Halacha pour mardi 13 Tammuz 5779 16 juillet 2019

Pour l'élévation de l'âme de 
André Avraham Ben Ma'hlouf TAÏB z"l de Lyon (France)

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Le devoir de la Mézouza

Il est un devoir positif ordonné par la Torah de rédiger les deux paragraphes suivants : « Chéma’ Israël », et « Véhaya Im Chamowa’ » sur un parchemin, et de les fixer sur l’encadrement de la porte de la maison, comme il est dit (Dévarim chap.6 et chap.11) : « Tu les écriras sur les linteaux de ta maison et dans tes portes. »

Qui est soumis au devoir de la Mézouza?

Les femmes vis-à-vis du devoir de Mézouza
Chacun se doit d’être vigilant vis-à-vis du devoir de la Mézouza, car tout le monde y est soumis. Les femmes sont elles aussi soumises au devoir de la Mézouza, comme pour les autres devoirs, comme il est dit (Dévarim chap.11) : « Tu les écriras sur les linteaux de ta maison et dans tes portes. Afin que vos jours se multiplient, ainsi que les jours de vos enfants … ». Or, nos maîtres en déduisent dans la Guémara (Kiddouchin 34a et Yoma 11b) que puisque les femmes réclament elles aussi la vie, elles sont donc elles aussi soumises au devoir de Mézouza.

Certains décisionnaires tranchent qu’une femme ne doit pas fixer elle-même la Mézouza, et ces décisionnaires citent des preuves à leur opinion. Cependant, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l (dans son livre Halih’ot ‘Olam vol.8 pages 201 et 216) réfute cette opinion et conclut que la femme est autorisée à fixer elle-même la Mézouza avec la bénédiction, comme un homme.

Des enfants vis-à-vis du devoir de Mézouza
Le  RAMBAM écrit (chap.5 des règles relatives aux Téfilin et à la Mézouza):
On éduque les enfants à placer la Mézouza dans leurs maisons.
Cela signifie que même lorsqu’une maison est habitée uniquement par des enfants (par exemple un internat pour enfants en dessous de la Bar ou Bat Mitsva), il faut malgré tout y fixer la Mézouza. Même si un enfant est exempt du devoir de la Mézouza, malgré tout, il faut l’éduquer à ce devoir au même titre que nous l’éduquons dans toutes les autres Mitsvot. C’est pourquoi, il faut fixer des Mézouzot dans les maisons et les chambres des enfants. Particulièrement du fait que la Mézouza possède une importance spécifique, car à chaque fois que l’on entre par la porte, on rencontre l’unicité du Nom d’Hachem (« Chéma’ Israël … »), et l’on se souviendra ainsi de Son amour, et l’on prendra conscience que rien ne pérennise dans l’univers si ce n’est la connaissance et la foi en Hachem. De plus, la Mézouza a pour propriété de préserver les habitants de la maison.

Lorsqu’on fixe une Mézouza, il ne faut pas laisser un petit garçon en dessous l’âge de 13 ans ou une petite fille en dessous l’âge de 12 ans fixer eux mêmes la Mézouza, car leur acte n’acquitte pas des adultes de ce devoir.

L’importance de la Mézouza
Nos maîtres enseignent (Ménah’ot 43b):
Celui qui porte le Téfilin à sa tête et à son bras, le Tsitsit à son vêtement et une Mézouza à sa porte, est assuré de ne pas commettre une faute, car il possède de nombreux plaidants qui sont en réalité les anges qui épargne l’individu de la faute, comme il est dit : « L’ange d’Hachem plane autour de ceux qui Le craigne et les libère … ». Par le mérite du devoir de la Mézouza, l’individu est et les membres de son foyer sont préservés des Mazikin (créatures malfaisantes). C’est pour cette raison que l’on écrit sur la Mézouza le Nom de שדי (Chaddaï) qui est formé des lettres hébreu initiales des mots « שומר דלתות ישראל » (Chomer Daltot Israël, qui préserve les portes d’Israël).

De qui doit-on acheter la Mézouza?
Le Sofer (scribe) qui rédige la Mézouza doit être une personne qui craint Hachem de façon fondamentale. Les règles relatives à la Mézouza sont très nombreuses, et de ce fait, il ne faut acheter une Mézouza que d’un Sofer ou d’un commerçant craignant Hachem de façon fondamentale. Il en est de même concernant une paire de Téfilin ou des Sifré Torah, il ne faut pas les acheter de n’importe qui, mais seulement d’un Sofer expert et craignant Hachem exclusivement. Il est juste à priori qu’un Séfaradi utilise un Séfer Torah ou une Mézouza rédigés dans l’écriture Séfarade, et qu’un Achkénazi utilise un Sefer Torah ou une Mézouza rédigés dans l’écriture Achkénaze.

Concernant les Téfilin, nous avons déjà expliqué la rège dans un autre contexte.

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

חייב לספר את האמת בשידוכים
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

8 Halachot Les plus populaires

Thermometers on Shabbat

Question: Is it permissible to use a thermometer on Shabbat? Answer: Clearly, there is no room to take one’s temperature with an electronic/digital thermometer. Our discussion will revolve around using a thermometer that is not electronic and contains mercury which expands and rises as it h......

Lire la Halacha

Making a Bookmark on Shabbat

Question: If one is reading a book on Shabbat and would like to mark a certain page by making a slight scratch with one’s nail or by slightly folding the corner of the page, would this be permissible on Shabbat? The Forbidden Work of Writing Answer: One of the forbidden forms of work on Sh......

Lire la Halacha

A Driver’s License-“Lashon Hara”

Question: If an individual wishes to obtain a driver’s license and I am aware of a medical problem that will impair him from driving, may I relay this information to the Department of Motor Vehicles? Answer: The Rambam (Chapter 1 of Hilchot Rotze’ach) writes: “Anyone who has the......

Lire la Halacha

Coloring a Napkin or Handkerchief on Shabbat

In the previous Halacha, we have explained in general the fundamentals of the forbidden work of dyeing on Shabbat which is one of the works which are forbidden to be performed on Shabbat. The Opinion of the Sefer Yere’im Rabbeinu Eliezer of Metz writes in his Sefer Yere’im (Chapter 2......

Lire la Halacha


Writing on a Window on Shabbat

Question: In the winter when it is cold outside and there is condensation or frost on the window, may one use one’s finger to write or draw on the window? Answer: One of the thirty-nine works forbidden by Torah law on Shabbat is writing. Nevertheless, our Sages teach us that the Torah prohi......

Lire la Halacha

Various Dangers- A Car on the Road

In the previous Halachot, we have discussed the positive Torah commandment for one to make a railing around one’s roof so that no one falls from there. After explaining this Mitzvah, the Rambam (Chapter 11 of Hilchot Rotze’ach U’Shmirat Nesfesh) adds: “Similarly, it is a M......

Lire la Halacha

The Forbidden Work of Dyeing On Shabbat

The Basis of the Forbidden Work of Dyeing One of the thirty-nine works forbidden by Torah law on Shabbat is the forbidden work of dyeing. The Mishnah in Masechet Shabbat (73a) states likewise. We have previously discussed that any work which was performed in the Mishkan (Tabernacle) was prohibit......

Lire la Halacha

Widows and Orphans

The Torah states (Shemot 22): “You shall not oppress any widow or orphan. If you oppress them and they call out to me, I shall surely hear their cry. My anger shall flare and I shall kill you with the sword; your wives shall then be widows and your children orphans.” The Torah explains t......

Lire la Halacha