Halacha pourmercredi 12 Tammuz 5781 juin 22 2021

Des aliments touchés par une personne qui ne s’est pas lavé les mains le matin (Nétilat Yadaïm)

Nous avons expliqué dans le passé l’obligation de procéder à la Nétilat Yadaïm (se laver les mains) chaque matin à partir d’un Kéli (ustensile), dès le réveil.
Nous avons aussi expliqué que lorsqu’on se réveille le matin, un esprit d’impureté réside sur les mains, parce que le sommeil représente 1/60ème de la mort.
Ce n’est que par le biais de la Nétilat Yadaïm réalisée conformément au Din que se retire l’esprit d’impureté des mains.

C’est pourquoi, il est interdit de toucher des aliments ou des boissons avant de procéder à la Nétilat Yadaïm du matin, car l’esprit d’impureté résidera aussi sur ces aliments.

Nous allons à présent traiter d’un cas fréquent.
En effet, de nombreux boulangers (juifs) ne sont malheureusement pas des gens qui ont la Crainte du Ciel, et ils ne procèdent probablement pas à la Nétilat Yadaïm le matin conformément à la Halacha. Ils touchent et manipulent la pâte lorsqu’ils la pétrissent et la préparent pour fabriquer le pain dans leurs boulangeries.
L’esprit d’impureté réside apparemment sur ces aliments et il serait donc interdit de les acheter.

Effectivement, notre maitre le ‘HYDA, ainsi que le Gaon de VILNA écrivent que des aliments touchés par quelqu’un qui ne procède pas à la Nétilat Yadaïm le matin, sont interdits à la consommation même à postériori (même Bédi’avad), car l’esprit d’impureté réside sur eux, et la chose représente un risque de danger. Il existe des preuves à leurs propos dans les enseignements des anciens décisionnaires.

Cependant, selon certains décisionnaires, il n’y a pas à craindre à cela à postériori, et ce n’est qu’à priori (uniquement Lé’haté’hila) qu’il faut avoir la vigilance de ne pas toucher des aliments avant la Nétilat Yadaïm. Particulièrement selon ce que l’on a expliqué antérieurement dans nos propos, que de notre époque, l’esprit d’impureté est moins fréquent que dans les générations passées, il y aurait donc un appui pour autoriser la consommation de tels aliments au moins à postériori.

Il existe encore un argument pour autoriser à postériori la consommation d’aliments touchés par une personne qui ne procède pas à la Nétilat Yadaïm le matin.
En effet, la plupart des gens se lavent les mains le matin (à titre d’hygiène), et même s’ils ne se lavent pas de manière conforme à la Halacha pour la Nétilat Yadaïm, malgré tout, la force de l’esprit d’impureté s’affaiblit par le lavage des mains.

Notre grand maitre le Rav z.ts.l (Chou’t Yabiya’ Omer vol.1), cite une preuve à cela.
En effet, il est expliqué dans la Guémara ‘Avoda Zara qu’ils avaient l’usage de piétiner les raisins dans le pressoir pour fabriquer le vin. Or, les Kabbalistes écrivent que l’esprit d’impureté qui réside sur les mains le matin, réside également sur les pieds. Si nous ne lavons pas systématiquement les pieds le matin pour retirer cet esprit d’impureté c’est tout simplement parce qu’il est particulièrement plus intense que sur les mains, et même la Nétila ne le retirerait pas.
Malgré tout, nous constatons qu’ils avaient l’usage de piétiner les raisins sans craindre l’esprit d’impureté, car ils se lavaient les pieds à titre d’hygiène avant de piétiner les raisins, et ce simple lavage suffisait à affaiblir l’esprit d’impureté qui pourrait passer sur les raisins.

Par conséquent, pour des pains ou autre, qu’une personne a déjà touché et probablement sans avoir procédé à la Nétilat Yadaïm le matin, on peut autoriser à postériori leur consommation.
Mais s’il s’agit d’aliments qu’il est possible de rincer, comme des fruits ou des légumes ou autre, il est juste dans ce cas de les rincer 3 fois sous le robinet, car ainsi on retire toute crainte d’esprit impure sur ces aliments.

Conclusion: Des aliments touchés par quelqu’un qui ne procède pas à la Nétilat Yadaïm le matin, sont autorisés à postériori à la consommation. S’il s’agit d’aliments que l’on peut rincer, il est juste de les rincer 3 fois sous le robinet.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Taking Haircuts and Shaving During the Omer Period

Abstaining from Taking Haircuts During the Omer It has become customary among the Jewish nation to refrain from taking haircuts during the Omer counting period: According to the Ashkenazi custom, until the 33rd day of the Omer and according to the Sephardic custom, until the morning of the 34th day......

Lire la Halacha

Praying Barefoot

Question: May one pray while wearing sandals or while one is barefoot? Answer: When one prays, one must prepare one’s environment, clothing, body, and thoughts accordingly, for one will be standing before the King of all kings. Respectable Garments While Praying The Gemara (Shabbat 9b) ......

Lire la Halacha

Question: How many “Kezayit”s (olive’s volume) of Matzah must one consume during the Pesach Seder?

Answer: One is obligated to eat altogether three “Kezayit”s of Matzah during the Pesach Seder. Every Kezayit amounts to approx. 30 grams of Matzah. Nevertheless, there is room for stringency to eat four or even five “Kezayit”s of Matzah, as we shall now explain. The Order......

Lire la Halacha

Kissing One’s Parents’ Hands on Shabbat Night- The Students of Rabbi Shimon bar Yochai

Question: Should one kiss the hands of one’s parents and receive a blessing from them on Shabbat night and does the same apply equally to one’s father and mother? Answer: The Gemara in Masechet Avodah Zarah (17a) tells us that when Ulah (a sage who lived during the Talmudic era) would......

Lire la Halacha


Reciting the “Shehecheyanu” Blessing Upon Performing a Mitzvah for the First Time

Question: The custom in our community is that when a young woman reaches the age of Bat Mitzvah, she performs the Mitzvah of separating Challah for the first time and before doing so, she recites the blessing of “Shehecheyanu” as well upon performing this Mitzvah for the first time. Is t......

Lire la Halacha

Taking a Haircut of the Night of the 34th Day of the Omer This Year (5782)

Tomorrow night and Thursday will mark Lag Ba’Omer (the 33rd day of the Omer) and Friday will be the 34th day of the Omer. Until When Are Haircuts Forbidden? We have already discussed that one may not take a haircut or shave during the period of the counting of the Omer in addition to sever......

Lire la Halacha

The Pesach Seder-Kadesh

The famous order of the Seder of the eve of Pesach, Kadesh, Urchatz, Karpas, Yachatz, Magid, Rochtza, Motzi, Matzah, Maror, Korech, Shulchan Orech, Tzafun, Barech, Hallel, Nirtzah, was established by the leader of the entire Jewish nation, Rashi. The entire Jewish nation customarily follows this ord......

Lire la Halacha

Using Holy Names

The Mishnah in Pirkei Avot (Chapter 1, Mishnah 13) states: “He (Hillel) would say: Whoever does not add shall be gathered, whoever does not learn is worthy of death and whoever uses the crown shall pass.” Rabbeinu Ovadia of Bartenura explains the phrase “And whoever uses the cr......

Lire la Halacha