Halacha pour jeudi 28 Kislev 5779 6 décembre 2018

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de la Rabbanitt Messa’ouda Bat ‘Hanna (Toledano) z’’l
digne épouse de mon vénéré maitre Rabbi Yossef TOLEDANO z.ts.l
Dédié par: David PITOUN

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme
de la jeune fille Ori Bat Noa z’’l
assassinée sauvagement par un terroriste parce que juive
Qu’Hachem venge son sang Amen

Pour l'élévation de l'âme de Jean Claude Nissim Ben Rose Rzala
Pour l'élévation de l'âme de Rivka Bat Rachel Léa
Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l
Pour l’élévation de la Néshama de Gilles Moshé Ben Aharon DAIEN z’’l

Cette Halacha est aussi dédiée à l'élévation de l'âme de
Mme Colette Rivka bat Messaouda (Bensamoun) z"l

Allumage de H’anouka à la sortie de Shabbat ; allumage de ‘Hanouka avec une lampe électrique

A la sortie du Chabbat H’anouka, à la synagogue, (après la prière de ‘Arvit), on allume d’abord les Nerot de H’anouka, et ensuite, on récite la Havdala, afin de « concrétiser la sortie de Chabbat » le plus tard possible.
Même si de toutes façons, la personne désignée pour allumer H’anouka à la synagogue, va « se défaire de la sainteté de Chabbat » par l’acte de l’allumage, cependant, l’assemblée, quand à elle, reste quelques instants de plus dans la sainteté de Chabbbat, jusqu’au moment de la Havdala.

Qui plus est, en procédant d’abord à l’allumage de H’anouka à la synagogue, on « divulgue » davantage le Miracle, car si l’on procède d’abord à la Havdala, la majorité des fidèles quitterait la synagogue avant même que l’on ait allumé les Nerot de H’anouka.

Par contre, à la maison, puisque de toutes façons, on « se défait de la sainteté du Shabbat » par l’acte de l’allumage, on procède d’abord à la Havdala, et ensuite on allume les Nerot de H’anouka, en raison du principe de TADIR VESHEENO TADIR : TADIR KODEM = Lorsque se présentent 2 Mitsvot au même moment ; l’une plus fréquente que l’autre : la priorité revient à la plus fréquente.

L’heure de sortie de Chabbat selon Rabbénou TAM
De nombreuses et consciencieuses personnes observent durant toute l’année, l’heure de sortie de Chabbat selon l’opinion de Rabbenou Tam, et s’imposent de n’effectuer aucune activité interdite jusqu’à l’horaire correspondant à l’opinion de Rabbenou Tam.
A la sortie de Chabbat, pendant H’anouka, ces personnes doivent également attendre cet horaire pour allumer les Nerot de H’anouka, car le fait d’observer l’heure de sortie de Chabbat selon Rabbenou Tam, n’est pas seulement une « bonne tradition », mais une attitude qu’il est souhaitable pour chacun et chacune d’adopter, puisque MARAN tranche dans le Choulh’an ‘Arouh’ selon Rabbenou Tam pour l’heure de la tombée de la nuit. Conformément aussi au bon usage qui était celui de notre maître Rabbénou Ovadia YOSSEF z.ts.l qui motivait dans ce domaine durant toute sa vie, et qui nous a même motivé à écrire sur ce sujet dans le cadre de la Halacha Yomit. De nombreuses personnes ont écouté sa voix sur ce point, et ce gens méritent la bénédiction.

La bénédiction de « Boré Méoré Haesch »
Il est interdit de réciter la bénédiction de Boré Méoré Haesh (la bénédiction sur les flammes dans la Havdala) sur les Nerot de H’anouka (par exemple, à la synagogue où nous procédons d’abord à l’allumage de H’anouka et ensuite à la Havdala, ou à la maison, si par erreur, on a procédé d’abord à l’allumage de H’anouka).

En effet, il est interdit de tirer profit de la lumière de H’anouka, et nous ne récitons la bénédiction de Boré Méoré Haesh que sur une lumière de laquelle on profite.

Par contre, il est permis de réciter cette bénédiction sur le « Chamach » qui ne possède absolument pas la sainteté des Nerot de H’anouka.

