Halacha pourmercredi 23 Cheshvan 5781 novembre 10 2020

Introduction aux lois de l’interdit de « Mouktsé »

Dans les prochaines Halachot, nous allons traiter - avec l’aide d’Hachem - des lois relatives à l’interdit de « Mouktsé » pendant Chabbat.
Nous allons tout d’abord commencer par expliquer la raison de cet interdit, et ce en nous fondant sur les écrits de notre grand maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l.

Le RAMBAM écrit: « Nos sages ont interdit de déplacer différents objets pendant Chabbat contrairement aux jours de semaine, et quelle est la raison d’un tel décret ? Du fait que nous avons trouvé dans les livres des prophètes une mise en garde sur la manière de parler qui doit être différente durant Chabbat de celle utilisée les jours de semaine, et que la manière de marcher doit aussi être distinguée pendant Chabbat, à fortiori pour le déplacement d’objets pendant Chabbat, on ne doit pas déplacer les mêmes objets que ceux que l’on déplace durant la semaine. Ceci afin que l’on puisse ressentir qu’on ne se trouve pas dans un  jour de semaine, afin de ne pas en venir à déplacer des objets d’un coin à l’autre et à s’adonner ainsi à ses préoccupations personnelles, car un tel agissement empêche le repos. Hors, il est écrit dans le verset « afin qu’il se repose ».

À partir des propos du RAMBAM, nous comprenons que l’interdit de « Mouktsé » est un décret de nos maitres, qui a pour objectif de protéger l’homme du non-accomplissement de son devoir ordonné par la Torah de se reposer, car s’il était permis de déplacer tous les objets que l’on désire durant Chabbat, les gens passeraient leur Chabbat à faire des aménagements et à ranger leurs diverses affaires dans la maison pendant Chabbat et se fatiguer. Ainsi, serait annulée le devoir du repos durant Chabbat que la Thora ordonne en disant « afin qu’il se repose ». c’est pour cela que nos maitres ont décrété l’interdit de « Mouktsé ».

Le RAMBAM cite une autre raison à l’interdit de « Mouktsé ».
En effet, si une personne déplace un objet qui sert ordinairement à réaliser une activité interdite pendant Chabbat, comme un stylo ou un téléphone, par exemple, elle peut facilement arriver à l’utiliser et à transgresser Chabbat.

Il existe plusieurs catégories de « Mouktsé », et chacune de ces catégories est définie selon l’objet en question. Pour chaque catégorie s’appliquent des règles différentes. Pour commencer nous allons traiter de la catégorie « Kéli Chémélah’to Lé-Héter » c'est-à-dire un objet qui est dédié à une utilisation qui est autorisée durant Chabbat comme une fourchette ou un couteau.

Dans la Prochaine Halacha, nous traiterons – ave l’aide d’Hachem - de la manière dont il est permis de déplacer un tel objet et s’il existe des cas où il est interdit de le déplacer.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Megillah Reading- Coronavirus

Every member of the Jewish nation is obligated to read the Megillah on the day of Purim. One must read it during the night and once again the next day, as the verse states, “My G-d, I call out to you during the day and you do not answer; during the night I have no rest.” This verse is wr......

Lire la Halacha

The Laws of Hearing Parashat Zachor- Coronavirus

“Remember What Amalek Has Done to You” On the Shabbat preceding Purim, which is this coming Shabbat, after the opening of the Ark immediately following Shacharit prayers, two Sifrei Torah are removed; in the first one, we read the weekly Parasha (which is Parashat Vayikra this year, 577......

Lire la Halacha

Caution Regarding Chametz Issues

Our Sages (Tosefta Pesachim, Chapter 3) taught: “We inquire about and expound the laws of Pesach from thirty days before Pesach.” Based on this, great rabbis throughout the generations have taken the opportunity to teach the laws of Pesach to the public between Purim and Pesach since eve......

Lire la Halacha

Matanot La’Evyonim- Coronavirus

In the previous Halacha we briefly discussed the Mitzvah of “Matanot La’Evyonim” on Purim day which is the distribution of two monetary gifts, one to each pauper. What Must One Give? In order to fulfill this Mitzvah, one need not give actual gifts; rather, it is permissible to ......

Lire la Halacha


The Days of Purim and the Laws of Mishloach Manot- 5781

The Days of Purim Purim will be celebrated in approximately two weeks from today. This year, we must discuss several unique laws, first of all, because Purim day (the 14th of Adar) falls out on a Friday. Second of all, in Jerusalem, a “three-day Purim” will be celebrated since the 15th ......

Lire la Halacha

The Mitzvah of the Purim Feast This Year (5781)

Holding the Purim Feast at Night The holiday of Purim is different than all other holidays we celebrate in that whereas regarding other holidays the Mitzvah of partaking of a joyous holiday meal applies during the day and night, regarding the holiday of Purim, there is only a Mitzvah to hold a feas......

Lire la Halacha

 A Joint Mishloach Manot by Husband and Wife

Question: On Purim I stay home and I do not give out my own Mishloach Manot. May I fulfill my obligation by sending a joint Mishloach Manot along with my husband? Answer: First, let us discuss the obligation of women with regards to Mishloach Manot. A Woman’s Obligation in Mishloach Mano......

Lire la Halacha

The Mitzvah of Joy and Torah Learning on Purim Day

There is a Mitzvah eat heartily during the Purim Feast. One should preferably eat bread during this meal. The Rambam (Chapter 2 of Hilchot Megillah, Halacha 15) writes: “What is the extent of one’s obligation during this feast? One should eat meat and prepare a delicious meal to the b......

Lire la Halacha