Halacha pour lundi 30 Nissan 5781 12 avril 2021

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Les raisons aux Mitsvot

Il est rapporté dans la Guémara Sanhédrinn (21b):
Rabbi Itsh’ak dit: Pourquoi les raisons aux Mitsvot n’ont-elles pas été dévoilées? Car deux d’entres-elles l’ont été et le grand roi Salomon se heurta à leur compréhension, comme il est dit dans la Torah (Dévarim 17) au sujet du roi d’Israël:
« Il ne devra surtout pas posséder beaucoup de chevaux, et il ne devra pas ramener le peuple en Egypte afin de multiplier sa possession de chevaux … »
Cela signifie qu’il est interdit au roi d’Israël de posséder beaucoup de chevaux, afin qu’il ne soit pas tenté de ramener Israël en Egypte pour faire du commerce de chevaux.
De même, il est écrit: « Il ne devra pas posséder beaucoup de femmes, et il ne devra pas détourner son cœur. »
Cela signifie qu’il est interdit au roi d’Israël d’épouser beaucoup de femmes, afin qu’il ne détourne pas son cœur d’Hachem par le nombre important de ses épouses.

Voilà donc deux Mitsvot dont les raisons ont été dites explicitement par la Torah, et en définitif, le roi Salomon trébucha sur leurs compréhensions. Il multiplia le nombre de ses chevaux, et épousa de nombreuses femmes, car il se dit: « Je possèderais de nombreux chevaux mais je ne ramènerais pas le peuple en Egypte. J’épouserais de nombreuses femmes mais mon cœur ne se détournera pas d’Hachem. »
Par la suite, il est dit (Mélah’im I chap.11): « Il se fut, au moment de la vieillesse de Salomon, ses épouses détournèrent son cœur vers d’autres dieux, et son cœur n’était plus intègre envers Hachem son D. comme le cœur de son père David. »
De même, il est dit dans les livres des prophètes que le roi Salomon trébucha également au sujet des chevaux, puisqu’il est dit: « Un char sorti d’Egypte … »

En réalité, le fait que nous cherchons à connaître la raison aux Mitsvot ne provient que de notre affection pour l’accomplissement des Mitsvot de la façon la plus belle et la plus parfaite. Cette recherche n’est pas motivée par une satisfaction personnelle mais uniquement pour un but élevé, l’accomplissement de la volonté Divine et de son décret exclusivement. Comme l’écrit Rachi dans son commentaire sur la Torah (Vaykra 1-9): l’accomplissement des Mitsvot vient apporter une satisfaction à notre Père Céleste.

Le Gaon et Richon LéTsion Rabbi Itsh’ak YOSSEF Chlita développe davantage le sujet dans son livre ‘Ein Itsh’ak (vol.1 page 169) en citant les propos du MAHARAL de Prague (Tif’erett Israël chap.6) selon lesquels, toutes les raisons aux Mitsvot que nous apprenons ne sont que les conséquences positives de l’acte de la Mitsva, mais ne représentent aucunement les causes de l’accomplissement des Mitsvot.
C'est-à-dire: parmi les qualités conséquentes à l’accomplissement des Mitsvot, sont incluses les raisons expliquées dans les propos de nos maitres et des commentateurs, comme l’écrit MARAN dans le Beit Yossef (Y.D chap.181), que nous devons rechercher le plus possible la raison aux Mitsvot, mais il ne faut absolument pas accomplir les Mitsvot uniquement pour leur raison. Ces raisons ne représentent pas la racine de la Mitsva. Cela signifie qu’elles ne doivent pas être la cause à l’accomplissement de la Mitsva mais uniquement une conséquence positive à son accomplissement.

En conclusion: Nous devons accomplir les Mitsvot car elles sont les ordonnances de notre Père notre Roi Hachem, et non pour la raison expliquée par les commentaires. Mais il est bon de savoir les raisons aux Mitsvot, car la connaissance nous entraîne à accomplir les Mitsvot avec davantage d’amour et d’affection envers la Mitsva.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Se couper les cheveux et se raser pendant le ‘Omer

Ne pas se couper les cheveux pendant les jours du ‘Omer La tradition est répandue de ne pas se couper les cheveux pendant le ‘Omer. Selon la tradition Ashkénaze, jusqu’au 33ème jour du ‘Omer, mais selon la tradition Séfarade, jusqu’au 34&eg......

Lire la Halacha

Taper des mains ou taper sur une table pendant Chabbat et Yom Tov

Il est enseigné dans la Guémara Bétsa (30a): Pendant Chabbat, on ne tape pas des mains et on ne danse pas … Par crainte d’en arriver à réparer un instrument de musique (ibid.36b). Comme nous l’avons expliqué dans les préc&eacut......

Lire la Halacha

Jouets émettant des sons – Jouets fonctionnant avec un ressort

Question: Est-il permis de laisser des enfants jouer pendant Chabbat avec des jouets émettant des sons, comme une poupée qui produit un bruit lorsqu’on la secoue, ou autre? Réponse: Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué qu’il est int......

Lire la Halacha

Emettre un son et siffler pendant Chabbat

Dans la Guémara ‘Erouvin (104a), on explique le décret de nos maîtres selon lequel il est interdit d’émettre un son pendant Chabbat et les jours de Yom Tov. Par exemple, il est interdit un jour de Chabbat ou de Yom Tov de jouer d’un instrument de musiqu......

Lire la Halacha


Prier en pyjama

Question: Est-il permis de prier en pyjama? Réponse: Il y a environ une semaine, nous avons expliqué que celui qui prie doit au préalable prévoir un endroit digne pour sa prière. Il doit aussi s’apprêter correctement au niveau de sa tenue vestimentai......

Lire la Halacha

Le « ’Erouv Tavchiline » - 7ème jour de Pessa’h 5782

Qu’est ce que le ‘Erouv Tavchiline? Cette année (5782), le 7ème jour de Pessa’h tombera un vendredi veille de Chabbat. Nous savons que pendant chaque Yom Tov (jour de fête comme Chavou’ot, Pessa’h, Soukkot, Shémini ‘Atseret Roch Ha-Cha......

Lire la Halacha

Se couper les cheveux la nuit du 34ème jour du ‘Omer cette année (5782)

Ce jeudi (depuis mercredi soir) tombe le 33ème jour du ‘Omer (Lag Baomer), et le lendemain vendredi, tombe le 34ème jour du ‘Omer. Jusqu’à quand dure l’interdit de se couper les cheveux? Nous avons déjà expliqué qu’il est i......

Lire la Halacha

Le H’amets pendant Pessah’ – année 5782 – L’institution de notre maitre le Rav z.ts.

Nos maitres enseignent dans la Tossefta (Pessa’him chap.3): « On questionne et on enseigne les règles relatives à Pessa’h 30 jours avant Pessa’h. » En se basant sur cet enseignement, les Rabbanim du peuple d’Israël ont toujours eu l’usag......

Lire la Halacha