Halacha pour dimanche 20 Tammuz 5780 12 juillet 2020

Pour l'élévation des âmes de:
Odelia Bat Esther (Dray, fille de Mme Marciano z''l de Lyon) z''l
Mordé’haï Ben Sim’ha OHAYON z’’l
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba EL BAZ z"l de Lyon
Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Marco Its’hak Ben Dolly Dandouna Ha-Cohen z’’l

Pour la guérison totale et rapide de:
Mi'haël Ben Ra'hel (Michaël Saura de Lyon)
Sylvie Mazal Esther Bat Régine 'Haya Sim'ha (PITOUN)
Desiré Yaakov Ben Sa'ida (Bensoussan)
Ethan Chlomo Ben Yoni
Jacques Jacky Yaakov ‘Haïm Ben Odette Esther (Benadiba) de Lyon,
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Les traditions de la période de « Ben Hamétsarim »

Même si nous avons expliqué que l’on ne doit pas réciter la bénédiction de Chéheh’eyanou sur un fruit nouveau ou sur un vêtement nouveau, pendant la période de Ben Ha-Métsarim, depuis le soir du 17 Tamouz jusqu’à après le 9 Av, malgré tout, si une femme enceinte voit un fruit nouveau que l’on trouve actuellement en cette saison – comme des cerises ou des mangues - et en éprouve l’envie de le consommer, elle est autorisée à le consommer pendant cette période, en récitant la bénédiction de Chéheh’eyanou.

Ecouter de la musique pendant Ben Hamétsarim
Il est interdit de danser entre le 17 Tamouz et le 9 Av, même sans musique.

Notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que durant la période de Ben Hamétsarim, il faut s’abstenir d’écouter de la musique, même enregistrée.
Cependant, lors d’une réjouissance de Mitsva comme un mariage (les Séfaradim célèbrent les mariages jusqu’à Roch ‘Hodech Av), ou une Bérit Mila, ou un Pidyon Ha-Ben, ou une Bar Mitsva, ou un Siyoum (achèvement de l’étude d’un traité Talmudique), il est permis lors de ces occasiosn d’écouter des chants sacrés accompagnés d’instruments, car dès lors où il s’agit d’une réjouissance de Mitsva on peut autoriser la chose.

Chanter « a capella » (sans musique)
Il est permis de chanter sans musique durant cette période, à fortiori pendant les Chabbatot de cette période, et même lorsque le 9 Av tombe Chabbat (comme cette année 5779), il est permis d’entonner des chants sacrés en l’honneur de Chabbat.

Le musicien professionnel
Un musicien professionnel, qui joue pour des non-juifs, est autorisé à poursuivre son travail en jouant de la musique jusqu’à la semaine dans laquelle tombe le 9 Av.
De même, un professeur de musique – qui subirait une perte d’ragent - est autorisé à poursuivre son travail jusqu’à la semaine dans laquelle tombe le 9 Av. il est cependant juste de s’imposer la rigueur dans ce cas à partir de Roch ‘Hodech Av.
Au même titre qu’il est permis à un professeur de musique de poursuivre son travail, ainsi il est permis à un élève de poursuivre ses cours pendant cette période.

Les centres aérés où l’on diffuse de la musique
Les centres aérés, ou lesjardins d’en fants qui fonctionnent pendant Ben Hamétsarim, et où l’on diffuse de la musique dans le cadre des activités, sont autorisés à lefaire pendant cette période.
C’est ainsi que tranchent notre maitre le Rav z.ts.l, ainsi que le Gaon Rabbi Ya’akov KAMINTSKY z.ts.l.

Laver le linge et porter du linge propre
Ces règles seront développées – avec l’aide d’Hachem - avant Roch ‘Hodech Av.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Les ustensiles de Péssa’h

Pendant Péssa’h, on ne doit pas utiliser les ustensiles que l’on a utilisé durant toute l’année, car ces ustensiles dans lesquels on a cuisiné toute l’année ont contenus des aliments chauds, et les parois de ces sutensiles ont « a......

Lire la Halacha

Chabbat Zah’or – Le corona

« Souviens-toi de ce que t’as fait ‘Amalek » Le Chabbat qui précède Pourim (ce Chabbat 20 février), lors de l’ouverture du Héh’al à la synagogue, nous sortons 2 Sifré Torah. Dans le 1er nous lirons la Paracha de la semain......

Lire la Halacha

Les ustensiles pour Pessah’ – Les communautés qui ont des usages rigoureux

Nous avons expliqué qu’il faut utiliser durant Pessah’ uniquement des ustensiles qui n’ont pas absorbés de H’amets, c'est-à-dire, des ustensiles neufs (ou des ustensiles réservés pour Pessah’), ou bien des ustensiles qui ont &eacut......

Lire la Halacha

La fête de Pessa’h 5781

Nos maitres enseignent dans la Tossefta (Pessa’him chap.3): « On questionne et on commentent les règles relatives à Pessa’h 30 jours avant Pessa’h. » Selon cela, les Rabbanim du peuple d’Israël ont l’usage à toutes les gén&......

Lire la Halacha


Cas pratiques sur Birkat Ha-Ilanott – L’usage des sages de « Poratt Yossef »

Le moment de Birkat Ha-Ilanott Il apparaît dans les propos de nos maîtres qui ont instaurés cette bénédiction, ainsi que dans les propos des décisionnaires, que le moment propice à cette bénédiction est le mois de Nissan, car c’est ......

Lire la Halacha

Ustensiles en argent

Question: Des ustensiles en argent – comme une coupe de Kiddouch par exemple – est-il permis de les utiliser pendant Péssah’, alors qu’on les utilise toute l’année? Réponse: Tous les ustensiles que l’on utilise à froid, c'est-&ag......

Lire la Halacha

Birkatt Ha-Ilanott

Lorsqu’on sort durant le mois de Nissan, et que l’on voit des arbres fruitiers qui ont produit des fleurs, on doit réciter la bénédiction suivante: « Barouh’ ata a.d.o.n.a.ï Elohénou Mélèh’ Ha’Olam chélo h&rsq......

Lire la Halacha

Le devoir de Matanot La-Evyonim – Le Corona

Il est dit dans la Méguilat Esther (9 – 22): « Faire de ces jours, des jours de festin et de joie, et d’échange de mets mutuels, ainsi que de cadeaux aux nécessiteux. » Il est rapporté dans la Guémara Méguila (7a): Echange de met......

Lire la Halacha