Halacha pourיום רביעי י"ב אייר תש"פ 6 בmai 2020

« Toute personne qui accomplit une Mitsva, s’acquiert un défenseur »

Il est enseigné dans le Pirké Avot (chap.4 Michna 11):
Rabbi Eli’ezer Ben Ya’akov dit : Celui qui accomplit une Mitsva s’acquiert un défenseur, et celui qui commet une transgression s’acquiert un accusateur.

Au sens simple des choses, l’intention du sage est de nous enseigner que le défenseur ou l’accusateur dont il s’agit ici représente l’ange créé par les actions de l’homme, comme le dit clairement le Zohar Ha-Kaddoch (vol.3 page 307b) que toute Mitsva accomplie donne naissance à un ange. Comme l’enseignent également nos maitres dans le Talmud traité Sotta (3b) : Celui qui accomplit une Mitsva, celle-ci sortira à sa rencontre dans le Monde Futur, comme il est dit : « Ta droiture marchera devant toi », il s’agit là de l’ange qui marche devant lui et déclare : « Faites place ! »

Notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que celui qui investit des efforts afin de mettre en pratique les propos des décisionnaires médiévaux (Richonim), et de trancher la Halacha selon leur opinion, lorsqu’il quittera ce monde pour aller dans le Monde de la Vérité, ces décisionnaires viendront l’accueillir.
Comme l’enseigne la Guémara Bava Kama (111b) : Rava dit : « Lorsque je quitterais ce monde, Rabbi Ocha’ya viendra à ma rencontre. Et pourquoi ? Parce que je me suis investit afin d’établir l’interprétation de la Michna selon son avis. »

Notre maitre le Rav z.ts.l ajoute : Sans le moindre doute, celui qui s’investit afin de rétablir et de soutenir l’opinion de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’, et de définir la Halacha selon son opinion, méritera de voir MARAN en personne venir à sa rencontre, et il s’agit là du meilleur défenseur et du plus solide que l’on puisse trouver !
[Il semble évident d’ajouter que notre grand maitre le Rav z.ts.l - qui a consacré toute son existence à rétablir la Halacha selon l’opinion de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’ - fut de façon certaine accueilli dans le Gan ‘Eden par MARAN en personne !]

Il faut préciser que ceci ne concerne pas uniquement un Talmid ‘Ha’ham qui rétablirait la Halacha selon l’opinion de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’, cela concerne également chacun d’entre nous qui a le mérite de contribuer à ce que les gens se comportent de façon conforme à la Halacha, selon l’opinion du saint MARAN Rabbénou Yossef KARO z.ts.l auteur du Choulh’an ‘Arouh’ dans tous les domaines de la Halacha que l’on maitrise, aussi bien à travers ce que l’on a entendu dans un cours, aussi bien à travers ce que l’on a lu dans des livres ou dans notre programme d’études journalier, dans tous les cas on acquiert ainsi de grands défenseurs qui viendront intercéder en notre faveur au jour du jugement.

Une anecdote est rapportée à ce sujet dans le livre Maguiné Chélomo rédigé par l’aïeul du Gaon auteur du Péné Yéhochoua’ qui était Rabbi Yéhochoua’ chef du tribunal rabbinique de Cracovie il y a environ 400 ans. Ce livre a pour vocation principale de rétablir l’opinion du saint Rachi sur toutes les objections émises par les auteurs des Tossafot. Le petit-fils de l’auteur écrit dans l’introduction du livre que son grand-père raconta à ses élèves qu’il eut le mérite de voir Rachi dans un rêve, et il lui dit dans une grande joie : « Parce que tu t’investis tellement afin de me sauver de la bouche des redoutables et puissants lions auteurs des Tossafot, je viendrais à ta rencontre dans le Monde Futur avec tous mes disciples. »
Il en fut ainsi puisque le jour de son décès, une demi-heure avant que ne s’éteigne la Lumière d’Israël, le Gaon – qui était entouré des grands maitres de la Torah de cette génération – dit à l’assistance : « Faites une place pour notre maitre la lumière de nos yeux, Rabbénou Chélomo ITSH’AKI (Rachi) qui est venu me voir, accompagnés de tous les saints, il m’accueille avec joie afin de m’indiquer comment accéder au chemin de l’Arbre de Vie (la vie éternelle), parce que je me suis toujours tenu à ses côtés pour résoudre les objections des Tossafot sur ses propos. »

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

The Customary Order of Rosh Hashanah

It is customary to eat certain symbolic foods during the two nights of Rosh Hashanah which signify good fortune for the entire upcoming year. It is therefore customary to eat black-eyed peas, pumpkin, leek, spinach, dates, pomegranates, apples dipped in honey, and meat of a sheep’s head on the......

Lire la Halacha

Some Details Regarding the Prayers of the Days of Awe

Anyone who appreciates the loftiness of the Days of Awe customarily tries to recite all prayers of these days with much precision and care. There are many Machzorim on the market containing several versions for various texts, some which can be relied upon and others which cannot be relied upon at al......

Lire la Halacha

Lighting Candles on Rosh Hashanah and the Issue this Year

The Laws of Candle-Lighting on Rosh Hashanah On the first day of Rosh Hashanah, we customarily light Yom Tov candles before the onset of Yom Tov similar to the way we light them on Erev Shabbat. If the candles were not lit before the onset of Yom Tov, a woman may even light the candles on Yom Tov i......

Lire la Halacha

Should One Cry on Rosh Hashanah?

Question: What is the proper way to behave during the prayers of Rosh Hashanah: Should one arouse himself to cry during the prayers in order for Hashem to pity us and grant us all of our requests or should one pray amid great joy? Answer: The Mitzvah to be Glad on Rosh Hashanah The Poskim deli......

Lire la Halacha


Repenting for Speaking Lashon Hara and Rendering a Mistaken Halachic Ruling

Question: If I have spoken Lashon Hara (evil slander) about my friend, must I confront him and tell him what I have done in order to request his forgiveness? Also, what is the law regarding a rabbi who has ruled stringently on a matter when, in fact, there is actually room for leniency, must he ask ......

Lire la Halacha

One Should Constantly View Himself as Half Innocent and Half Guilty

Our Sages (Kiddushin 40b) teach us that one should always view himself as half innocent and half guilty. If one performs one Mitzvah, one is praiseworthy, for one has tipped the scale to the innocent side. If one transgresses one prohibition, woe unto him, for he has tipped the scale to the guilty s......

Lire la Halacha

Preparing for the Day of Judgment

During the days preceding Rosh Hashanah, every single member of the Jewish nation must contemplate his/her actions and perform some sort of self-introspection in order to ascertain how one can improve one’s actions and Mitzvah observance so as to guarantee one’s self powerful defenders o......

Lire la Halacha

Atonement for Sin, Torah Study, and Sinners in Our Generation

In the previous Halacha we have discussed four varying levels of sin. We have also pointed out that there are some sins for which one cannot obtain atonement until suffering or death befalls him, as the verse states, “I shall remember their iniquities with a staff and with affliction their sin......

Lire la Halacha