Halacha pour mardi 20 Tammuz 5779 23 juillet 2019

Pour l'élévation de l'âme de:
André Avraham Ben Ma'hlouf TAÏB z"l de Lyon (France)

Marco Its’hak Ben Dolly Dandouna HaCohen z’’l

Se couper les cheveux pendant Ben Ha-Métsarim - (du 17 Tamouz au 9 Av) cette année (5779)

L’usage de s’interdire la coupe de cheveux
En conséquence à la gravité du deuil en vigueur pendant la période de Ben Ha-Métsarim, les Achkénazim ont pour tradition de ne pas se couper les cheveux, ni de se raser, depuis le 17 Tamouz jusqu’au 10 Av.

L’usage des Séfaradim
Cependant, les Séfaradim et originaires du moyen orient n’ont pas cette tradition rigoureuse, ils s’en tiennent, sur ce point, au strict décret de nos maitres qui n’ont interdit qu’à « Chavoua’ Ché’hal Bo » (la semaine dans laquelle tombe le jeûne du 9 Av) où il est interdit de se couper les cheveux et de laver le linge. C’est ainsi que tranchent le RAAMBAM et MARAN dans le Choulh’an ‘Arouh’.
La « semaine dans laquelle tombe le jeûne du 9 Av » signifie depuis le dimanche qui précède le jeûne du 9 Av. Par exemple : si le jeûne tombe un mercredi, toutes les interdictions liées à « la semaine dans laquelle tombe le jeûne » entreraient en vigueur depuis le dimanche qui précède.

La semaine dans laquelle tombe le jeûne du 9 Av cette année 5779
Cette année 5779, le 9 Av tombe un Chabbat, et par conséquent, le jeûne est repoussée au lendemain dimanche. De ce fait, cette année nous n’avons pas de règle de « la semaine dans laquelle tombe le jeûne du 9 Av », comme le tranche notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l dans son livre ‘Hazon Ovadia – Arba’ Ta’aniyot (page 223), et comme nous l’expliquerons davantage avec l’aide d’Hachem.
Tous les usages spécifiques à la semaine dans laquelle tombe le jeûne du 9 Av – et parmi eux l’interdit de se couper les cheveux – ne sont donc pas en vigueur cette année, excepté le jour du jeûne du 9 Av, où il est certain qu’il est interdit de se couper les cheveux ce jour-là.

En ce qui concerne la coupe de cheveux pour une femme pendant la semaine dans laquelle tombe le jeûne du 9 Av pour les Séfaradim, ou pendant toute la durée de Ben Ha-Métsraim (les 3 semaines) pour les Achkjénazim, cela va dépendre d’une divergence d’opinion parmi les décisionnaires sur le cas d’une femme en deuil sur l’un de ses proches.
Nous savons effectivement qu’un homme en deuil n’a pas le droit de se couper les cheveux, ni de se raser la barbe pendant 30 jours. Mais pour une femme en deuil, Maran tranche dans le Choul’han Arou’h (Yoré Déa chap.390-5) qu’elle a le droit de se couper les cheveux même avant que ne s’achèvent les 30 jours.
Le Rama (opinion Halachique principale pour les Achkénazim) n’est pas du même avis, il pense que même une femme doit attendre 30 jours de deuil avant de se couper les cheveux.

A priori, cette période de deuil a le même statut que la période de 30 jours d’un deuil habituel.
Il est vrai que le Gaon Rabbi Moshé FEINSTEIN z.t.s.l tranche qu’une femme doit s’imposer la ‘Houmra (la rigueur) de ne pas se couper les cheveux pendant cette période, en fondant cette décision sur les propos du Rama rapportés plus haut, selon lesquels, même une femme doit attendre 30 jours pour se couper les cheveux, lors d’un deuil habituel.
Cependant, certains Rabbanim Achkénazim ont écrit que même si la Hala’ha exige dans un deuil habituel, que même une femme attende 30 jours pour se couper les cheveux (selon l’usage des Achkénazim), pour ce qui est de la période de Ben Ha-Métsarim, elles peuvent se le permettre.
Toutefois, à partir de Chavoua Ché’hal Bo (la semaine dans laquelle tombe le jeûne du 9 Av), où le deuil entre en vigueur par véritable institution de nos maitres, et non plus seulement par tradition, il ne faut faire aucune distinction entre un homme et une femme, et selon la tradition Ashkénaze, une femme devra s’abstenir de se couper les cheveux au moins à partir de Chavoua Ché’hal Bo. (la semaine dans laquelle tombe le jeûne du 9 Av).

Cependant, selon la tradition des Séfaradim, les femmes peuvent se couper les cheveux, et cela, même pendant Chavoua Chéhal Bo (la semaine dans laquelle tombe le jeûne du 9 Av).

En conclusion: Cette année, selon l’usage des Séfaradim, l’interdiction de se couper les cheveux n’est absolument pas en vigueur, excepté le jour même du jeûne du 9 Av. mais selon l’usage des Achkénazim, selon l’opinion de plusieurs grands décisionnaires, il faut s’imposer la rigueur sur ce point, même pour les femmes, et ne pas se couper les cheveux.

8 Halachot Les plus populaires

Le « ’Erouv Tavchiline » - Chavou’ot 5780

Qu’est ce que le ‘Erouv Tavchiline? Cette année (5780), le 1er jour de Chavou’ot tombera un vendredi veille de Chabbat. (29.mai) Nous savons que pendant chaque Yom Tov il est permis de cuisiner pour les besoins du Yom Tov. Par exemple, il est permis de mettre pendant Yom T......

Lire la Halacha

« Chover Oyévim Ou-Mah’nya’ Zédim »

Question: Dans la ‘Amida, dans la formule de la bénédiction contre les hérétiques (Minim), comment doit-on conclure la terminaison de la bénédiction ? « Chover Oyévim Ou-Mah’nya’ Zédim » ou bien &laq......

Lire la Halacha

Cuire pendant Yom Tov

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov, malgré tout, l......

Lire la Halacha

Manipuler le feu pendant Yom Tov – allumage et extinction

Nous avons expliqué que Yom Tov et Chabbat ont le même statut vis-à-vis de toutes les interdictions, excepté certains travaux liés à la préparation de la nourriture (« Oh’el Nefech ») qui sont permis pendant Yom Tov, comme l’int......

Lire la Halacha


Escroquerie et tromperie

Il est interdit d’escroquer les gens dans le domaine du commerce, ou bien de les tromper. Si le produit comporte un défaut, le vendeur se doit d’en informer le client. Par exemple: lorsque quelqu’un désire vendre son appartement, sachant que le toit a des infiltrati......

Lire la Halacha

Règles du comportement au réveil, le matin

Il est enseigné dans une Michna des Pirké Avot (chap.5): Yéhouda Ben Téma dit: « Sois effronté comme la panthère, agile comme l’aigle, rapide comme le cerf, et fort comme le lion, afin d’accomplir la Volonté de Ton Père ......

Lire la Halacha

La fête de Chavou’ot - Le Corona

La fête de Chavou’ot – le moment du Don de notre sainte Torah qui est notre vie et de laquelle dépend la longévité de nos jours - tombe cette année 5780 avec l’aide d’Hachem, à la fin des du compte des jours du ‘Omer, ce vendredi......

Lire la Halacha

Nasso

Le respect d’un Talmid ‘Ha’ham (un érudit de la Torah)   Recensement des Levïm   « Recense les enfants de Guershon, eux aussi… » (Bamidbar 4-22, début de notre Parasha) La tribu de Levi est divisée en 3 familles......

Lire la Halacha