Halacha pour jeudi 28 Elul 5780 17 septembre 2020

Pour l'élévation des âmes de:
Mordé’haï Ben Sim’ha OHAYON z’’l

Pour la guérison totale et rapide de:
Tinok Ben Yael Sarah

Détails concernant les textes des prières de Roch Ha-Chana et Yom Kippour

Grâce à D., chacun prie toutes les prières de Roch Ha-Chana et de Yom Kippour avec précision, mais dans les différents rituels de prières, il existe différentes versions des textes. Certaines de ces versions sont Halachiquement fondées, d’autres ne le sont absolument pas.
C’est pourquoi, à la demande de nombreuses personnes, nous allons à présent citer quelques points de la prière et leur formulation exacte, selon l’opinion de notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l, tel que publié dans ses ouvrages.

« Véya’assou Koulam Agouda Eh’ate » et non « Ah’ate », en correspondance au verset dans le livre de Chémouel II (2-25).

« Chéyada’nou A.D.O.N.A.Ï Elo-hénou Chéhachiltone Léfanéh’a », et non « Chéhacholtane », conformément à l’opinion de la majorité des décisionnaires.
(Il ne faut pas dire « Kémo Chéyada’nou … », mais seulement « Chéyada’nou … »)

Si une personne se trompe un jour de Roch Ha-Chana qui tombe en semaine et dit par erreur « Zih’ron Térou’a » au lieu de « Yom Térou’a », on ne doit pas recommencer la ‘Amida.

Il faut dire « Ten H’elkénou Bétoratah’ », et non « Sim H’elkénou Bétoratah’ », car telle est la version la plus juste selon les propos de nos maîtres les décisionnaires médiévaux.

Il faut s’efforcer de se concentrer lors de la prière durant toute l’année, et en particulier pendant les jours de Roch Ha-Chana et de Yom Kippour. Il ne faut pas prier de façon rapide H’ass Vé-Chalom, mais seulement de façon lente et calme, et avec une concentration parfaite, avec des termes de supplication. Même s’il faut absolument s’entendre lors de toute la ‘Amida, malgré tout, il est bon de veiller même pendant Roch Ha-Chana et Yom Kippour à ce que les autres n’entendent pas notre ‘Amida, car cela peut entraîner une gêne pour les autres et perturber leur concentration. Il est vrai que MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’ écrit qu’il n’est pas nécessaire de veiller à cela à Roch Ha-Chana et Yom Kippour car chacun a un livre dans les mains et ne peut se tromper dans sa prière, malgré tout, il est préférable de veiller à cela, particulièrement selon les propos des Kabbalistes qui interdisent à chacun d’entendre la voix de l’autre pendant la prière.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Le véritable sens Halachique de la fête de Tou Bichvat

Ce soir (dimanche soir), tombe la fête de TOU Bichvat La Guémara Roch Ha-Chana (2a) nous enseigne: Tou Bi-Chvat est le Roch Ha-Chana des arbres. Certains font l’erreur de croire qu’au même titre que tout l’univers est jugé le jour de Roch Ha-Chana (......

Lire la Halacha

Réciter le Birkat Ha-Mazon en se déplaçant en chemin

Question: Lorsqu’une personne consomme en marchant, est-elle autorisée à réciter le Birkat Ha-Mazon en marchant? Réponse: Dans la précédente Halah’a, nous avons expliqué que nos maîtres ont instauré de réciter le Bir......

Lire la Halacha

Des aliments contenant de la farine

Ces derniers jours, nous avons appris que lorsqu’un aliment est constitué de plusieurs aliments dont les bénédictions initiales sont différentes, il faut réciter la bénédiction correspondant à l’aliment principal du mélange. ......

Lire la Halacha

Un aliment constitué de plusieurs espèces

Question: Quelle est la bénédiction d’un poivron farci ? De même, quelle est la bénédiction d’une pâtisserie faite à base d’un peu de farine, mais dont l’essentiel est constitué de fruits et de noix? Réponse: Dan......

Lire la Halacha


La règle de l’aliment principal et l’aliment secondaire

La semaine prochaine, dimanche soir et lundi, tombe Tou Bichvat (15 Chévat), date à laquelle nous avons l’usage de multiplier les bénédictions alimentaires. C’est pourquoi, nous allons ces jours-ci étudier les règles relatives aux bén&eac......

Lire la Halacha

La règle de « ‘Ikar et Tafel » dans les bénédictions (Aliment principal et aliment accessoire)

Question: Une personne qui consomme un morceau de pain avec du poisson, doit-elle réciter la bénédiction uniquement sur le poisson, étant donné que le pain ne lui est qu’accessoire? Réponse: Dans la précédente Halacha, nous avons expli......

Lire la Halacha

Réciter le Birkat Ha-Mazon en position assise

Question: Y a-t-il une obligation de s’assoir lorsqu’on récite le Birkat Ha-Mazon, ou bien est-il permis de le réciter même en marchant? Réponse: Il est expliqué dans la Guémara Bérah’ot (51b) qu’il y a une obligation de s&rs......

Lire la Halacha

Les préparatifs en l’honneur de Chabbat – Rabbi Yossef YEDID Ha-Lévy

Il est enseigné dans la Guémara Chabbat (25b): Il est une Mitsva de se laver à l’eau chaude la veille de Chabbat. Les décisionnaires écrivent que même celui dont la Torah est la seule occupation, doit légèrement diminuer son étude......

Lire la Halacha