Halacha pourmardi 20 Av 5780 août 10 2020

Détails concernant la Mitsva de mettre une clôture sur un toit

Il y a environ 2 ans, nous avons traité de manière générale de la Mitsva de la Thora de faire une clôture autour du toit afin d’éviter qu’une personne tombe du toit.

Celui qui a un toit et qui ne fait pas de clôture, mis à part le fait qu’il annule un commandement positif de la Thora, il transgresse en plus le commandement négatif de « tu ne verseras pas de sang dans ta demeure ».

Les décisionnaires traitent s’il y a une interdiction de monter sur un toit qui n’est pas protégé par une clôture. Car à travers les paroles du Choulh’ann ‘Arouh’ et les autres décisionnaires, il n’apparaît pas d’interdiction à ce sujet et ils ont juste mentionné qu’il y a une Mitsva de faire une clôture. Dans le Chout Bétsèl Hah’oh’ma, il apporte plusieurs preuves qu’il n’est pas interdit de monter sur un toit qui ne possède pas de clôture, tant que cela est fait avec grande précaution, ainsi tranche également notre maitre le Gaon et Richon LéTsion Rabbi Itsh’ak YOSSEF Chlita dans son œuvre Yalkout Yossef (Sova’ Sémah’ott).

De même, uniquement les toits que l’on utilise même rarement pour y entreposer des choses sont concernés par cette Mitsva, mais les toits qui ne sont utilisés par les habitants ne font pas partie de la Mitsva même si l’on doit y monter pour réparer quelque chose sur le toit, cela n’est pas considéré comme une utilisation du toit, il en est de même pour les toitures en tuiles qui sont en biais et donc inutilisables. Ainsi le dit également notre maître le Rachba dans une réponse Halah’ique, qu’il n’avait pas coutume de faire de clôtures aux toits dans leur région parce qu’ils ne sont pas utilisés et qu’ils ne montaient sur les toits uniquement pour y réparer les fuites. Et le ‘Arouh’ Ha-Choulh’an ajoute que les toits qui sont en biais et donc inutilisables sont exemptés de clôture. Cependant les toits qui sont droits et que l’on utilise pour y sécher du linge ou pour entreposer des affaires, il faut y poser une clôture comme la Thora l’exige.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

The Customary Order of Rosh Hashanah

It is customary to eat certain symbolic foods during the two nights of Rosh Hashanah which signify good fortune for the entire upcoming year. It is therefore customary to eat black-eyed peas, pumpkin, leek, spinach, dates, pomegranates, apples dipped in honey, and meat of a sheep’s head on the......

Lire la Halacha

Some Details Regarding the Prayers of the Days of Awe

Anyone who appreciates the loftiness of the Days of Awe customarily tries to recite all prayers of these days with much precision and care. There are many Machzorim on the market containing several versions for various texts, some which can be relied upon and others which cannot be relied upon at al......

Lire la Halacha

Lighting Candles on Rosh Hashanah and the Issue this Year

The Laws of Candle-Lighting on Rosh Hashanah On the first day of Rosh Hashanah, we customarily light Yom Tov candles before the onset of Yom Tov similar to the way we light them on Erev Shabbat. If the candles were not lit before the onset of Yom Tov, a woman may even light the candles on Yom Tov i......

Lire la Halacha

Should One Cry on Rosh Hashanah?

Question: What is the proper way to behave during the prayers of Rosh Hashanah: Should one arouse himself to cry during the prayers in order for Hashem to pity us and grant us all of our requests or should one pray amid great joy? Answer: The Mitzvah to be Glad on Rosh Hashanah The Poskim deli......

Lire la Halacha


Eating and Washing One’s Self Yom Kippur

Some Laws of Yom Kippur All are obligated to fast on Yom Kippur, including pregnant and nursing women. Any woman whose health is at risk due to the fast should consult a prominent Torah scholar who is well-versed in these laws and he should render his ruling whether or not she must fast. One whose ......

Lire la Halacha

Motza’ei Yom Kippur

Adding From the Mundane Onto the Holiness One must add some of the mundane weekday onto the holiness of Yom Kippur upon its exit, i.e. one should not end this holy day immediately with nightfall; rather, one should wait another few minutes. Thus, it is prohibited to eat or perform work on Motza&rsq......

Lire la Halacha

The Custom of Kaparot and the Custom of Maran zt”l

Question: Should one fulfill the custom of Kaparot specifically using chickens or should one merely use money? Answer: It is customary among all Jewish communities to perform Kaparot on Erev Yom Kippur by slaughtering chickens for every member of one’s household. It is customary to use a ro......

Lire la Halacha

Preparing for the Day of Judgment

During the days preceding Rosh Hashanah, every single member of the Jewish nation must contemplate his/her actions and perform some sort of self-introspection in order to ascertain how one can improve one’s actions and Mitzvah observance so as to guarantee one’s self powerful defenders o......

Lire la Halacha