Halacha pour mardi 29 Sivan 5778 12 juin 2018

Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Pour l’élévation de la Néshama de Gilles Moshé Ben Aharon DAIEN z’’l

Cette Halacha est dédiée à l'élévation de la Néchama de notre ami

Richard Michaël Ben Chélomo Checkroun z’’l, décédé brutalement

Cette Halacha est aussi dédiée à l'élévation de l'âme de

Mme Colette Rivka bat Messaouda (Bensamoun) z"l

Prier en pyjama

Question: Est-il permis de prier en pyjama?

Réponse: Dans la précédente Halah’a, nous avons expliqué que celui qui prie doit au préalable prévoir un endroit digne pour sa prière. Il doit aussi s’apprêter correctement au niveau de sa tenue vestimentaire, de son corps ainsi que de sa pensée, comme il est dit dans le livre du prophète ‘Amoss : « apprête-toi à la rencontre de ton D., Israël ».

C’est pourquoi, le RAMBAM écrit (chap.5 des règles relatives à la prière, règle 5) que celui qui prie doit « apprêter au préalable ses vêtements, s’arranger et s’embellir, comme il est dit : Prosternez vous à Hachem avec un saint apparat, et il ne doit pas se tenir en prière avec un habit que l’on ne revêt pas en présence d’une grande personnalité (Afounda), car lors de la prière, il faut se présenter dans une tenue vestimentaire digne et soignée.

Selon cela, il semble de façon certaine qu’une personne en bonne santé ne doit pas se tenir en prière avec un pyjama, car il n’est absolument pas d’usage de se tenir en pyjama en présence de qui que ce soit, et certainement pas devant une grande personnalité. Or, celui qui prie a le devoir de se tenir en prière dans une tenue vestimentaire belle et soignée, comme le tranche le RAMBAM.

Concernant une personne malade, nous constatons que nos maîtres se sont montrés souple sur ces sujets, car toute personne est tenue de prier en étant debout, et pourtant concernant le malade, MARAN tranche dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.94) que si la personne ne peut pas se concentrer en étant debout du fait de sa faiblesse physique, elle peut prier en se couchant sur le côté.
Par conséquent, le Gaon Rabbi ‘Ovadia HADAYA z.ts.l écrit dans son livre Chou’t Yaskil ‘Avdi (vol.8 appendices chap.2) qu’il en est de même au sujet des vêtements, et l’on n’oblige pas le malade à revêtir des vêtements pour prier, il est donc autorisé à prier en pyjama, à la condition que le pyjama soit parfaitement propre.

En conclusion: Il est interdit de prier en pyjama. Une personne malade pour qui il est difficile de revêtir des vêtements, est autorisée à prier en pyjama, en veillant à la propreté du pyjama.

Nous ne pouvons omettre de rappeler le souvenir pur de notre saint maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l qui – durant sa dernière maladie – malgré les terribles souffrances physiques qu’il ressentait dans tout son corps, s’efforçait jusqu’à ses dernières forces de se tenir en prière pour la ‘Amida avec des vêtements dignes et soignés. Il priait pour l’ensemble du peuple d’Israël, jusqu’à ce que – par nos fautes – sa maladie l’emporta et nous priva d’un trésor précieux.
Que son âme soit liée au faisceau des vivants, et qu’il intercède pour nous auprès d’Hachem, pour contempler la résurrection des morts, lorsqu’Hachem ramènera les captifs de Tsion, Amen.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Lorsqu’on a le doute si l’on a dit Barèh’ ‘Alénou dans la prière

Dans les précédentes Halah’ot, nous avons expliqué le Din selon lequel nous devons demander la pluie dans la prière, dans la Birkat Ha-Chanim (Barèh’ ‘Alénou). Nous avons également fait mention dans nos propos du cas de la personne......

Lire la Halacha

Donner un surnom humiliant à une personne

Nous avons expliqué dans les précédentes Halachot, qu’il y a une interdiction d’offenser quelqu’un par la parole. Il est enseigné dans la Guémara Bava Métsi’a (58b): Rabbi H’anina dit : Toutes les personnes qui descende......

Lire la Halacha

Lorsqu’on oublie de dire Barèh’ ‘Alénou

Dans la une précédente Halacha, nous avons expliqué de façon générale le Din selon lequel nos maîtres ont instauré de demander les pluies dans la bénédiction de Birkatt Ha-Chanim de la prière quotidienne, depuis le 7 Mar- H&......

Lire la Halacha

La demande des pluies (Barèh’ ‘Alénou) – La pluie inclue tous les domaines matériels  

Ce lundi 7 novembre au soir (soir du 7 H’echvan) – nous commencerons (en Erets Israël) à demander les pluies dans ‘Amida de ‘Arvit. De ce fait, nous allons revenir sur les règles relatives à ce point, avec quelques ajouts.  L’institutio......

Lire la Halacha


L’interdiction de maudire un juif

Il est écrit dans notre Sainte Torah (Chémott 22 – 27) : « Tu ne maudiras pas Elokim (D.) » Le Targoum Onkeloss (traduction araméenne de la Torah) traduit : « Tu ne maudiras pas le Dayann (le juge rabbinique) ». La ......

Lire la Halacha

Règles relatives à l’interdiction d’offenser par la parole

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué l’interdiction d’offenser par la parole une personne ou même sa propre épouse, et nous allons détailler plus loin différents cas pratiques sur ce sujet, tel que les a tranché MARAN dans......

Lire la Halacha

L’offense par la parole

Il est enseigné dans une Michna du traité Bava Métsi’a (58b): L’offense et la supercherie peuvent s’exprimer autant dans le domaine du commerce que dans la parole. (Ce qui signifie qu’au même titre qu’il est interdit d’escroquer et de t......

Lire la Halacha

Les cas pratiques de « Chénaïm Mikra Vé-Eh’ad Targoum »

Dans la précédente Halah’a, nous avons expliqué l’essentiel du Din de la lecture de la Paracha chaque semaine, deux fois chaque verset et une fois sa traduction araméenne. Ce qui signifie qu’il incombe chaque juif l’obligation de lire la Paracha de......

Lire la Halacha