Halacha pour mardi 2 Iyar 5782 3 mai 2022

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Le mérite de la Mitsva de Tsédaka - (« En multipliant la Tsédaka, on multiplie la paix » Pirké Avot chap.2 Michna 8)

Il est enseigné dans la Guémara Chabbat (156b):
Rabbi ‘Akiva avait une fille. Les astrologues lui avaient prédis qu’elle serait mordue par un serpent le jour de son mariage et qu’elle en mourrait. Rabbi ‘Akiva était très inquiet.

Le soir du mariage, lorsque la mariée entra dans sa chambre, elle retira l’épingle en or de ses cheveux et la planta entre les briques du mur de la chambre. Il s’avéra qu’un serpent se trouvait à cet endroit précis entre les briques et la guettait, et lorsqu’elle planta l’épingle dans le mur, celle-ci se planta dans l’œil du serpent et il mourut sans qu’elle le sache.

Le lendemain, Rabbi ‘Akiva alla rendre visite à sa fille pour prendre de ses nouvelles. Elle se leva immédiatement pour s’habiller, et lorsqu’elle retira l’épingle du mur, le serpent mort sorti avec l’épingle, et elle comprit le miracle qu’Hachem lui avait prodigué. Rabbi ‘Akiva lui dit :
« Ma fille, dis-moi quelle bonne action as-tu réalisé ? »
Elle répondit:
« Hier, pendant le repas de noce, j’ai aperçu un pauvre nécessiteux, mais toi papa tu étais occupé à accueillir les nombreux et importants invités venus nous honorer. Je me suis rendu compte que personne ne portait attention à ce nécessiteux. Je me suis levé et je lui ai apporté l’assiette de mon repas et je l’ai nourri. »
Rabbi ‘Akiva lui dit:
« Sois heureuse, car tu as accompli une très grande Mitsva, et c’est elle qui t’a protégée en annulant le décret qui planait sur toi. »

Rabbi ‘Akiva sorti et s’exclama : « La Tsédaka sauve de la mort. Et pas seulement d’une mort violente, mais de la mort par définition, comme il est dit : « Celui qui poursuit la Tsédaka et la bonté, trouvera la vie, la Tsédaka et les honneurs. »

Il est important de savoir que toutes les Mitsvott protègent les personnes qui les ont accomplies. Cependant, au bout d’un certain temps, le mérite de la Mitsva s’affaiblit et son effet protecteur va en s’estompant, comme l’écrivent les Tossafot sur Bava Batra (9b), que même le mérite de la Mitsva de donner dans l’anonymat (Matan Basseter) a lui aussi une limite, et ne protège pas l’homme durant toute son existence.
Mais notre maitre le ARI Zal écrit (Naguid Oumtsavé page 11a) que pour toute Mitsva accomplie par l’homme, une lettre de l’alphabet s’inscrit au front de l’homme, et cette lettre illumine durant un certain temps, avant d’être absorbée dans le front et de disparaitre, et seul le mérite de la Mitsva est conservé dans le Monde Futur.
Mais lorsqu’il s’agit de la Mitsva de Tsédaka, la lettre « Tsaddé » illumine durant toute la semaine pendant laquelle la Tsédaka a été accomplie, et n’est pas absorbée dans le front comme les autres lettres pour les autres Mitsvott.
Par conséquent, le mérite de la Mitsva de Tsédaka protège la personne même lorsqu’elle n’est plus occupée à la réaliser.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Se couper les cheveux et se raser pendant le ‘Omer

Ne pas se couper les cheveux pendant les jours du ‘Omer La tradition est répandue de ne pas se couper les cheveux pendant le ‘Omer. Selon la tradition Ashkénaze, jusqu’au 33ème jour du ‘Omer, mais selon la tradition Séfarade, jusqu’au 34&eg......

Lire la Halacha

Le « ’Erouv Tavchiline » - 7ème jour de Pessa’h 5782

Qu’est ce que le ‘Erouv Tavchiline? Cette année (5782), le 7ème jour de Pessa’h tombera un vendredi veille de Chabbat. Nous savons que pendant chaque Yom Tov (jour de fête comme Chavou’ot, Pessa’h, Soukkot, Shémini ‘Atseret Roch Ha-Cha......

Lire la Halacha

Se couper les cheveux la nuit du 34ème jour du ‘Omer cette année (5782)

Ce jeudi (depuis mercredi soir) tombe le 33ème jour du ‘Omer (Lag Baomer), et le lendemain vendredi, tombe le 34ème jour du ‘Omer. Jusqu’à quand dure l’interdit de se couper les cheveux? Nous avons déjà expliqué qu’il est i......

Lire la Halacha

Le H’amets pendant Pessah’ – année 5782 – L’institution de notre maitre le Rav z.ts.

Nos maitres enseignent dans la Tossefta (Pessa’him chap.3): « On questionne et on enseigne les règles relatives à Pessa’h 30 jours avant Pessa’h. » En se basant sur cet enseignement, les Rabbanim du peuple d’Israël ont toujours eu l’usag......

Lire la Halacha


« Chéhéh’éyanou » pendant le ‘Omer (nouveau vêtement ou nouveau fruit)

Certains ont la tradition de ne pas inaugurer un nouveau vêtement durant la période du ‘Omer (jusqu’au 34ème jour), pour ne pas avoir à réciter la bénédiction de Chéhéh’éyanou (il s’agit ici d’un v&eci......

Lire la Halacha

Seder du soir de Pessah’ - Kadech

Le célèbre Seder de Pessah’ « Kadech – Ourh’ats – Karpass – Yah’ats – Maguid – Roh’tsa – Motsi – Matsa – Maror – Koreh’ – Choulh’an Oreh’ – Tsafoun – Bareh’ &nd......

Lire la Halacha

Prier pieds nus

Question: Est-il permis de prier avec des sandales, ou même pieds nus? Réponse: Celui qui prie doit prévoir un lieu digne pour prier. Il doit aussi apprêter ses vêtements avant de prier, ainsi que son corps et sa pensée, car il se tient devant le Roi des roi......

Lire la Halacha

Utilisation des Noms Sacrés

Il est enseigné dans les Pirké Avott (chap.1 Michna 13): Il (Hillel) disait : « Celui qui n’ajoute pas se verra retranché, celui qui n’étudie pas se condamne à mort, et celui qui utilise la « couronne » passera (il qui......

Lire la Halacha