Halacha pour dimanche 25 Tammuz 5779 28 juillet 2019

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

« En souvenir de la destruction du Temple »

Question: Y a-t-il une obligation selon le Din, de ne pas passer à la chaux ni autres revêtements (peinture ou autre), la surface d’un mur de la maison, comme le font beaucoup de gens pratiquants?

Réponse: On enseigne dans la Guémara Bava Batra (60b):
Après la destruction du Temple, les sages de cette génération décrétèrent qu’il est interdit de se construire une maison décorée comme celles des rois, mais seulement, lorsque l’on passe la chaux sur les murs de la maison, on devra laisser un endroit du mur qui est à proximité de la porte d’entrée, sans y passer de la chaux sur une surface de 1 Ama sur 1 Ama (50 cm sur 50 cm).
C'est-à-dire, que lorsque l’on entreprend les travaux de construction de la maison, il faut veiller à laisser la taille de 1 Ama sur 1 Ama sur le mur qui est proche de la porte d’entrée, complètement dénudé, à l’état brut, en souvenir de la destruction du Temple. En effet, si le temple est détruit, comment pouvons-nous nous construire une maison parfaite!

Ce Din est tranché par le RIF, le RAMBAM et le ROCH.
Le Chaaré Téchouva écrit, que ces dernières générations, les gens négligent cette Halacha, au point où elle est pratiquement oubliée, et ils n’ont aucun appui Halachique!

Cependant, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit qu’il y a un fondement à cette négligence, selon ce qu’écrit MARAN dans le Beit Yossef sur l’opinion du RAMBAM, que toute l’interdiction n’existe que seulement lorsqu’on passe les murs uniquement à la chaux, mais lorsque d’autres éléments sont mélangés à la chaux, comme du sable ou de la paille, il n’y a pas d’interdit.

Aujourd’hui, l’usage est de mélanger du sable à la chaux, et par conséquent il y a un fondement Halachique au fait que certains ne prennent pas en considération cette Halacha selon laquelle, il faut laisser 1 Ama sur 1 Ama (50 cm sur 50 cm) de mur sans aucun recouvrement.

Mais par contre, si l’on recouvre les murs de la maison avec de la peinture, comme c’est l’usage le plus répandu, il faut laisser 1 Ama sur 1 Ama (50 cm sur 50 cm) sans peinture sur le mur à proximité de la porte d’entrée, puisque concernant la peinture, il n’y a pas d’argument pour permettre.

Si on achète la maison d’un non juif, dont les murs sont déjà totalement recouverts, nous ne sommes pas tenus de gratter le mur qui se trouve à proximité de la porte d’entrée, puisqu’il a été recouvert par un non juif.
Mais si l’on achète la maison d’un juif qui a négligé cette Halacha, nous sommes tenus de gratter le mur qui se trouve à proximité de la porte d’entrée, sur une surface de 1 Ama sur 1 Ama (50 cm sur 50 cm).

Ceux qui peignent cette surface en noir, n’agissent pas correctement, puisque l’institution de nos maîtres exige de laisser cette surface complètement dénudée de tout élément recouvrant.

On raconte au sujet du Gaon Rabbi H’aïm de TSANZ z.ts.l, qu’un jour il demanda à l’un de ses proche de lui faire une remarque sur une chose qui ne lui paraissait pas correcte dans la vie du Rav. L’homme fit remarquer immédiatement à Rabbi H’aïm que dans sa maison, il n’y avait pas la surface d’1 Ama sur 1 Ama sans aucune chaux ni peinture, sur le mur de la porte d’entrée, tel que le Din l’exige.
Le Rav lui répondit qu’il avait acheté la maison telle qu’elle, et que dans ces conditions, il n’était pas soumis à cette obligation, comme nous l’avons expliqué.

Mais dans un acte de H’assidout (d’extrême piété), le Rav sauta sur une échelle et se mit à gratter le mur, afin de laisser 1 Ama sur 1 Ama sans chaux, en souvenir de la destruction du temple.

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

באמצע "שמונה עשרה" הופעלה אזעקה, מה יעשה?
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

8 Halachot Les plus populaires

Est-il permis à un fils de contredire son père ?

Dans la précédente Halacha, nous avons mentionné l’interdiction pour un fils ou une fille de contredire les propos de leur parents, car selon la Guemara Kiddoushin (31b), le fait de ne pas contredire les parents en disant que leurs propos ne sont pas corrects, fait partie ......

Lire la Halacha

Le respect et la crainte du père et de la mère

Le devoir de respecter ses parents est divisé en 2 parties : le devoir de respecter le père et la mère, et le devoir de craindre le père et la mère, comme il est dit dans la Torah « Respecte ton père et ta mère », «&nb......

Lire la Halacha

Appeler son père ou sa mère par leur prénom – Les attitudes de notre maitre le Rav z.ts.l

Question: Est-il permis d’appeler son père par son prénom ? Est-il permis à quelqu’un d’appeler un ami par son prénom lorsque celui-ci est identique au prénom du père de la personne qui appelle? Réponse: Il est interdit d’ap......

Lire la Halacha

Lorsque le père renonce à son respect et à sa crainte

Les sujets que nous allons traiter aujourd’hui sont des plus fondamentaux dans les règles relatives au devoir du respect des parents.  Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué plusieurs principes relatifs au respect du père et de la mè......

Lire la Halacha


Les boissons alcoolisées (Cognac ; Brandy ; Champagne) – Les juifs naufragés

Dans la précédente Halah’a, nous avons expliqué la règle selon laquelle nos maîtres ont décrété une sévère interdiction sur le vin des non-juifs, qui inclus non seulement un interdit de le consommer, mais aussi un interdit d&......

Lire la Halacha

Introduction aux lois de respect des parents – La relation de notre maitre le Rav z.ts.l avec sa mère z’’l

Il y a plusieurs années, nous avions traité des lois de respect des parents, mais puisque nombreux de nos lecteurs nous demandent souvent de clarifier plusieurs points concernant ces règles, nous avons décidé de consacrer les jours à venir à apporter ......

Lire la Halacha

Le statut d’un juif qui profane Chabbat, vis-à-vis du vin

Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué le principe de l’interdiction de « Stam Yénam » (un simple vin des non-juifs), sur lequel nos maîtres ont décrété une interdiction à la consommation et au profit. De m&e......

Lire la Halacha

Le vin « Mévouchal » vis-à-vis de celui qui profane Chabbat

Nous avons expliqué dernièrement qu’une personne qui profane Chabbat en public, interdit le vin par le touché, comme un non-juif. Ceci, malgré le fait qu’il est juif et qu’il préserve sa sainteté de juif, comme nous l’avons expliqu&ea......

Lire la Halacha