Halacha pour mardi 21 Cheshvan 5780 19 novembre 2019

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Poison et pesticide contre les nuisibles pendant Chabbat – 2ème partie

Résumé de la précédente Halah’a
Nous avons expliqué dans la précédente Halah’a qu’il est permis de placer un animal pendant Chabbat au-dessus de l’herbe, afin que l’animal le consomme, même si l’animal arrachera l’herbe, puisque l’acte d’arracher l’herbe n’est pas imputé à l’homme.

Nous avons cité 2 explications à cela:
Selon le Gaon auteur du « Even Ha-‘Ozer », lorsqu’il s’agit des interdits de Chabbat, le paramètre déterminant l’interdit est la pensée de l’homme (« une activité guidée par la pensée appropriée »). Or, puisque l’homme qui place l’animal ne vise pas l’acte de l’arrachage de l’herbe proprement dit, mais uniquement l’alimentation de son animal, nous ne devons pas prendre en considération le fait que l’animal arrache l’herbe, car cet acte n’est pas un interdit imputable à l’homme.

Selon le Beit Méïr, dans les règles relatives à Chabbat c’est la réalisation de l’interdit par l’homme lui-même, par son intervention et son action physique, qui est le paramètre déterminant. Mais pour un interdit que l’homme n’a absolument pas réalisé de lui-même, nous n’accordons pas d’importance au fait que cet interdit se réalise de lui-même. (Cependant, il est strictement interdit de faire consciemment réaliser à son animal pendant Chabbat des activités interdites, lorsque le but visé est la réalisation de l’interdit).

Le rapport avec notre sujet 
Nous allons à présent débattre au sujet de poser du poison devant des nuisibles pendant Chabbat.
Si nous expliquons selon les propos du « Even Ha-‘Ozer » qui nous rappelle que la Torah exige une pensée appropriée qui accompagne l’interdit, il serait interdit de poser du poison devant des nuisibles, car la pensée de l’homme à cet instant est de tuer les nuisibles, et il est interdit de tuer pendant Chabbat.

Mais si nous expliquons selon les propos du Beit Méïr selon qui, tant que l’homme lui-même ne réalise aucun interdit il n’y a là aucune interdiction, il serait donc permis de poser du poison pendant Chabbat, car les nuisibles viennent d’eux-mêmes consommer le poison qui les fera mourir, et l’acte n’est absolument pas imputable à l’homme.

Sur le plan pratique, après un développement complexe des propos des décisionnaires sur ce point, notre saint maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l conclu qu’il est permis de poser le poison devant les nuisibles pendant Chabbat, car il est probable qu’ils viennent d’eux-mêmes en consommer, ce qui les fera mourir, comme par exemple le poison que l’on appelle « la mort aux rats » ou autre.
Mais asperger du poison de façon directe sur les nuisibles est catégoriquement interdit pendant Chabbat.

Par conséquent, il est permis d’asperger du poison contre les nuisibles en faisant en sorte qu’ils aient la possibilité de fuir (en laissant une porte ou une fenêtre ouverte au moment de l’aspersion du produit), sans asperger directement sur eux, car de cette manière il n’est pas certain de les faire mourir puisqu’ils ont la possibilité de fuir. Mais il est interdit de faire en sorte de les faire mourir de façon directe pendant Chabbat par l’aspersion, car ôter la vie est l’une des activités interdites pendant Chabbat. (Chou’t Yabiya’ Omer vol.3 chap.20, voir aussi H’azon Ovadia-Chabbat vol.5 à partir de page 112).

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

האם מותר לחמם בשבת סופגנייה עם ריבה?
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Le respect du beau-père et de la belle mère – Les signes de la fin de l’exil

Question: Est-ce qu’un homme est tenu de respecter son beau-père au même titre qu’il est tenu de respecter son père ? Réponse: Il est enseigné dans le Yalkout Chim’oni: David dit à Chaoul : « Mon père, vois et......

Lire la Halacha

Le Kaddich

Lorsqu’une personne décède, il incombe ses fils de veiller de façon particulière à prier les 3 prières quotidiennes avec un Minyan (10 hommes), afin de pouvoir dire le Kaddich pour le père ou la mère. De même pour un homme qui perd ......

Lire la Halacha

Le respect des parents après leur disparition

Au même titre qu’un homme est soumis au devoir d’honorer ses parents de leur vivant, ainsi il est soumis au devoir de les honorer après leur disparition. Il est certain qu’il lui est interdit de les mépriser après leur disparition. Il est rapport&eacut......

Lire la Halacha

Se lever devant son père et devant son Rav – La réponse de notre maitre le Rav z.ts.l à son petit-fils

Toutes les règles que nous mentionnons au sujet du respect et de la crainte des parents concernent de façon égale aussi bien le fils vis à vis de son père et de sa mère, que la fille vis-à-vis de son père et de sa mère. Si nous éc......

Lire la Halacha


Sur qui reposent les frais d’entretient des parents ?

Nous avons déjà fais mention du fait que le devoir de Kiboud Av Vaem (Respect des parents) inclus aussi le fait de se soucier de nourrir ses parents selon leur volonté, en particulier lorsque les parents sont très âgés et qu’ils ne peuvent plus s’......

Lire la Halacha

Est-il permis à un fils de contredire son père ?

Dans la précédente Halacha, nous avons mentionné l’interdiction pour un fils ou une fille de contredire les propos de leur parents, car selon la Guemara Kiddoushin (31b), le fait de ne pas contredire les parents en disant que leurs propos ne sont pas corrects, fait partie ......

Lire la Halacha

Le respect et la crainte du père et de la mère

Le devoir de respecter ses parents est divisé en 2 parties : le devoir de respecter le père et la mère, et le devoir de craindre le père et la mère, comme il est dit dans la Torah « Respecte ton père et ta mère », «&nb......

Lire la Halacha

Appeler son père ou sa mère par leur prénom – Les attitudes de notre maitre le Rav z.ts.l

Question: Est-il permis d’appeler son père par son prénom ? Est-il permis à quelqu’un d’appeler un ami par son prénom lorsque celui-ci est identique au prénom du père de la personne qui appelle? Réponse: Il est interdit d’ap......

Lire la Halacha