Halacha pour mardi 11 Cheshvan 5778 31 octobre 2017

Pour la guérison totale de Sylvie Mazal Esther Bat Régine 'Haya Sim'ha (PITOUN) parmi tous les malades d'Israël

Pour l'élévation des âmes de:
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba EL BAZ z"l de Lyon
Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)

Pour la guérison totale et rapide de:
Ethan Chlomo Ben Yoni parmi tous les malades d'Israël Amen
Jacques Jacky Yaakov Ben Odette Esther (Benadiba) de Lyon, parmi tous les malades d'Israël Amen.

En retard à la prière du matin

Question 
Celui qui arrive en retard à la synagogue à la prière du matin, doit-il sauter les Zémirott (chapitres qui se trouvent entre Barouh’ Chéamar et Yichtabah’) et entamer directement depuis la bénédiction de « Yotser Or » afin de pouvoir prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée, ou bien doit-il – quoi qu’il en soit – prier selon l’ordre de la prière?

Réponse 
MARAN tranche dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.52 parag.1):
Si l’on arrive à la synagogue et que l’assemblée se trouve à la fin des Péssouké Dé-Zimra, on doit commencer par « Barouh’ Chéamar » et dire ensuite le psaume de « Téhila Le-David » (Achré) intégralement, puis le psaume de « Halélou Ete Hachem Min Ha-Chamaïm », puis le psaume de « Halélou E-l békodcho », et ensuite conclure par la bénédiction de « Yichtabah’ ». On commencera ensuite la bénédiction de « Yotser Or » avec la lecture du Chéma’ et ses bénédictions, et l’on priera (la ‘Amida) en même temps que l’assemblée. Si l’on ne dispose pas d’assez de temps pour dire tout cela, on sautera également les psaumes « Halélou Ete Hachem Min Ha-Chamaïm » et « Halélou E-l békodcho ». Si l’assemblée a déjà entamé la bénédiction de « Yotser Or » et que l’on ne dispose pas d’assez de temps pour dire même quelques Zémirott (Achré), on commencera immédiatement la bénédiction de « Yotser Or » et la lecture du Chéma’ et ses bénédictions et l’on priera (la ‘Amida) en même temps que l’assemblée. Après la prière, on dira les tous les Péssouké Dé-Zimra que l’on a sautés, mais sans dire les bénédictions de « Barouh’ Chéamar » et de « Yichtabah’ ».

Le Gaon auteur du Chou’t H’ah’am Tsvi (Rabbi Tsvi ACHKENAZI, Av Beth Din de la vile d’Amsterdam il y a environ 300 ans) écrit qu’il est vrai que selon le Zohar Ha-Kadoch il faut prier selon l’ordre de la prière, établi par nos maîtres les sages du Talmud et les membres de la Grande Assemblée (Kénéssete Ha-Guédola), qui étaient tous inspirés de l’esprit Divin et qui ne faisaient que transmettre la parole Divine – c’est également l’opinion de notre maître le ARI Zal qui explique que l’ordre de la prière contient des secrets extraordinaires – cependant, tout ceci n’est que Léh’atéh’ila (à priori), mais pour quelqu’un qui arrive en retard à la synagogue et que le fait de prier dans l’ordre lui ferait risquer de ne pas prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée, pour une telle situation il est préférable – selon tous les avis – de sauter les Zémirott afin de prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée, car le fait de prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée est d’une très grande importance, car hormis les sages du Talmud qui ont fortement insisté sur l’importance de prier avec l’assemblée, comme le tranche le RAMBAM en disant que la prière faite avec l’assemblée est entendue devant Hachem, le Zohar Ha-Kadoch lui-même insiste également sur l’importance de prier avec l’assemblée en disant qu’une telle prière est parfumée devant Hachem.

Par conséquent, même selon le Zohar Ha-Kadoch il est préférable dans un tel cas de sauter les Zémirott afin de prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Suite des règles de priorité dans les bénédictions alimentaires

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que dans certaines situations il faut donner priorité à un certain aliment du fait de son importance, par exemple un des sept fruits d’Israël. A présent, nous allons expliquer qu’il y a des cas......

Lire la Halacha

Sucer un fruit

Question: Lorsqu’on suce une orange ou un pamplemousse, sans mâcher avec les dents, doit-on réciter la bénédiction de Boré Péri Ha-‘Ets au même titre que la bénédiction que l’on doit réciter lorsqu’on mange u......

Lire la Halacha

Faire des biscottes ou des croûtons le Chabbat

Question: est-il permis le jour de Chabbat de mettre des tranches de pain ou une pita sur la plaque chauffante afin qu’ils durcissent et deviennent grillés comme des biscottes ou des croûtons? Réponse : concernant cette question, deux problèmes sont à ......

Lire la Halacha

Règles relatives à la bénédiction des fruits

Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué qu’il existe un ordre de priorité aux bénédictions alimentaires. Par exemple, lorsqu’on s’apprête à consommer des dattes et des pommes, on doit réciter la bén&eac......

Lire la Halacha


Suite des règles de l’ordre de priorité dans les bénédictions alimentaires

Conclusions des règles déjà apprises Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué qu’il existe un certain ordre dans la récitation des bénédictions alimentaires. Parfois, cet ordre dépend de l’importance de l&r......

Lire la Halacha

Lorsqu’on a oublié de réciter les bénédictions du matin

Les bénédictions du matin – depuis la bénédiction de Elo-haï Néchama jusqu’à la fin des bénédictions sur la Torah – sont une obligation pour tous, les hommes comme les femmes, comme nous l’avons déjà e......

Lire la Halacha

Les règles de priorité dans les bénédictions alimentaires - Réciter les bénédictions lentement – Attitude de notre maitre le Rav z.ts.l

Le soir du 15 Chévat (Tou Bichvat) – qui tombera avec l’aide d’Hachem mercredi soir cette semaine – nous avons l’usage de consommer plusieurs sortes de fruits et légumes. Il faut donc étudier ces jours-ci l’ordre prioritaire des bén&eac......

Lire la Halacha

S’assoir sur de la nourriture

Question: Est-il vrai qu’il est interdit de s’assoir sur une caisse contenant de la boisson ou de la nourriture? Réponse: Il est expliqué dans le traité Béra’hot (50b) qu’il est interdit de se comporter de façon humiliante envers de la no......

Lire la Halacha