Halacha pour mercredi 7 Tammuz 5779 10 juillet 2019

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme
de la jeune fille Ori Bat Noa z’’l
assassinée sauvagement par un terroriste parce que juive
Qu’Hachem venge son sang Amen

Pour l'élévation de l'âme de Jean Claude Nissim Ben Rose Rzala
Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l
Pour l’élévation de la Néshama de Gilles Moshé Ben Aharon DAIEN z’’l

Cette Halacha est aussi dédiée à l'élévation de l'âme de
Mme Colette Rivka bat Messaouda (Bensamoun) z"l

Mettre des fleurs dans l’eau pendant Chabbat

Question: Est-il permis de mettre dans de l’eau pendant Chabbat, des fleurs (cueillies ou achetées avant Chabbat)?

Réponse: Nous avons expliqué dans des précédentes Hala’hot, que l’une des Mela’hot (activités interdites pendant Chabbat), était la Mela’ha de Zorea’ (planter). Nous avons aussi expliqué que selon la Guémara, celui qui arrose des végétaux pendant Chabbat est condamnable par la Torah à titre de la Mela’ha de Zorea’, puisque le but de planter est de faire pousser des fruits et des graines, de la même manière, celui qui arrose des végétaux pendant Chabbat.

A présent, nous allons débattre au sujet de fleurs ou de Hadassim (feuilles de myrte) que l’on désire mettre dans de l’eau pendant Chabbat, ou bien verser de l’eau dans l’ustensile où ils se trouvent. La chose est-elle permise pendant Chabbat, ou bien y a – t il un interdit à titre d’arroser des végétaux pendant Chabbat?

Placer des graines dans l’eau pendant Chabbat
Nous devons avant tout expliquer que de manière évidente, il est strictement interdit de placer des graines de blé ou autre dans l’eau pendant Chabbat, afin qu’elles bourgeonnent, car un tel acte entre véritablement dans le cadre d’arroser pendant Chabbat, puisqu’une chose nouvelle se créé par l’ajout de l’eau, et par conséquent, cet acte est catégoriquement interdit.

Il nous reste à présent à débattre au sujet de fleurs ou autres branches, s’il est permis de les mettre dans l’eau pendant Chabbat, ou s’il y a là un interdit, au même titre qu’il est interdit de mettre des graines dans l’eau pendant Chabbat.

Les propos du RACHBA
Il est expliqué dans une Respnsa (réponse Hala’hic) du RACHBA (tome 4 chap.73) qu’il est permis de placer pendant Chabbat des branches d’arbres, comme des branches de Hadass (feuilles de myrtes) ou d’autres plantes aromatiques, dans un ustensile rempli d’eau, sans qu’il y ai un interdit à titre de Zorea’ (planter), puisque dans ce cas, on ne fait rien pousser, mais on fait simplement en sorte que les feuilles ne sèchent pas.
Bien qu’il soit interdit de placer dans de l’eau pendant Chabbat des grains de blés ou d’orges pour un certain temps, puisque cela pourrait engendrer un phénomène nouveau : l’ouverture des grains de blés ou d’orges et leur bourgeonnement naturel dans l’eau. Malgré tout, en ce qui concerne des branches d’arbres, il n’y a là aucun interdit, puisqu’on ne provoque pas le fait de faire pousser une chose nouvelle. Tel est également l’opinion du MAHARYL et du RAMA.

Divergence d’opinion entre le RAMA et le MAHARYKCH
Cependant, le RAMA écrit (sur Ch.A O.H chap.336 parag.11) au nom du MAHARYL en ces termes:
Il est permis de placer des branches d’arbres dans de l’eau pendant Chabbat, à la condition qu’il n’y a pas de fleurs ou de bourgeons qui pourraient s’ouvrir au contact de l’eau.
Il ressort des propos du RAMA que même s’il n’y a pas d’interdiction de placer des branches d’arbres dans de l’eau pendant Chabbat, malgré tout, s’il y a des fleurs susceptibles de s’ouvrir au contact de l’eau, c’est considéré comme faire pousser une chose de nouvelle, et il y a donc un interdit à titre de la Mela’ha de Zorea’ (planter), comme pour le fait de placer des graines de blés ou d’orges dans de l’eau pendant Chabbat.

