Halacha pourjeudi 19 Iyar 5780 mai 13 2020

La colère

Il est enseigné dans les Pirké Avot (Chap.4 Mishna 4):
Rabbi Lévitass de Yavné dit: « Sois très humble. »
Il s’agit ici de la « ‘Anava », l’humilité, car toute personne qui ne se conduit pas avec humilité, hormis le fait qu’elle fautera en transgressant l’interdit de l’orgueil qui est une faute en soi, elle arrivera également à commettre toutes les transgressions de la Torah.

Parmi les fautes que peut entrainer l’orgueil, il y a la colère, qui est une qualité très détestable.

Nos maitres enseignent (Nédarim 22b):
« Lorsqu’une personne se met en colère, elle n’accorde plus la moindre importance même à la Chéh’ina (la présence divine). »
Car par sa colère, la personne sort réellement de son état normal, et elle commet des actes qui ne lui seraient pas venus à l’esprit lorsqu’elle était encore calme.
Par exemple, lorsqu’un homme se dispute avec sa femme ou les membres de son foyer, il profère des propos qui ne sont pas corrects, et tout ceci en un seul instant durant lequel un esprit de folie s’est emparé de lui, et en conséquence à ces propos blessants, il va devoir s’investir des jours et des nuits pour réparer ce qu’il a détérioré.

L’auteur du Kol Bo (chap.41, MARAN le cite dans le Beit Yossef à la fin du chap.299) rapporte un fait au sujet d’un homme qui était couvert de blessures et de plaies de la tête aux pieds. Sa femme avait l’usage – comme toutes ses voisines – d’aller puiser de l’eau au puits tous les samedis soirs après Chabbat, pour préparer une boisson chaude, comme l’enseignent nos maitres dans la Guémara Chabbat (119b) : « L’eau chaude est une guérison le samedi soir. » Elle rencontra le puits de Myriam (qui se déplace parfois à divers endroits). Elle remplit une cruche de cette eau, mais elle fut retardée sur le chemin du retour en raison du poids de l’eau. Lorsqu’elle arriva chez elle, son mari se mit en colère contre elle en la criant. Effrayée, elle lâcha la cruche de son épaule et l’eau contenue dans la cruche se renversa. Quelques gouttes d’eau giclèrent  sur la peau du mari. Toutes les parties du corps du mari que l’eau toucha, furent guéris de leurs plaies. Sa peau redevint comme celle d’un jeune enfant. S’il ne s’était pas mis en colère, il aurait bu l’eau, et il aurait totalement guérit.

Notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l raconta l’histoire suivante:

Un homme possédait une bétonneuse (machine qui sert à malaxer les différents constituants du mortier ou du béton), montée sur un camion, et il travaillait avec ce camion. Il possédait également une place de parking qui lui était attribuée à proximité de chez lui, et il était interdit à quiconque d’y garer son véhicule.
Un jour, il rentra chez lui après son travail, et il constata une très belle voiture garée sur son emplacement privé. Il se mit en colère et se dit:
« Quel est l’insolent qui a osé garer sa voiture sur mon emplacement ?! »
Il approcha immédiatement la bétonneuse vers la belle voiture garée et déversa le béton sur toute la voiture ! Ensuite, il rentra chez lui.
Mais voilà que tous les membres de son foyer l’accueillirent avec beaucoup d’honneurs ! Il leur demanda:
« Que se passe t-il ?! »
Ils lui répondirent:
« Joyeux anniversaire ! Jusqu’à 120 ans ! Nous t’avons fait une surprise en t’offrant une très belle voiture qui est garée à côté de la maison ! »

Ces histoires nous apprennent à quel point la colère est grave, au point de mener l’homme à sa perte, et par la colère, l’homme ne réalise que des choses qui vont finalement lui nuire.
Par conséquent, chacun doit veiller à chasser la colère de lui, lentement, jusqu’à acquérir la quiétude et le calme dans tous ses actes et dans tous ses comportements, et il aura la paix pour lui et les membres de son foyer.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

The Customary Order of Rosh Hashanah

It is customary to eat certain symbolic foods during the two nights of Rosh Hashanah which signify good fortune for the entire upcoming year. It is therefore customary to eat black-eyed peas, pumpkin, leek, spinach, dates, pomegranates, apples dipped in honey, and meat of a sheep’s head on the......

Lire la Halacha

Melaveh Malka

Question: Is one obligated to eat bread on Motza’ei Shabbat for the fourth Shabbat meal which is also referred to as “Melaveh Malka” (meal escorting out the Shabbat Queen)? Answer: The Gemara in Masechet Shabbat (119b) tells us that one should always set one’s table nicely......

Lire la Halacha

Moving an Electric Blanket or Fan on Shabbat

Question: May one use an electric blanket (heating pad) on Shabbat or is it prohibited to be moved due to the prohibition of Muktzeh? Similarly, may one turn a fan to another direction on Shabbat? Answer: In the previous Halachot we have discussed several laws of Muktzeh on Shabbat which are obje......

Lire la Halacha

A Tool Used for Work Prohibited on Shabbat

In the previous Halachot, we have discussed the basic laws of Muktzeh on Shabbat which is that there are certain objects our Sages prohibited moving on Shabbat. Utensils or tools which are used for types of work that are permitted on Shabbat may be moved for any purpose. Thus, one may move forks, kn......

Lire la Halacha


“Muktzeh Due to Monetary Loss”

In the previous Halachot, we have discussed several laws regarding Muktzeh which are certain objects that our Sages prohibited moving on Shabbat. As of yet, we have discussed three types of Muktzeh: “Utensils used for work permitted on Shabbat”, such as forks, knives, and the like, wh......

Lire la Halacha

Moving Books and Newspapers on Shabbat

Question: Is one permitted to move or read medical books or phonebooks on Shabbat? What is the law regarding reading newspapers on Shabbat? The Opinion of Maran Ha’Shulchan Aruch Regarding Reading Books on Mundane and Forbidden Topics Answer: Maran Ha’Shulchan Aruch (Chapter 307, S......

Lire la Halacha

The Blessings on Thunder and Lightning

One who sees lightning recites the blessing, “Baruch Ata Hashem Elokeinu Melech Ha’Olam Oseh Ma’aseh Bereshit.” One who hears thunder recites the blessing, “Baruch Ata Hashem Elokeinu Melech Ha’Olam She’Kocho Ugvurato Maleh Olam.” Until When Can On......

Lire la Halacha

Moving Food Items on Shabbat

Question: May one move food items on Shabbat if they are not intended for Shabbat use, such as meat designated for Sunday or baking powder and vanilla sugar which have no use on Shabbat? Answer: In the previous Halachot we have explained the primary laws of Muktzeh on Shabbat which is that our S......

Lire la Halacha