Halacha pour jeudi 25 Cheshvan 5781 12 novembre 2020

Pour l'élévation des âmes de:
Mordé’haï Ben Sim’ha OHAYON z’’l

Pour la guérison totale et rapide de:
Tinok Ben Yael Sarah

Principes généraux dans les règles de « Mouktsé »

Dans les précédentes Halachot, nous avons traité de manière générale la source de cet interdit, et nous avons écrit qu’il y a certains objets que nos sages ont interdit de déplacer pendant Chabbat pour les raisons que nous avons citées.

Maintenant nous allons détailler quelques règles générales concernant les règles de l’interdit de « Mouktsé », et ceci afin que les choses puissent être le plus clair possible par la suite.

Plusieurs catégories de Mouktsé
Il existe plusieurs catégories de Mouktsé, et il existe aussi des objets dont les règles de Mouktsé ne s’appliquent pas du tout.

Objets dédiés à une utilisation autorisée ; les déplacer du soleil à l’ombre.
Les objets dédiés à une utilisation autorisée pendant Chabbat comme une table ou une chaise ont quelques règles du Mouktsé qui s’appliquent à eux. Comme nous l’avons expliqué dans la Halacha précédente, il est permis de les déplacer uniquement pour une utilité quelconque, mais il est interdit de les déplacer en vain. Cependant, dès lors où il y a une utilité cela est permis, par exemple une bassine en plastique qui se trouve au soleil et qui risque de se détériorer si elle reste au soleil, il sera permis de la déplacer à l’ombre, et cela s’appelle « déplacement du soleil à l’ombre » (« Tiltoul Mé-‘Hama La-Tsèl »). Cette notion se répète dans les règles de Mouktsé et il existe des catégories de Mouktsé pour lesquelles cela est interdit.

Objets dédiés à une utilisation autorisée, les déplacer pour les utiliser où pour libérer la place qu’ils occupent.
Il est évident qu’il est permis de déplacer un tel objet pour l’utiliser comme une fourchette pour manger ou une chaise pour s’asseoir et ainsi de suite. De même si l'on a besoin de la place qu’un tel objet occupe, on a le droit de le déplacer pour libérer la place qu’il occupe.

Objets dédiés à une utilisation interdite, dans quel cas a-t-on le droit de les déplacer?
Les objets dédiés à une utilisation interdite, comme un stylo ou un téléphone ou un marteau ont un statut plus sévère, car il est interdit de les déplacer du soleil à l’ombre (les déplacer pour les protéger).

Cependant, il reste permis de les déplacer pour leur utilisation (nous allons expliquer) ou pour libérer la place qu’ils occupent.

Objets dédiés à une utilisation interdite, les déplacer pour leur utilisation où pour libérer la place qu’ils occupent.
Qu’appelle-t-on par « les déplacer pour leur utilisation » (« Tiltoul LéTsore’h Goufo »)?

On peut prendre un marteau pour casser des noix, car même si le marteau est Mouktsé, il est permis de l’utiliser pour en faire une utilisation autorisée durant Chabbat.

Que signifie « les déplacer pour libérer la place qu’ils occupent » (Tiltoul LéTsore’h mékomo »)?
Si un téléphone se trouve sur une chaise sur laquelle on veut s’asseoir, il sera permis d’hotter le téléphone de la chaise pour pouvoir s’y asseoir.

Objet Mouktsé de par lui-même (« Mouktsé Mé-‘Hamatt Goufo »).
Il existe une autre catégorie de Mouktsé, celle de l’objet qui est Mouktsé par sa propre nature, c'est-à-dire un objet sans aucune utilité le Chabbat comme de la terre, du sable ou des pierres et dont la personne n’a pas planifié avant Chabbat de les utiliser. Dans un tel cas, il sera interdit de les déplacer.

Dans la prochaine Halacha, nous ajouterons – avec l’aide d’Hachem - des détails concernant ces règles.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Le véritable sens Halachique de la fête de Tou Bichvat

Ce soir (dimanche soir), tombe la fête de TOU Bichvat La Guémara Roch Ha-Chana (2a) nous enseigne: Tou Bi-Chvat est le Roch Ha-Chana des arbres. Certains font l’erreur de croire qu’au même titre que tout l’univers est jugé le jour de Roch Ha-Chana (......

Lire la Halacha

Réciter le Birkat Ha-Mazon en se déplaçant en chemin

Question: Lorsqu’une personne consomme en marchant, est-elle autorisée à réciter le Birkat Ha-Mazon en marchant? Réponse: Dans la précédente Halah’a, nous avons expliqué que nos maîtres ont instauré de réciter le Bir......

Lire la Halacha

Des aliments contenant de la farine

Ces derniers jours, nous avons appris que lorsqu’un aliment est constitué de plusieurs aliments dont les bénédictions initiales sont différentes, il faut réciter la bénédiction correspondant à l’aliment principal du mélange. ......

Lire la Halacha

Un aliment constitué de plusieurs espèces

Question: Quelle est la bénédiction d’un poivron farci ? De même, quelle est la bénédiction d’une pâtisserie faite à base d’un peu de farine, mais dont l’essentiel est constitué de fruits et de noix? Réponse: Dan......

Lire la Halacha


La règle de l’aliment principal et l’aliment secondaire

La semaine prochaine, dimanche soir et lundi, tombe Tou Bichvat (15 Chévat), date à laquelle nous avons l’usage de multiplier les bénédictions alimentaires. C’est pourquoi, nous allons ces jours-ci étudier les règles relatives aux bén&eac......

Lire la Halacha

La règle de « ‘Ikar et Tafel » dans les bénédictions (Aliment principal et aliment accessoire)

Question: Une personne qui consomme un morceau de pain avec du poisson, doit-elle réciter la bénédiction uniquement sur le poisson, étant donné que le pain ne lui est qu’accessoire? Réponse: Dans la précédente Halacha, nous avons expli......

Lire la Halacha

Réciter le Birkat Ha-Mazon en position assise

Question: Y a-t-il une obligation de s’assoir lorsqu’on récite le Birkat Ha-Mazon, ou bien est-il permis de le réciter même en marchant? Réponse: Il est expliqué dans la Guémara Bérah’ot (51b) qu’il y a une obligation de s&rs......

Lire la Halacha

Les préparatifs en l’honneur de Chabbat – Rabbi Yossef YEDID Ha-Lévy

Il est enseigné dans la Guémara Chabbat (25b): Il est une Mitsva de se laver à l’eau chaude la veille de Chabbat. Les décisionnaires écrivent que même celui dont la Torah est la seule occupation, doit légèrement diminuer son étude......

Lire la Halacha