Halacha pour jeudi 28 Elul 5780 17 septembre 2020

Détails concernant les textes des prières de Roch Ha-Chana et Yom Kippour

Grâce à D., chacun prie toutes les prières de Roch Ha-Chana et de Yom Kippour avec précision, mais dans les différents rituels de prières, il existe différentes versions des textes. Certaines de ces versions sont Halachiquement fondées, d’autres ne le sont absolument pas.
C’est pourquoi, à la demande de nombreuses personnes, nous allons à présent citer quelques points de la prière et leur formulation exacte, selon l’opinion de notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l, tel que publié dans ses ouvrages.

« Véya’assou Koulam Agouda Eh’ate » et non « Ah’ate », en correspondance au verset dans le livre de Chémouel II (2-25).

« Chéyada’nou A.D.O.N.A.Ï Elo-hénou Chéhachiltone Léfanéh’a », et non « Chéhacholtane », conformément à l’opinion de la majorité des décisionnaires.
(Il ne faut pas dire « Kémo Chéyada’nou … », mais seulement « Chéyada’nou … »)

Si une personne se trompe un jour de Roch Ha-Chana qui tombe en semaine et dit par erreur « Zih’ron Térou’a » au lieu de « Yom Térou’a », on ne doit pas recommencer la ‘Amida.

Il faut dire « Ten H’elkénou Bétoratah’ », et non « Sim H’elkénou Bétoratah’ », car telle est la version la plus juste selon les propos de nos maîtres les décisionnaires médiévaux.

Il faut s’efforcer de se concentrer lors de la prière durant toute l’année, et en particulier pendant les jours de Roch Ha-Chana et de Yom Kippour. Il ne faut pas prier de façon rapide H’ass Vé-Chalom, mais seulement de façon lente et calme, et avec une concentration parfaite, avec des termes de supplication. Même s’il faut absolument s’entendre lors de toute la ‘Amida, malgré tout, il est bon de veiller même pendant Roch Ha-Chana et Yom Kippour à ce que les autres n’entendent pas notre ‘Amida, car cela peut entraîner une gêne pour les autres et perturber leur concentration. Il est vrai que MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’ écrit qu’il n’est pas nécessaire de veiller à cela à Roch Ha-Chana et Yom Kippour car chacun a un livre dans les mains et ne peut se tromper dans sa prière, malgré tout, il est préférable de veiller à cela, particulièrement selon les propos des Kabbalistes qui interdisent à chacun d’entendre la voix de l’autre pendant la prière.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

ORDEN RITUAL DE LA NOCHE DE ROSH HASHANA

Las dos noches de Rosh Hashana es costumbre comer alimentos que simbolizan buenos designios para Israel. Por ello se come Rubia o lubia en árabe, zapallo –calabaza dulce-, dátiles, acelga, puerro, cabeza de cordero, manzana y miel. Ya hemos escrito oportunamente, que la perso......

Lire la Halacha

COMO RETRACTARSE DE LAS CALUMNIAS HABLADAS

Pregunta: Es necesario, para poder retractarse correctamente, acercarse a la persona que se criticó –sobre la que se habló “lashon hara”- para aclararle lo que habló de él? Por otro lado, el rabino que dictaminó en forma rigurosa, prohibió ......

Lire la Halacha

TIEMPO DE LLUVIAS

Comenzamos a citar el párrafo “Mashib Haruaj…” en la plegaria de Musaf (adicional) de la festividad de Simjat Torá (shemini atzeret, fuera de Israel). No se trata de un pedido formal por las lluvias sino de una alabanza al Creador, por ello se denomina en el lenguaje......

Lire la Halacha

EL ARCOIRIS

La persona que ve un rayo debe pronunciar la siguiente bendición: Baruj Ata A-donay Elohenu Melej Haolam Osé Maase Bereshit. Quien escucha un trueno debe pronunciar la siguiente bendición: Baru Ata A-donay Elohenu Melej Haolam Shekohó Ugburató Malé Olam. En ......

Lire la Halacha


ENCENDIDO DE VELAS EN ROSH HASHANA

El primer día de Rosh Hashana es costumbre encender las luminarias del Yom Tob –festividad- antes de la caída del sol, como se lo hace en la víspera de Shabbat. De todas formas, si no se encendieron las luminarias en la víspera de la festividad, podrá la muje......

Lire la Halacha

LAS NUEBES DE GLORIA

En el Talmud (Sucá 11) leemos que la Sucá nos recuerda la nubes de la Gloria divina que acompañaban al pueblo de Israel en el desierto. Asimismo nos relata el Talmud (Taanit 9) “Tres buenos dirigentes tuvo el pueblo de Israel –al salir de Egipto-, Moshe, Aharon y ......

Lire la Halacha

LAS MUJERES EN LAS COMIDAS SABÁTICAS

Pregunta: ¿Tiene la mujer la misma obligación que el hombre de cumplir con las comidas sabáticas? Respuesta: Ya hemos visto anteriormente que en Shabbat el hombre debe realizar tres comidas, cada una de estas con dos panes. Una en la noche de Shabbat, la segunda durante la ma......

Lire la Halacha

INTERRUPCIÓN ENTRE EL LAVADO DE MANOS Y EL CONSUMO DEL PAN

El talmud (Berajot 42ª) afirma que el lavado de manos debe realizarse inmediato a la bendición –del pan-. Entre las grandes autoridades halájicas de los primeros tiempos existe discrepancia sobre esta afirmación. Algunos sostienen que se refiere a “maim ajaronim......

Lire la Halacha