Halacha pourvendredi 4 Shevat 5780 janvier 30 2020

Marquer une page pendant Chabbat

Question: Lorsqu’on lit un livre pendant Chabbat, et que l’on désire marquer le coin de la page en faisant une légère rainure au moyen de l’ongle, ou bien en cornant le coin de la page, est-il permis de la faire pendant Chabbat?

L’interdit d’écrire pendant Shabbat
Réponse: 
Ecrire est l’un des interdits en vigueur pendant Chabbat.
Si une personne écrit pendant Chabbat, même si elle écrit seulement deux lettres, cette personne est condamnable par la Torah pour transgression de Chabbat (même le fait d’écrire une seule lettre constitue un interdit, mais de moindre gravité en comparaison au fait d’écrire deux lettres.)

Faire une rainure sur du bois 
Dans une Michna du traité Chabbat (103a), nos maîtres les Tanaïm débattent au sujet du fait de pratiquer des rainures sur des planches de bois ou autre pendant Chabbat.
Selon Rabbi Yossé, cet acte est condamnable par la Torah à titre de transgression de Chabbat.
Selon d’autres sages, la Torah n’interdit que le fait d’écrire véritablement.
Du point de vue de la Halah’a, notre maître le TOUR (chap.140) écrit que la Halah’a n’est pas fixée selon Rabbi Yossé sur ce point.
Telle est également l’avis de Rabbenou Ovadia Mi-BARTENOURA dans son commentaire sur la Michna.
C’est ainsi que tranche le Michna Béroura (dans Biour Halah’a), et selon lui, tel est l’avis de MARAN l’auteur du Choulh’an Arouh’ et de l’ensemble de nos maîtres les décisionnaires de l’époque médiévale.

Cependant, cet acte n’en reste pas moins un interdit par décret de nos maîtres.
A partir de là, nous pouvons traiter le cas d’une personne qui fait un marque page en pratiquant au moyen de l’ongle une légère rainure dans le coin de la page d’un livre pendant Chabbat, est-ce qu’un tel geste reste interdit par décret de nos maîtres au même titre que le fait de pratiquer une rainure sur du bois pendant Chabbat, ou est-ce différent?

Faire une rainure sur du papier ou sur du parchemin pendant Chabbat 
Cependant, notre maître le TOUR (chap.140) écrit qu’il est permis de pratiquer un marque page sur un livre au moyen de l’ongle pendant Chabbat.
Ainsi tranche également MARAN dans le Choulh’an ‘Arouh’ (parag.5).
La raison à cette autorisation réside dans le fait qu’une rainure pratiquée de telle sorte qu’elle ne pérennisera pas, n’est absolument pas interdite pendant Chabbat, car nos maîtres n’ont interdit de pratiquer une rainure pendant Chabbat que lorsque celle-ci peut pérenniser, comme celle que l’on pratique sur du bois par exemple.
Mais lorsqu’on pratique une rainure dans un livre, celle-ci ne reste qu’un laps de temps assez court, et de ce fait, un tel geste n’est pas interdit pendant Chabbat. (il faut préciser qu’il est quand même interdit de pratiquer une rainure dans la peau pendant Chabbat).

Certains de nos maîtres les décisionnaires, et parmi eux le Gaon auteur du Touré Zahav, écrivent que l’on ne peut autoriser que lorsqu’il s’agit de livres faits de parchemin, car dans ce cas, la marque ne pérennise pas, mais s’il s’agit de livres faits de papier, on ne doit pas autoriser.
Cependant, selon les propos de MARAN dans le Choulh’an ‘Arouh’, il n’y a pas de différence, car du temps de MARAN (16ème siècle), les livres imprimés sur du papier existaient déjà, et malgré tout, MARAN autorise sans faire cette distinction.

Par conséquent, il est permis de pratiquer une marque comme un trait (au moyen de l’ongle) dans le coin de la page pendant Chabbat, car une telle marque ne pérennise pas, comme nous l’avons expliqué.

8 Halachot Les plus populaires

The Laws of Glassware and Pyrex Regarding the Prohibition of Milk and Meat Mixtures-Continued

In the previous Halacha we have written that according to Maran Ha’Shulchan Aruch, glassware does not absorb any flavor from foods placed in it and thus, there is no prohibition to use a glass vessel for meat and then after it is washed well, to use it for dairy (although the Rama does rule st......

Lire la Halacha

Question: Must one designate two different sets of glassware for dairy and meat as one would with other utensils?

Question: Must one designate two different sets of glassware for dairy and meat as one would with other utensils? Answer: We have already established in the previous Halacha that one is obligated to designate two separate sets of dishes and flatware for dairy and meat, for dishes used with either......

Lire la Halacha

The “Shehecheyanu” Blessing on a New Garment

Question: When is the appropriate time to recite the “Shehecheyanu” blessing on a new garment, at the time of purchase or the first time one wears it? Similarly, must one recite this blessing for every new piece of clothing one purchases? Answer: The Mishnah (Berachot 54a) teaches us ......

Lire la Halacha

The Laws of Milk and Meat Dishes and the Laws of Giving Putrid Taste

When one cooks meat in a pot, the walls of the pot absorb some of the food cooked in it and is therefore considered “meat”. If dairy is later cooked in the same pot, the pot will release some of the meat flavor contained in its walls into the dairy food and will therefore prohibit the en......

Lire la Halacha


Reciting the “Shehecheyanu” Blessing on Similar Types of Fruit

In the previous Halacha, we have established that one should recite the “Shehecheyanu” blessing on citrus fruits, such as grapefruits or oranges, which are not so readily available throughout the year. When one merits eating from these fruits the first time during the year and the fruits......

Lire la Halacha

Reciting the “Shehecheyanu” Blessing on Grafted Fruits

Question: May one recite the “Shehecheyanu” blessing the first time during the year one eats citrus fruits, such as grapefruits or oranges? Answer: We must first preface this discussion with the law that when one eats a new fruit that one has not yet partaken of that year, after recit......

Lire la Halacha

The Prohibition of Milk and Meat Mixtures

The Torah states three separate times (Shemot 23 and 34; Devarim 14): “You shall not cook a kid in its mother’s milk.” Our Sages (Chullin 114a) expounded that each of the times this prohibition is mentioned comes to teach us another law: The first time it is mentioned teaches us ab......

Lire la Halacha

The “Three Weeks”

The three-week period between the Seventeenth of Tammuz and the Ninth of Av is dubbed by our Sages “Between the Straits,” based on the verse (Eicha 1, 3), “All of her enemies overtook her between the straits.” Our Sages tell us that these three weeks between the Seventeenth o......

Lire la Halacha