Halacha pour mardi 21 Cheshvan 5780 19 novembre 2019

Pour l'élévation de l'âme de 
André Avraham Ben Ma'hlouf TAÏB z"l de Lyon (France)

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Poison et pesticide contre les nuisibles pendant Chabbat – 2ème partie

Résumé de la précédente Halah’a
Nous avons expliqué dans la précédente Halah’a qu’il est permis de placer un animal pendant Chabbat au-dessus de l’herbe, afin que l’animal le consomme, même si l’animal arrachera l’herbe, puisque l’acte d’arracher l’herbe n’est pas imputé à l’homme.

Nous avons cité 2 explications à cela:
Selon le Gaon auteur du « Even Ha-‘Ozer », lorsqu’il s’agit des interdits de Chabbat, le paramètre déterminant l’interdit est la pensée de l’homme (« une activité guidée par la pensée appropriée »). Or, puisque l’homme qui place l’animal ne vise pas l’acte de l’arrachage de l’herbe proprement dit, mais uniquement l’alimentation de son animal, nous ne devons pas prendre en considération le fait que l’animal arrache l’herbe, car cet acte n’est pas un interdit imputable à l’homme.

Selon le Beit Méïr, dans les règles relatives à Chabbat c’est la réalisation de l’interdit par l’homme lui-même, par son intervention et son action physique, qui est le paramètre déterminant. Mais pour un interdit que l’homme n’a absolument pas réalisé de lui-même, nous n’accordons pas d’importance au fait que cet interdit se réalise de lui-même. (Cependant, il est strictement interdit de faire consciemment réaliser à son animal pendant Chabbat des activités interdites, lorsque le but visé est la réalisation de l’interdit).

Le rapport avec notre sujet 
Nous allons à présent débattre au sujet de poser du poison devant des nuisibles pendant Chabbat.
Si nous expliquons selon les propos du « Even Ha-‘Ozer » qui nous rappelle que la Torah exige une pensée appropriée qui accompagne l’interdit, il serait interdit de poser du poison devant des nuisibles, car la pensée de l’homme à cet instant est de tuer les nuisibles, et il est interdit de tuer pendant Chabbat.

Mais si nous expliquons selon les propos du Beit Méïr selon qui, tant que l’homme lui-même ne réalise aucun interdit il n’y a là aucune interdiction, il serait donc permis de poser du poison pendant Chabbat, car les nuisibles viennent d’eux-mêmes consommer le poison qui les fera mourir, et l’acte n’est absolument pas imputable à l’homme.

Sur le plan pratique, après un développement complexe des propos des décisionnaires sur ce point, notre saint maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l conclu qu’il est permis de poser le poison devant les nuisibles pendant Chabbat, car il est probable qu’ils viennent d’eux-mêmes en consommer, ce qui les fera mourir, comme par exemple le poison que l’on appelle « la mort aux rats » ou autre.
Mais asperger du poison de façon directe sur les nuisibles est catégoriquement interdit pendant Chabbat.

Par conséquent, il est permis d’asperger du poison contre les nuisibles en faisant en sorte qu’ils aient la possibilité de fuir (en laissant une porte ou une fenêtre ouverte au moment de l’aspersion du produit), sans asperger directement sur eux, car de cette manière il n’est pas certain de les faire mourir puisqu’ils ont la possibilité de fuir. Mais il est interdit de faire en sorte de les faire mourir de façon directe pendant Chabbat par l’aspersion, car ôter la vie est l’une des activités interdites pendant Chabbat. (Chou’t Yabiya’ Omer vol.3 chap.20, voir aussi H’azon Ovadia-Chabbat vol.5 à partir de page 112).

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

« Le sommeil du Chabbat est un plaisir » - Notre maitre le Rav z.ts.l le vendredi- soir

Question: Y a-t-il une Mitsva de dormir pendant Chabbat afin d’accomplir « Le sommeil du Chabbat est un plaisir », ou bien faut-il s’adonner à l’étude de la Torah durant tout le Chabbat? Réponse: Il a déjà été mentionn......

Lire la Halacha

Permis de conduire et Lachon Ha-Ra’ (médisance)

Question: Si une personne désire passer son permis de conduire et que j’ai connaissance du fait que cette personne a des problèmes de santé l’empêchant de conduire, suis-je autorisé à en informer les autorités compétentes? R&eacut......

Lire la Halacha

La veuve et l’orphelin

Il est dit dans la Torah (Chémot (22): « N'humiliez jamais toute veuve ni tout orphelin. Si tu l'humiliais, sache que, quand sa plainte s'élèvera vers moi, assurément j'entendrai cette plainte. Mon courroux s'enflammera, et je vous ferai pé......

Lire la Halacha

Utilisation d’un thermomètre pendant Chabbat

Question: Est-il permis d’utiliser un thermomètre pendant Chabbat? Réponse: S’il s’agit d’un thermomètre électronique, son utilisation est totalement interdite pendant Chabbat. Reste à définir si la Halacha permet l’utilisat......

Lire la Halacha


Une élève orpheline – Une femme divorcée

Question: Je suis enseignante et j’ai dans ma classe une élève orpheline. Comment dois-je agir envers elle lorsqu’elle ne se comporte pas correctement ? De même, j’ai une amie dans le corps enseignant qui est divorcée, y a-t-il un interdit particulier &ag......

Lire la Halacha

Sujets de danger – Les automobiles sur les routes

Nous avons expliqué il y a environ 2 ans l’obligation qui incombe chacun de construire une clôture au toit de la maison, afin d’empêcher la chute d’une personne. Après avoir expliqué le devoir ordonné par le Torah de construire une cl&ocir......

Lire la Halacha

Une femme érudite dans la Torah

Dans des précédentes Halachot, nous avons expliqué l’obligation de se lever devant une personne âgée, sans faire de différence entre un homme âgé ou une dame âgée. Nous avons également expliqué l’obligation ......

Lire la Halacha

Exprimer du respect envers son Rav lorsqu’on est au milieu du Chéma’

Nous avons expliqué dans les précédentes Halachot, l’obligation de se lever devant un Talmid H’ah’am (un érudit dans la Torah) ou une personne âgée. Il existe une Halacha selon laquelle, on ne fait pas honneur à un élè......

Lire la Halacha