnes font l’erreur de chercher systématiquement pour prier le côté Est qui correspond au côté du lever du soleil. Cette erreur provient de l’expression « Mizra’h » (Est) employée par les Achkénazim pour désigner le côté de la prière, et ces gens ignorent qu’il faut se tourner uniquement vers Erets Israël, Jérusalem et le Temple.

Lorsque le Temple sera reconstruit rapidement, nous aurons le mérite de monter et d’être vu devant Hachem, et nous mériterons qu’Hachem entende la voix de nos prières, qu’il se hâte et nous délivre définitivement, rapidement et de nos jours, Amen.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

ORDEN RITUAL DE LA NOCHE DE ROSH HASHANA

Las dos noches de Rosh Hashana es costumbre comer alimentos que simbolizan buenos designios para Israel. Por ello se come Rubia o lubia en árabe, zapallo –calabaza dulce-, dátiles, acelga, puerro, cabeza de cordero, manzana y miel. Ya hemos escrito oportunamente, que la perso......

Lire la Halacha

TIEMPO DE LLUVIAS

Comenzamos a citar el párrafo “Mashib Haruaj…” en la plegaria de Musaf (adicional) de la festividad de Simjat Torá (shemini atzeret, fuera de Israel). No se trata de un pedido formal por las lluvias sino de una alabanza al Creador, por ello se denomina en el lenguaje......

Lire la Halacha

SOBRE LA SANTIDAD DE LOS FRUTOS EN EL AÑO SHEVIIT

Como vimos anteriormente en las entregas que precedieron, los frutos que crecen durante el año sheviit, este año 5782, poseen una santidad especial, incluso si se los exporta fuera de Israel. Por ello los etroguim que saldrán de Israel el año próximo deben cuidarse......

Lire la Halacha

EL SHOFAR

Es un precepto de la Torá oír los sonidos del Shofar el día de Rosh Hashana, como está escrito: Día de Teruá será para ustedes. A partir de que se oyen las bendiciones correspondientes está absolutamente prohibido hablar hasta que finalicen ......

Lire la Halacha


HOL HAMOED

Los días intermedios entre el primero y el séptimo día de Sucot o el primero y el último de Pesaj, son denominados Hol Hamoed y nuestra sagrada Torá los denomina “mikrae kodesh”, o sea convocación sagrada y así mismo los citamos en la pleg......

Lire la Halacha

MACETAS DENTRO DE LA CASA

Como vimos anteriormente, las prohibiciones de trabajar la tierra durante el año sheviit aplican incluso a las macetas conectadas, según la Torá, a la tierra por medio de huecos. A continuación, veremos sobre esta prohibición referida a las macetas que se hallan......

Lire la Halacha

LEYES SOBRE LA FESTIVIDAD DE SUCOT

A pedidos de numerosos suscriptores, citamos a continuación un compendio de leyes sobre la festividad de Sucot. 1. La Sucá debe estar construida de –por lo menos- tres paredes y el “secaj” –techo de paja-. Las paredes pueden confeccionarse de cualquier mater......

Lire la Halacha

JARDIN COMPARTIDO

Como vimos anteriormente, durante el año sheviit –este año 5782- está prohibido realizar cualquier trabajo agrícola en la tierra de Israel, como plantar, etc. a menos que se trate de algún trabajo destinado a proteger la plantación para que no sufra da......

Lire la Halacha