Mais le Gaon MAHARYKCH (Morenou Harav Rabbi Ya’akov KACHTERO, qui a vécut en Egypte à l’époque de MARAN, et lorsqu’il vint en pèlerinage sur les tombes des Tsaddikim à Tsfat, il fut hébergé dans la demeure de MARAN qui lui fit un grand honneur. Il revint ensuite en Egypte où il décéda en 5370 – 1609) (au chapitre 337-11) réfute les propos du RAMA, en faisant remarquer qu’il n’y a que les grains de blés et d’orges qui ont la particularité de repousser et de s’enraciner de nouveau au contact de l’eau, et c’est pourquoi, il y a un interdit de les placer dans l’eau pendant Chabbat à titre de Zorea’ (planter). Par contre, l’ouverture de fleurs ou de bourgeons n’est pas considérée comme faire pousser une chose nouvelle. C’est la raison pour laquelle, il n’y a pas d’interdit à placer des roses ou d’autres fleurs dans de l’eau pendant Chabbat.

Dans la pratique
Malgré tout, la chose reste l’objet d’une Ma‘hloket (une divergence d’opinion Hala’hic), et sur le plan de la Hala’ha, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l tranche que lorsque les boutons des fleurs sont fermés, et qu’ils sont susceptibles de s’ouvrir au contact de l’eau, il faut s’imposer la ‘Houmra (la rigueur) – conformément à l’opinion du RAMA - de ne pas les placer dans l’eau pendant Chabbat.
mais s’il s’agit de fleurs déjà ouvertes, ou bien de branches d’arbre décoratifs, il est permis de les placer dans l’eau pendant Chabbat
(De même, dans un tel cas, il est permis d’ajouter de l’eau dans le vase pendant Chabbat.)
[Chou’t Yé’havé Da’at vol.2 chap.53 ;’Hazon Ovadia-Chabbat vol.3 page 25]

Il est évident que tout ceci ne concerne que des fleurs préparées avant Chabbat à titre décoratif ou afin de respirer leur parfum, et qu’il ne reste qu’à mettre dans l’eau pendant Chabbat. Mais s’il s’agit de branches d’arbres que l’on trouve pendant Chabbat (ou tombés pendant Chabbat), ils ont le statut de Mouktsé et il est interdit de les déplacer pendant Chabbat.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

The Laws of Taking Haircuts During the “Three Weeks"

The Customary Prohibition of Haircuts As a result of the mourning observed during the “Three Weeks,” the Ashkenazi custom is to abstain from shaving and taking haircuts beginning from the Seventeenth of Tammuz until the Tenth of Av. The Sephardic Custom Nevertheless, the Sephardic ......

Lire la Halacha

Mourning Customs Observed During the “Three Weeks”

It is proper to abstain from reciting the “Shehecheyanu” blessing during the three weeks between the Seventeenth of Tammuz and the Ninth of Av on a new fruit or a new garment. One should leave the new fruit or garment for after Tisha Be’av rather than to eat the fruit or wear the g......

Lire la Halacha

Affixing a Mezuzah to One’s Porch

Question: Where should one affix the Mezuzah to the doorpost of one’s porch: On the right of the entrance from the house to the porch or on the right of the entrance from the porch to the house? Answer: The Gemara (Yoma 11b) states that our Sages derived from the verse “On the doorpos......

Lire la Halacha

Hannah’s Prayer

In the Book of Shmuel (Chapter 1), an incident is recounted that Hannah, wife of Elkana, could not bear children. When Hannah made a pilgrimage to the Mishkan (Tabernacle) in Shiloh, she cried to Hashem from the depths of her soul and vowed that if Hashem would give her a son, she would dedicate his......

Lire la Halacha


Kissing the Mezuzah and Wearing a Mezuzah for Protection

Question: May one place a Mezuzah on a necklace and wear it around one’s neck as an amulet? Similarly, is it proper to kiss the Mezuzah and Sefer Torah? Answer: The Mitzvah of Mezuzah has a special property in that in its merit, Hashem protects the doorways of the houses of the Jewish natio......

Lire la Halacha

The Mitzvah of Mezuzah

There is a positive Torah commandment to write the two paragraphs of “Shema Yisrael” and “Ve’Haya Im Shamo’a” on parchment and affix this parchment on the doorpost of one’s home, as the verse states, “And you shall write them on the doorposts of your h......

Lire la Halacha

The Proper Time to Affix One’s Mezuzot

Question: We are moving into a brand new house which we just purchased in approximately one month and we have already affixed the Mezuzot. Was it correct to do so? Answer: The obligation of the Mitzvah of Mezuzah rests upon one who resides in the house. However, if one has a completely empty hous......

Lire la Halacha

Opening a Faucet and Soaking Seeds in Water on Shabbat

Soaking Seeds on Shabbat We have been asked regarding people who have a pet parrot at home and they must soak different kinds of seeds in order to feed them to the parrot. Is this permissible on Shabbat or not? At first glance, it would seem that this should be prohibited based on what the Ramba......

Lire la Halacha