Halacha pour jeudi 14 Av 5779 15 août 2019

Pour l'élévation des âmes de : André Avraham Ben Ma'hlouf TAÎB z"l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba El baz z"l de Lyon
Pour la guérison totale de Ethan Chlomo Ben Yoni  parmi tous les malades d'Israël Amen
Pour l'élévation de l'âme de Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)
Pour la guérison totale et rapide de Jacky Yaakov Ben Esther (Benadiba) de Lyon, parmi tous les malades d'Israël Amen.

Pour l'élévation de l'âme de mon vénéré père Henri Ichoua' Ben Réphaël PITOUN z''l, dont c'est aujourd'hui 9 Hechvan la 29ème Azkara

« Hatmana » (recouvrir les plats) pendant Chabbat

Question: Est-il permis pendant Chabbat de recouvrir d’une serviette une marmite posée sur la plaque?

Réponse: Dans le passé, on avait l’usage d’enfouir la marmite qui contenait le plat, dans la terre ou autre, afin de préserver la chaleur du plat.
Enfouir dans un élément qui ajoute et qui n’ajoute pas de la chaleur
Certains avaient l’habitude d’enfouir la marmite dans un élément qui ne faisait que préserver la chaleur, comme des plumes d’oiseaux ou des vêtements ou autre. Et d’autres avaient l’usage d’enfouir la marmite dans un élément qui ajoute de la chaleur au plat, comme des détritus d’olives ou de sésame, qui permet à la marmite de se réchauffer davantage.

Lorsqu’on enfouit dans une matière qui préserve simplement la chaleur de l’aliment, sans ajouter d’avantage de chaleur à la marmite, cela s’appelle « Hatmana Bédavar Shééno Mossif Haval ».
Lorsqu’on enfouit dans une matière qui ajoute de la chaleur à l’aliment, comme lorsqu’on l’enfouit dans des détritus d’olives, cela s’appelle « Hatmana Bédavar HaMossif Haval ».

L’interdiction d’enfouir avec une matière qui ajoute et qui n’ajoute pas de la chaleur 
Nos maitres ont décrété qu’il est interdit d’enfouir – même la veille de Chabbat (avant l’entrée de Chabbat) – dans une matière qui ajoute de la chaleur (Bédavar HaMossif Haval), par crainte de constater pendant Chabbat que le plat n’est pas suffisamment réchauffé, et de ce fait, en arriver à enfouir le plat dans des cendres chaudes, dans lesquelles il y a des braises, ce qui peut entraîner la transgression d’un interdit de la Torah (attiser les braises).
Par conséquent, il est interdit d’enfouir le plat la veille de Chabbat dans des détritus d’olives ou dans du sel ou toute matière qui ajoute de la chaleur.
Enfouir avec une matière qui n’ajoute pas de la chaleur 

Mais dans une matière qui n’ajoute pas de chaleur, comme des vêtements ou des coussins, des couvertures ou autre, il est permis d’y enfouir la marmite la veille de Chabbat.
Cependant, le jour de Chabbat en lui-même, il est interdit d’enfouir même dans une matière qui n’ajoute pas de chaleur, par crainte de constater que le plat est froid, et d’en arriver à le réchauffer dans des conditions interdites.
C’est pourquoi, il est interdit de recouvrir pendant Chabbat une marmite dans laquelle se trouve un plat chaud, afin de préserver sa chaleur, et à fortiori, il est interdit de recouvrir avec des vêtements pendant Chabbat, une marmite qui se trouve sur une plaque chauffante électrique, afin d’activer la cuisson et le réchauffement du plat.
Mais la veille de Chabbat, avant l’entrée de Chabbat, il est permis d’enfouir un aliment dans une matière qui n’ajoute pas de chaleur, comme des vêtements. C’est pourquoi, il est permis de recouvrir d’une serviette la marmite de H’amin (plat chaud traditionnel du repas de Chabbat matin appelé Tafina ou autre) qui se trouve sur la plaque chauffante électrique depuis la veille de Chabbat, car la serviette n’ajoute pas de chaleur.

Nous poursuivrons – avec l’aide d’Hachem – l’explication et la conclusion de tous ces points.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Le Seder de Roch Ha-Chana – « Réjouissez-vous en tremblant »

Pendant les 2 soirs de Roch Ha-Chana, nous avons la tradition de consommer certains aliments en guise de bon signe pour toute l’année. C’est pour cela que nous mangeons ces soirs-là, des haricots (Roubya en araméen ou Loubya en arabe), de la courge (Kr’a), du ......

Lire la Halacha

La bénédiction sur les éclairs et le tonnerre

Lorsque l’on voit un éclair, on doit réciter la bénédiction suivante: Barouh’ Ata A-D-O-N-A-Ï Elohénou Mélèh’ Ha’olam ‘Ossé Ma’assé Béréshit. Lorsque l’on entend le tonn......

Lire la Halacha

« Machiv Ha-Rouah’ Ou-Morid Ha-Guechem »

On commence à mentionner la formule de « Machiv HaRouah’ » « Machiv HaRouah’ OuMorid HaGuechem » (« qui fait souffler le vent et descendre la pluie ») est une formule de louange à Hachem que l’on dit durant......

Lire la Halacha

Utiliser un pain congelé pour Leh’em Michné (Double pain lors du Motsi de Chabbat)

Nous avons déjà expliqué la Mitsva de réciter la bénédiction de Motsi sur 2 pains (Leh’em Michné) lors des repas de Chabbat. Il arrive fréquemment de ne pas avoir 2 pains pour le Léh’em Michné, et l’on envisage ......

Lire la Halacha


Lé’hem Michné – Réciter le Motsi sur 2 pains lors des repas de Chabbat

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué la règle de la Sé’ouda Chélichitt, et nous voulons à présent également expliquer la règle pour les femmes concernant la Sé’ouda Chélichitt, mais ce point es......

Lire la Halacha

Combien de fois par jour pouvons nous réciter la bénédiction sur les éclairs et le tonnerre ?

Deux questions: Lorsqu’on entend le son du tonnerre en dormant, est-il permis de réciter la bénédiction sur le tonnerre sans procéder à la Nétilat Yadaïm (ablution des mains) ? Doit-on réciter la bénédiction systém......

Lire la Halacha

Question - Est-il permis de parler entre Mayim Ah’aronim (l’ablution des mains en fin de repas) et le Birkat Hamazon ?

Réponse Nous avons déjà expliqué qu’il est une totale obligation pour toute personne qui a consommé un repas accompagné de pain, de se laver les mains avec un peu d’eau avant de réciter le Birkat Hamazon (dans la Halah’a au sujet de......

Lire la Halacha

Le statut des femmes vis-à-vis des repas de Chabbat – L’usage de notre maitre le Rav z.ts.l

Question: Les femmes sont-elles soumises à l’obligation de consommer les 3 repas de Chabbat, au même titre que les hommes? Réponse: Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué les principales règes relatives aux repas du Chabbat. Parmi ......

Lire la Halacha