Halacha pour mardi 28 Cheshvan 5780 26 novembre 2019

Pour l'élévation des âmes de : André Avraham Ben Ma'hlouf TAÎB z"l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba El baz z"l de Lyon
Pour la guérison totale de Ethan Chlomo Ben Yoni  parmi tous les malades d'Israël Amen
Pour l'élévation de l'âme de Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)

Introduction aux lois de respect des parents – La relation de notre maitre le Rav z.ts.l avec sa mère z’’l

Il y a plusieurs années, nous avions traité des lois de respect des parents, mais puisque nombreux de nos lecteurs nous demandent souvent de clarifier plusieurs points concernant ces règles, nous avons décidé de consacrer les jours à venir à apporter plus de détails concernant le devoir du respect des parents.

L’importance du devoir de respecter ses parents
Il est enseigné dans la Baraïta du traité de Kidouchinn 30b:
Nos maitre enseignent : il est dit dans la Thora « Honore ton père et ta mère » et il est écrit « Honore Hachem avec ta fortune », la Thora a comparé le respect des parents et le respect d’Hachem. Il est écrit « vous craindrez mère et père » et il est aussi dit « tu craindras Hachem ton D… », La Thora a ici comparé la crainte d’Hachem et la crainte des parents.

Cela nous montre à quel point Hachem s’est montré rigoureux sur le respect des parents, au point de mettre à égalité le respect et la crainte qu’on lui doit, avec le respect et la crainte que l’on doit à nos parents.

Trois associés dans la création de l’homme
Nos sages ont enseigné dans une Baraïta:
Il y a trois associés dans la création de l’homme: Hachem, le père et la mère.
Cela signifie que lors de la conception de l’homme, le père et  la mère sont associés, et Hachem lui insuffle une âme. Lorsqu’une personne honore ses parents, Hachem dit : « je considère avoir habité avec vous et avoir été honoré par vous. ».

Il est dit aussi dans la Thora (Vayikra 19): « Vous craindrez père et mère et mes Chabbat, vous observerez, ». Nos sages demandent quel est le rapport entre le respect des parents et le Chabbat? Nos sages répondent que la Thora vient nous apprendre à travers ce verset que si jamais un père ou une mère demandent à leur enfant de transgresser l’un des interdits de la Thora ou de nos sages, il doit refuser, car le père et la mère sont autant tenus d’obéir aux lois de la Thora que leur fils.

Le respect du père et le respect de la mère
Il est enseigné dans une Baraïta: Rabbi dit: il est dévoilé devant celui qui a créé le monde qu’un enfant respecte plus sa mère que son père, c’est pour cette raison que la Thora a devancé le respect du père à celui de la mère (puisqu’il est dit: « respecte ton père et ta mère »). Il est aussi dévoilé à celui qui a créé le monde qu’un homme craint plus son père que sa mère, c’est pour cela que la Thora à fait devancer la mère dans la Mitsva de craindre ses parents (comme il est écrit « vous craindrez mère et père »).

Jusqu’où va la Mitsva d’honorer ses parents?
Cette question a été posée à Rabbi Eliezer et il répondit :Constatez de vous-même comment c’est comporté un non-juif du nom de Dama fils de Nétina de la ville d’Ashkélon, car les sages étaient venues chez lui pour lui acheter des pierres précieuses pour équiper le Efod (pectoral) du Cohen Gadol pour le montant astronomique de 60000 dinars d’or, mais la clé du coffre dans lequel se trouvaient les pierres était sous l’oreiller de son père qui dormait, et pour ne pas le déranger, il ne le réveilla pas et dit aux sages qu’il ne pouvait pas leur vendre les pierres. L’année suivante, Hachem le récompensa en lui donnant une vache rousse dans son bétail qu’il vendit aux sages pour la même somme que les pierres précieuses.

La Guémara raconte encore (ibid.) que ce même Dama Nétina était un jour vêtu d’habits en or provenant des notables de Rome, et il siégeait ce jour-là parmi les notables de Rome, quand sa mère arriva, lui déchira ses vêtements, puis le gifla et lui cracha au visage (par démence), mais Dama Ben Nétina ne réagit pas, afin de ne pas humilier sa mère.