L’allumage de H’anouka au moyen de l’électricité
Concernant l’allumage des Nerot de H’anouka au moyen d’une lumière électrique, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que l’on ne peut pas s’acquitter de l’obligation de l’allumage des Nerot de H’anouka avec une lumière électrique, car une telle lumière ne comporte ni huile, ni mèche. Or, le Miracle que nous commémorons s’est produit avec de l’huile qui a suffit miraculeusement durant 8 jours.

Par conséquent, il est permis d’utiliser des lampes à pétrole ou de l’huile de paraffine ou autre, car il reste une similitude entre ces moyens d’allumage et le Miracle avec l’huile d’olive. Ce qui n’est pas le cas pour une lumière électrique.
D’autres arguments viennent interdire l’utilisation d’une lumière électrique pour l’allumage de H’anouka.
Toutefois, notre maître le Rav z.ts.l écrit que dans un cas de force majeure, où l’on ne peut se procurer ni huile, ni bougies, on peut allumer avec une lumière électrique mais sans réciter de bénédictions, et en veillant à placer cette lumière électrique à un endroit qui n’est pas sa place durant toute l’année, afin qu’il soit distinct qu’elle a été allumée pour H’anouka.

Nous avons déjà expliqué lors de la règle concernant l’allumage des lumières de Chabbat qu’il faut impérativement réciter la bénédiction de Boré Méoré Haech de la Havdala sur une véritable bougie avec une flamme découverte, et il est donc interdit de réciter cette bénédiction sur une lumière électrique.

De même, nous avons également expliqué la règle sur ce point concernant les lumières de Chabbat.

8 Halachot Les plus populaires

Le moment à partir duquel on peut prier Chah’aritt (la prière du matin)

A la demande de nombreuses personnes: A partir de quand est-il permis de prier l’office du matin? De nombreuses personnes sont tenues de se présenter sur leur lieu de travail très tôt le matin, et nous devons savoir quand leur est-il permis de commencer la prière d......

Lire la Halacha

L’ordre dans lequel doivent prier des employés (le matin)

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué qu’il est interdit Léh’atéh’ila (à priori) de prier l’office du matin avant le 1er rayon de soleil. Cependant, nous avons également précisé que les personnes qui son......

Lire la Halacha

Se lever lors des bénédictions du matin

Question: Y a-t-il une obligation de se lever lorsqu’on récite les bénédictions du matin, ainsi que pour les bénédictions de la Torah? Réponse: Il existe des bénédictions que l’on est tenu de réciter debout.  La......

Lire la Halacha

Demandes personnelles de façon régulière

Question: Il a été expliqué dans la Halacha Yomit qu’il est permis d’ajouter des demandes personnelles dans les bénédictions de la ‘Amida. Est-il permis de le faire de façon régulière, en ajoutant constamment chaque jour un......

Lire la Halacha


Demandes personnelles dans la ‘Amida – L’attitude de notre maitre le Rav z.ts.l

Question: Est-ce que tout le monde est autorisé à ajouter des demandes personnelles dans la ‘Amida ? Comment faut-il se comporter sur ce point? Réponse: Dans la Guémara Bérah’ot (34a), nos maitres ont débattu au sujet du fait d’ajouter d......

Lire la Halacha

Prier pour des sujets spirituels – Rabbénou Moché AL CHEIKH

Nous avons expliqué dans le passé, au nom de notre grand maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l au sujet du texte de « Ha-Ra’haman » que nous disons à la fin du Birkat Ha-Mazon « Ha-Ra’haman Hou Yéfarnessénou Bé-Héter V&eacut......

Lire la Halacha

La Mitsva de compter le ‘Omer

Il est écrit dans la Torah (Vayikra 21 – 15): « Vous compterez pour vous, dès le lendemain du Chabbat, depuis le jour où vous apporterez le ‘Omer du balancement, 7 semaines pleines. » Selon l’explication transmise à nos maitres ......

Lire la Halacha

Le moyen pour un agreement des prières

Question: Quel est le sens de l’enseignement : « Ne fais pas de ta prière un poids »? Les prières ne sont-elles pas fixées 3 fois par jour? Y a-t-il un moyen particulier pour l’acceptation des prières?  Réponse: Conce......

Lire la Halacha