Halacha pour jeudi 3 Kislev 5781 19 novembre 2020

Pour la guérison totale de Sylvie Mazal Esther Bat Régine 'Haya Sim'ha (PITOUN) parmi tous les malades d'Israël

Pour l'élévation des âmes de:
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba EL BAZ z"l de Lyon
Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)

Pour la guérison totale et rapide de:
Ethan Chlomo Ben Yoni parmi tous les malades d'Israël Amen
Jacques Jacky Yaakov Ben Odette Esther (Benadiba) de Lyon, parmi tous les malades d'Israël Amen.

Déplacer des livres et des journaux le Chabbat

Question: Est-il permis de déplacer et de lire dans des livres de médecine ou dans un annuaire durant Chabbat, et est-il permis de lire des journaux le jour du Chabbat.

Les paroles du Choulh’ann ‘Arouh’ à propos de la lecture de livres profanes et des livres interdits
Réponse: Le Choulh’an ‘Arouh’ écrit (chap.307):
« Les livres profanes ainsi que les livres érotiques comme le livre d’Emmanuelle, etc. il est interdit de les lires pendant Chabbat, et concernant les livres érotiques s’ajoute l’interdiction de stimuler son Yetser Hara’. Et l’auteur de ces livres et ceux qui les impriment font fauter la collectivité. »

Explication des paroles du Choulh’ann ‘Arouh’: il est formellement interdit de lire des livres érotiques pas seulement le Chabbat, mais aussi les jours de semaine, car il y a là plusieurs interdits, ils sont donc Mouktsé et il en est de même pour les romans concernant Chabbat.

Il ressort des paroles du Choulh’ann ‘Arouh’ que tout livre qu’il est interdit de lire pendant la semaine est automatiquement Mouktsé, il est donc interdit de le déplacer, il semble également que d’après lui, les livres d’histoire ou de sciences il est interdit de les lire, et les livres de médecines entrent aussi dans la même catégorie.

Cependant le ‘Arouh’ Ha-Choulh’ann écrit que selon le strict Dinn on ne peut pas interdire de lire dans ces livres (sciences, médecine etc …), cependant par mesure de piétée il est bon que chaque personne se consacre uniquement à l’étude de la Thora durant le Chabbat en l’honneur de ce jour qui est chéri aux yeux d’Hachem.

Le RACHBA écrit dans une responsa qu’il est permis de déplacer et de lire des livres de médecines et qu’ainsi tranche également le RAMBAN son maître. Ainsi tranche également notre maître le Rav z.ts.l concernant les livres de médecine, car grâce à cette lecture on peut venir à sauver une personne, et il sera même une Mitsva de les lire.

Concernant les journaux, s’il s’agit d’un journal dans lequel sont écrites des paroles de Thora comme il est fréquent d’en trouver aujourd’hui, il sera permis de les lire Chabbat à condition de ne pas lire les choses concernant les choses interdites pendant Chabbat comme les publicités de vente, etc., mais s’il s’agit d’un journal profane, il sera interdit de le lire non seulement le Chabbat, mais aussi en semaine du fait qu’il y a dans ces journaux des photos, des images et des articles qui ne sont pas dans l’esprit du Judaïsme, il seront donc interdit de les déplacer en tant que Mouktsé, mais si l’on a besoin du journal pour envelopper quelque chose il sera permis de l’utiliser le Chabbat.

Un annuaire téléphonique, il est permis de le déplacer pendant Chabbat, car les adresses des gens s’y trouvent et l’on peut avoir besoin de se rendre chez telle ou telle personne durant Chabbat.

Tout ce que nous avons dit est selon le strict Din, mais il est désirable et juste de s’adonner uniquement à l’étude de la Thora, car c’est essentiellement à ça qu’est destiné le Chabbat.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Lorsqu’on a oublié de réciter les bénédictions du matin

Les bénédictions du matin – depuis la bénédiction de Elo-haï Néchama jusqu’à la fin des bénédictions sur la Torah – sont une obligation pour tous, les hommes comme les femmes, comme nous l’avons déjà e......

Lire la Halacha

Une femme qui a oublié de réciter les bénédictions sur la Torah

Dans la précédente Halah’a, nous avons expliqué que lorsqu’on a oublié de réciter les bénédictions sur la Torah et qu’on s’en rend compte après avoir terminé la prière du matin, on ne peut plus les ré......

Lire la Halacha

Prier face à une image

Question: Est-il permis de prier la ‘Amida face à un rideau sur lequel se trouvent des dessins? Réponse: Notre maitre le RAMBAM écrit dans une Responsa (édition Friedman chap.20): « Il n’est pas juste de prier face à des vêtements s......

Lire la Halacha

Laver la vaisselle le vendredi soir, et verser de l’eau sur une vaisselle sale

Question: Lorsqu’on termine le repas de vendredi soir, est-il permis de laver la vaisselle pour les besoins du repas du lendemain, ou bien faut-il le faire uniquement le lendemain matin, avant le repas de midi? Est-il permis de verser de l’eau sur la vaisselle sale, afin de la laver plu......

Lire la Halacha


Laver une vaisselle pendant Chabbat lorsqu’on dispose d’une autre vaisselle

Question: Est-il permis de laver des ustensiles pour les besoins de Chabbat lorsqu’on dispose d’autres ustensiles que l’on peut utiliser pour chaque repas? Réponse: Il est vrai que de notre époque, la plupart des gens possèdent généralement suf......

Lire la Halacha

Laver une vaisselle dont on aura probablement besoin

Question: Une vaisselle dont on n’a pas besoin pendant Chabbat, mais qui pourrait peut être servir, est-il permis de la laver pendant Chabbat? Réponse: Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué le principe selon lequel on ne doit pas laver la vaiss......

Lire la Halacha

Les les bénédictions du matin (Birkottt Ha-Chah’ar) et les bénédictions de la Torah (Birkott Ha-Torah) pour les femmes

Question: Les femmes sont-elles tenues de réciter les bénédictions du matin (Birkott Ha-Chah’ar)? Réponse: Nos maitres ont institué de réciter chaque jour les bénédictions du matin (celles qui figurent au début des rituels de pr......

Lire la Halacha

Laver la vaisselle pendant Chabbat

Préparer pendant Chabbat pour la semaine La Guémara Chabbat (118a) nous apprend qu’il est interdit de préparer pendant Chabbat pour la semaine. Cela signifie qu’il est interdit de faire une chose pendant Chabbat lorsqu’elle n’est d’aucune utilit&ea......

Lire la Halacha