La Guémara raconte aussi (ibid.31b) que lorsque la mère de Rabbi Tarfon désirait monter ou descendre de son lit (qui était plus élevé que le sol), Rabbi Tarfon se courbait afin que sa mère puisse descendre ou monter dans son lit (il lui servait de marchepied). La Guémara raconte encore d’autres faits afin de montrer jusqu’où va sur l’importance du devoir de respecter ses parents.

MARAN Rabbénou Yossef KARO z.ts.l (l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’) introduit les règles du respect des parents dans le Choulh’an ‘Arouh’ par les termes : « Il faut être très vigilant dans le respect de son père et de sa mère. », car ce devoir est très précieux, et l’on peut facilement trébucher et l’enfreindre. C’est pourquoi, il est une obligation pour chacun de se montrer très vigilant envers ce devoir, afin de l’accomplir de façon conforme à la Halacha.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Le Seder de Roch Ha-Chana – « Réjouissez-vous en tremblant »

Pendant les 2 soirs de Roch Ha-Chana, nous avons la tradition de consommer certains aliments en guise de bon signe pour toute l’année. C’est pour cela que nous mangeons ces soirs-là, des haricots (Roubya en araméen ou Loubya en arabe), de la courge (Kr’a), du ......

Lire la Halacha

Les modes d’expiation des fautes

Les jours du mois d’Eloul dans lesquels nous nous trouvons sont des jours de repentir, de supplication et d’expiation, comme nous l’avons déjà mentionné. Nous allons à présent nous consacrer aux différentes catégories de fautes, &agr......

Lire la Halacha

L’allumage des Nérott de Roch Ha-Chana, et le problème se posant cette année

L’allumage des Nérott de Roch Ha-Chana La veille du 1er Yom Tov (jour de fête) de Roch Ha-Chana, comme c’est le cas pour les veilles de Chabbat, nous allumons des Nérott (veilleuses ou bougies) avant le coucher du soleil, lorsqu’il fait encore jour. Pour la ve......

Lire la Halacha

« L’homme doit toujours se considérer à moitié coupable et à moitié innocent »

Nos maîtres enseignent dans la Guémara Kiddouchin (40b): L’homme doit toujours se considérer à moitié coupable et à moitié innocent. S’il réalise une Mitsva, heureux soit-il car il s’est fait basculer vers le plateau du m&eacu......

Lire la Halacha


Détails concernant les textes des prières de Roch Ha-Chana et Yom Kippour

Grâce à D., chacun prie toutes les prières de Roch Ha-Chana et de Yom Kippour avec précision, mais dans les différents rituels de prières, il existe différentes versions des textes. Certaines de ces versions sont Halachiquement fondées, d’......

Lire la Halacha

Doit-on pleurer à Roch Ha-Chana ?

Question: Quelle est la bonne manière à adopter lors des prières de Roch Ha-Chana ? Doit-on se stimuler à pleurer au moment de la prière, afin qu’Hachem ait pitié de nous et qu’il exauce nos demandes favorablement, ou bien est-il plus juste ......

Lire la Halacha

Repentir sur le Lachon Ha-Ra’ (médisance), et repentir pour avoir statué sur une loi de façon erronée

Deux questions: Si j’ai dit du Lachon Ha-Ra’ à l’encontre de mon prochain, dois-je aller le trouver pour lui raconter ce que j’ai dis sur lui et pour lui demander pardon? Quel est le Din au sujet d’un Rav qui a statué de façon rigoureuse dans un ca......

Lire la Halacha

L’expiation des fautes – L’étude de la Torah – les fauteurs de notre époque

Dans les précédentes Halachot, nous avons écrit qu’il existe 4 niveaux de fautes. Nous avons expliqué qu’il y a des fautes pour lesquelles il n’y a pas de totale expiation tant que le fauteur ne traverse pas certaines épreuves, ou la mort dans cer......

Lire la Halacha