Halacha pour mercredi 12 Iyar 5780 6 mai 2020

Pour l'élévation des âmes de : André Avraham Ben Ma'hlouf TAÎB z"l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba El baz z"l de Lyon

« Toute personne qui accomplit une Mitsva, s’acquiert un défenseur »

Il est enseigné dans le Pirké Avot (chap.4 Michna 11):
Rabbi Eli’ezer Ben Ya’akov dit : Celui qui accomplit une Mitsva s’acquiert un défenseur, et celui qui commet une transgression s’acquiert un accusateur.

Au sens simple des choses, l’intention du sage est de nous enseigner que le défenseur ou l’accusateur dont il s’agit ici représente l’ange créé par les actions de l’homme, comme le dit clairement le Zohar Ha-Kaddoch (vol.3 page 307b) que toute Mitsva accomplie donne naissance à un ange. Comme l’enseignent également nos maitres dans le Talmud traité Sotta (3b) : Celui qui accomplit une Mitsva, celle-ci sortira à sa rencontre dans le Monde Futur, comme il est dit : « Ta droiture marchera devant toi », il s’agit là de l’ange qui marche devant lui et déclare : « Faites place ! »

Notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que celui qui investit des efforts afin de mettre en pratique les propos des décisionnaires médiévaux (Richonim), et de trancher la Halacha selon leur opinion, lorsqu’il quittera ce monde pour aller dans le Monde de la Vérité, ces décisionnaires viendront l’accueillir.
Comme l’enseigne la Guémara Bava Kama (111b) : Rava dit : « Lorsque je quitterais ce monde, Rabbi Ocha’ya viendra à ma rencontre. Et pourquoi ? Parce que je me suis investit afin d’établir l’interprétation de la Michna selon son avis. »

Notre maitre le Rav z.ts.l ajoute : Sans le moindre doute, celui qui s’investit afin de rétablir et de soutenir l’opinion de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’, et de définir la Halacha selon son opinion, méritera de voir MARAN en personne venir à sa rencontre, et il s’agit là du meilleur défenseur et du plus solide que l’on puisse trouver !
[Il semble évident d’ajouter que notre grand maitre le Rav z.ts.l - qui a consacré toute son existence à rétablir la Halacha selon l’opinion de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’ - fut de façon certaine accueilli dans le Gan ‘Eden par MARAN en personne !]

Il faut préciser que ceci ne concerne pas uniquement un Talmid ‘Ha’ham qui rétablirait la Halacha selon l’opinion de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’, cela concerne également chacun d’entre nous qui a le mérite de contribuer à ce que les gens se comportent de façon conforme à la Halacha, selon l’opinion du saint MARAN Rabbénou Yossef KARO z.ts.l auteur du Choulh’an ‘Arouh’ dans tous les domaines de la Halacha que l’on maitrise, aussi bien à travers ce que l’on a entendu dans un cours, aussi bien à travers ce que l’on a lu dans des livres ou dans notre programme d’études journalier, dans tous les cas on acquiert ainsi de grands défenseurs qui viendront intercéder en notre faveur au jour du jugement.

Une anecdote est rapportée à ce sujet dans le livre Maguiné Chélomo rédigé par l’aïeul du Gaon auteur du Péné Yéhochoua’ qui était Rabbi Yéhochoua’ chef du tribunal rabbinique de Cracovie il y a environ 400 ans. Ce livre a pour vocation principale de rétablir l’opinion du saint Rachi sur toutes les objections émises par les auteurs des Tossafot. Le petit-fils de l’auteur écrit dans l’introduction du livre que son grand-père raconta à ses élèves qu’il eut le mérite de voir Rachi dans un rêve, et il lui dit dans une grande joie : « Parce que tu t’investis tellement afin de me sauver de la bouche des redoutables et puissants lions auteurs des Tossafot, je viendrais à ta rencontre dans le Monde Futur avec tous mes disciples. »
Il en fut ainsi puisque le jour de son décès, une demi-heure avant que ne s’éteigne la Lumière d’Israël, le Gaon – qui était entouré des grands maitres de la Torah de cette génération – dit à l’assistance : « Faites une place pour notre maitre la lumière de nos yeux, Rabbénou Chélomo ITSH’AKI (Rachi) qui est venu me voir, accompagnés de tous les saints, il m’accueille avec joie afin de m’indiquer comment accéder au chemin de l’Arbre de Vie (la vie éternelle), parce que je me suis toujours tenu à ses côtés pour résoudre les objections des Tossafot sur ses propos. »

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Règles relatives au jour du 9 Av

Le jour de Tich’a Be-Av (le jeûne du 9 Av), 5 interdits sont en vigueur: Manger et boire; Se laver; S’enduire (le corps avec de l’huile ou de la crème corporelle) ; Porter des chaussures en cuir ; Pratiquer l’intimité conjugale De même, il est inte......

Lire la Halacha

Règles relatives à la sortie du 9 Av et au 10 Av

Après la sortie des étoiles le jour du 9 Av, il est permis de manger et de boire. nous avons l’usage de réciter Birkat Ha-Lévana (la bénédiction à la vision de la lune) après l’office de ‘Arvit à la sortie du 9 Av. il ......

Lire la Halacha

Consommation de viande après Roch H’odech AV

Il est expliqué dans une Michna de Ta’anit (26b) qu’il est interdit par décret de nos maîtres de consommer de la viande et du vin, la veille de Tich’a Beav (la veille du jeune du 9 Av) lors de la Séouda Ha-Mafsekete (le dernier repas avant le début......

Lire la Halacha

Tou Bé-Av – le 15 Av

Aujourd’hui, nous célébrerons « Tou Bé-Av ». On enseigne dans une Michna de Ta’anit (26b): Rabban Chim’on Ben Gamliel dit: « Il n’y a pas de plus belles fêtes pour Israël que le 15 Av et Yom KIPPOUR. Ces jours-là, le......

Lire la Halacha


Les personnes soumises et exemptes du jeûne du 9 Av

Un malade sans danger Un malade (véritablement malade, qui est alité ou autre, même s’il n’est pas en danger) est exempt de jeûner le 9 Av, car la sévérité du jeûne du 9 Av est moins importante que celle de Yom Kippour sur ce point. D......

Lire la Halacha

Règles relatives à la veille du 9 Av

Il est rapporté dans le Sefer Ha-Minhaguim de Rabbenou Eizik TIRNA, que l’on ne doit pas se promener la veille du 9 Av. C’est ainsi que tranche le RAMA, et il semble que c’est également ainsi que tranche notre maître le H’YDA, et de nombreux autres d&eacut......

Lire la Halacha

« Dès le début du mois de Av, nous diminuons la joie »

Ce mardi soir et mercredi, nous serons le jour de Roch H’odech Av. La destiné d’Israël pendant le mois de Av Même si quelques règles de deuil sont déjà en vigueur pendant la période de Ben Ha-Métsarim (les 3 semaines entre le 17 Ta......

Lire la Halacha

« Celui qui a trouvé la femme, a trouvé le bien »

Nos maitres enseignent dans la Guémara Bérah’ot (8b): Il est dit dans le livre de Téhilim (chap.32) : « C’est pourquoi tout homme pieux doit t’implorer à l’heure qui est propice … » Rabbi ‘Hanina dit : ......

Lire la Halacha