Halacha pour mardi 19 Av 5779 20 août 2019

Pour l'élévation de l'âme de 
André Avraham Ben Ma'hlouf TAÏB z"l de Lyon (France)

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Réchauffer d’aliments pendant Chabbat – La proposition de notre maitre le Rav z.ts.l

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué qu’au même titre qu’il est interdit de cuire pendant Chabbat sur un feu découvert, ainsi il est interdit de cuire pendant Chabbat sur une plaque électrique chauffante. Ce n’est que concernant le réchauffement d’un plat cuit avant Chabbat qu’il y a une différence entre un feu découvert et une plaque électrique chauffante. En effet, sur un feu découvert, il est interdit – ne serait ce que réchauffer – un plat, alors que sur une plaque électrique chauffante, il est permis de réchauffer un plat pendant Chabbat, à la condition qu’il ne s’agisse pas d’un plat « liquide », comme une soupe par exemple, mais uniquement d’un plat « solide », comme un pain ou autre. Nous avons expliqué les raisons à ces règles.

Un plat majoritairement liquide
Si un plat est constitué d’une majorité de liquide, comme une soupe de légumes ou autre, il est interdit de le placer pendant Chabbat sur la plaque électrique, car lorsqu’un aliment est liquide, il y a « cuisson après cuisson », comme nous l’avons expliqué.
Mais un plat totalement solide, comme des Borékas ou autre, ou bien du pain, il est permis de le placer sur la plaque électrique chauffante pendant Chabbat, ou sur des brûleurs à gaz recouverts d’une tôle de métal, car lorsqu’il s’agit d’un aliment solide, il n’y a pas de cuisson après cuisson, et puisque l’aliment a déjà été cuit depuis avant Chabbat, il n’y a là aucun acte interdit en le chauffant pendant Chabbat.

Un plat minoritairement liquide
Un plat cuisiné, qui est constitué majoritairement de solide, mais qui possède aussi une minorité de liquide, comme du riz dans lequel il y a un peu de jus, ce plat a le statut d’un plat totalement solide, qu’il est permis de placer sur la plaque pendant Chabbat, puisqu’il n’y a pas de « cuisson après cuisson » pour un plat solide.
Même lorsqu’il s’agit d’un plat constitué de liquide, si le réchauffement provoque au jus de perdre de sa qualité (dans le langage des de nos maitres, « Mitstamek Vera’ Lo » ou le fait de se réchauffer ne va pas être bénéfique au jus, mais au contraire, va lui causer de perdre en qualité), il est permis de le réchauffer sur la plaque pendant Chabbat, ou sur des brûleurs à gaz recouverts d’une tôle de métal.

Moyen pratique pour réchauffer pendant Chabbat un aliment liquide
Notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que si l’on désire réchauffer des aliments pendant Chabbat, et que ces aliments contiennent du jus, ou bien qu’ils sont totalement constitués de liquide, comme une soupe de légumes ou autre (excepté de l’eau ordinaire, sur laquelle nous ne débattrons pas dans l’immédiat), il existe une astuce grâce à laquelle, nous pouvons agir sans la moindre crainte de transgression.
Il faut programmer une « minuterie de Chabbat » qui va éteindre la plaque, pendant Chabbat, à un horaire précis, et lorsque la plaque est éteinte (et refroidie), on peut y placer tout ce que l’on désire, même une soupe.
Ensuite, lorsque la plaque s’allumera de nouveau, tous les aliments se réchaufferont, et par ce procédé, nous pouvons permettre même Le’hate’hila (à priori), en sortant de toute crainte.

En conclusion: Il est permis de réchauffer des aliments pendant Chabbat sur une plaque électrique chauffante, à la condition qu une plaque électrique chauffante, à la condition qu’il s’agisse d’aliments solides, déjà cuits totalement avant Chabbat.
S’il s’agit d’un aliment liquide, comme une soupe, il est interdit de le réchauffer pendant Chabbat.
Si l’on place les aliments pendant Chabbat sur une plaque électrique lorsqu’elle est éteinte, et qu’elle doit s’allumer d’elle-même au moyen d’une minuterie programmée, il est permis d’y placer tout type d’aliments lorsque la plaque est éteinte et froide , même s’il s’agit d’aliments liquide, et lorsque la plaque se rallumera au moyen de la minuterie, les aliments se réchaufferont d’eux-mêmes.

8 Halachot Les plus populaires

Thermometers on Shabbat

Question: Is it permissible to use a thermometer on Shabbat? Answer: Clearly, there is no room to take one’s temperature with an electronic/digital thermometer. Our discussion will revolve around using a thermometer that is not electronic and contains mercury which expands and rises as it h......

Lire la Halacha

Making a Bookmark on Shabbat

Question: If one is reading a book on Shabbat and would like to mark a certain page by making a slight scratch with one’s nail or by slightly folding the corner of the page, would this be permissible on Shabbat? The Forbidden Work of Writing Answer: One of the forbidden forms of work on Sh......

Lire la Halacha

A Driver’s License-“Lashon Hara”

Question: If an individual wishes to obtain a driver’s license and I am aware of a medical problem that will impair him from driving, may I relay this information to the Department of Motor Vehicles? Answer: The Rambam (Chapter 1 of Hilchot Rotze’ach) writes: “Anyone who has the......

Lire la Halacha

Writing on a Window on Shabbat

Question: In the winter when it is cold outside and there is condensation or frost on the window, may one use one’s finger to write or draw on the window? Answer: One of the thirty-nine works forbidden by Torah law on Shabbat is writing. Nevertheless, our Sages teach us that the Torah prohi......

Lire la Halacha


Coloring a Napkin or Handkerchief on Shabbat

In the previous Halacha, we have explained in general the fundamentals of the forbidden work of dyeing on Shabbat which is one of the works which are forbidden to be performed on Shabbat. The Opinion of the Sefer Yere’im Rabbeinu Eliezer of Metz writes in his Sefer Yere’im (Chapter 2......

Lire la Halacha

Various Dangers- A Car on the Road

In the previous Halachot, we have discussed the positive Torah commandment for one to make a railing around one’s roof so that no one falls from there. After explaining this Mitzvah, the Rambam (Chapter 11 of Hilchot Rotze’ach U’Shmirat Nesfesh) adds: “Similarly, it is a M......

Lire la Halacha

The Forbidden Work of Dyeing On Shabbat

The Basis of the Forbidden Work of Dyeing One of the thirty-nine works forbidden by Torah law on Shabbat is the forbidden work of dyeing. The Mishnah in Masechet Shabbat (73a) states likewise. We have previously discussed that any work which was performed in the Mishkan (Tabernacle) was prohibit......

Lire la Halacha

Widows and Orphans

The Torah states (Shemot 22): “You shall not oppress any widow or orphan. If you oppress them and they call out to me, I shall surely hear their cry. My anger shall flare and I shall kill you with the sword; your wives shall then be widows and your children orphans.” The Torah explains t......

Lire la Halacha