Halacha pour jeudi 28 Kislev 5779 6 décembre 2018

Pour l'élévation de l'âme de  Jean Claude Nissim Ben Rose Rzala

Pour l'élévation de l'âme de  Rivka Bat Rachel Léa

Pour l'élévation de la Néshama de Sim'ha Bat Ra'hel (Sebban) z''l

Pour l’élévation de la Néshama de Gilles Moshé Ben Aharon DAIEN z’’l

Cette Halacha est dédiée à l'élévation de la Néchama de notre ami

Richard Michaël Ben Chélomo Checkroun z’’l, décédé brutalement

Cette Halacha est aussi dédiée à l'élévation de l'âme de

Mme Colette Rivka bat Messaouda (Bensamoun) z"l

Allumage de H’anouka à la sortie de Shabbat ; allumage de ‘Hanouka avec une lampe électrique

A la sortie du Chabbat H’anouka, à la synagogue, (après la prière de ‘Arvit), on allume d’abord les Nerot de H’anouka, et ensuite, on récite la Havdala, afin de « concrétiser la sortie de Chabbat » le plus tard possible.
Même si de toutes façons, la personne désignée pour allumer H’anouka à la synagogue, va « se défaire de la sainteté de Chabbat » par l’acte de l’allumage, cependant, l’assemblée, quand à elle, reste quelques instants de plus dans la sainteté de Chabbbat, jusqu’au moment de la Havdala.

Qui plus est, en procédant d’abord à l’allumage de H’anouka à la synagogue, on « divulgue » davantage le Miracle, car si l’on procède d’abord à la Havdala, la majorité des fidèles quitterait la synagogue avant même que l’on ait allumé les Nerot de H’anouka.

Par contre, à la maison, puisque de toutes façons, on « se défait de la sainteté du Shabbat » par l’acte de l’allumage, on procède d’abord à la Havdala, et ensuite on allume les Nerot de H’anouka, en raison du principe de TADIR VESHEENO TADIR : TADIR KODEM = Lorsque se présentent 2 Mitsvot au même moment ; l’une plus fréquente que l’autre : la priorité revient à la plus fréquente.

L’heure de sortie de Chabbat selon Rabbénou TAM
De nombreuses et consciencieuses personnes observent durant toute l’année, l’heure de sortie de Chabbat selon l’opinion de Rabbenou Tam, et s’imposent de n’effectuer aucune activité interdite jusqu’à l’horaire correspondant à l’opinion de Rabbenou Tam.
A la sortie de Chabbat, pendant H’anouka, ces personnes doivent également attendre cet horaire pour allumer les Nerot de H’anouka, car le fait d’observer l’heure de sortie de Chabbat selon Rabbenou Tam, n’est pas seulement une « bonne tradition », mais une attitude qu’il est souhaitable pour chacun et chacune d’adopter, puisque MARAN tranche dans le Choulh’an ‘Arouh’ selon Rabbenou Tam pour l’heure de la tombée de la nuit. Conformément aussi au bon usage qui était celui de notre maître Rabbénou Ovadia YOSSEF z.ts.l qui motivait dans ce domaine durant toute sa vie, et qui nous a même motivé à écrire sur ce sujet dans le cadre de la Halacha Yomit. De nombreuses personnes ont écouté sa voix sur ce point, et ce gens méritent la bénédiction.

La bénédiction de « Boré Méoré Haesch »
Il est interdit de réciter la bénédiction de Boré Méoré Haesh (la bénédiction sur les flammes dans la Havdala) sur les Nerot de H’anouka (par exemple, à la synagogue où nous procédons d’abord à l’allumage de H’anouka et ensuite à la Havdala, ou à la maison, si par erreur, on a procédé d’abord à l’allumage de H’anouka).

En effet, il est interdit de tirer profit de la lumière de H’anouka, et nous ne récitons la bénédiction de Boré Méoré Haesh que sur une lumière de laquelle on profite.

Par contre, il est permis de réciter cette bénédiction sur le « Chamach » qui ne possède absolument pas la sainteté des Nerot de H’anouka.

L’allumage de H’anouka au moyen de l’électricité
Concernant l’allumage des Nerot de H’anouka au moyen d’une lumière électrique, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que l’on ne peut pas s’acquitter de l’obligation de l’allumage des Nerot de H’anouka avec une lumière électrique, car une telle lumière ne comporte ni huile, ni mèche. Or, le Miracle que nous commémorons s’est produit avec de l’huile qui a suffit miraculeusement durant 8 jours.

Par conséquent, il est permis d’utiliser des lampes à pétrole ou de l’huile de paraffine ou autre, car il reste une similitude entre ces moyens d’allumage et le Miracle avec l’huile d’olive. Ce qui n’est pas le cas pour une lumière électrique.
D’autres arguments viennent interdire l’utilisation d’une lumière électrique pour l’allumage de H’anouka.
Toutefois, notre maître le Rav z.ts.l écrit que dans un cas de force majeure, où l’on ne peut se procurer ni huile, ni bougies, on peut allumer avec une lumière électrique mais sans réciter de bénédictions, et en veillant à placer cette lumière électrique à un endroit qui n’est pas sa place durant toute l’année, afin qu’il soit distinct qu’elle a été allumée pour H’anouka.

Nous avons déjà expliqué lors de la règle concernant l’allumage des lumières de Chabbat qu’il faut impérativement réciter la bénédiction de Boré Méoré Haech de la Havdala sur une véritable bougie avec une flamme découverte, et il est donc interdit de réciter cette bénédiction sur une lumière électrique.

De même, nous avons également expliqué la règle sur ce point concernant les lumières de Chabbat.

8 Halachot Les plus populaires

Le danger conséquent au fait de retirer les Mezouzot d’une maison que l’on quitte

Question: Est-il exact qu’il y a un danger pour celui qui retire les Mézouzot de sa maison lorsqu’il déménage pour aller habiter ailleurs (et que le nouvel occupant est juif), et si c’est effectivement exact, que doit-il faire s’il a investi une important......

Lire la Halacha

Fixer la réalisation d’un acte médical avant Chabbat

Question: Est-il permis de fixer une intervention chirurgicale pour une fracture, ou bien une césarienne, pendant les jours qui précèdent immédiatement le Chabbat? Réponse: Dans les précédentes Halah’ot, nous avons expliqué qu’il......

Lire la Halacha

Voyager avant Chabbat

Question: Est-il permis de partir en voyage avant Chabbat, lorsqu’on sait que l’on sera forcé de transgresser le Chabbat pour cause de danger de mort? Réponse : Dans la précédente Halah’a, nous avons expliqué l’interdiction d’e......

Lire la Halacha

La confiance en Hachem – le mariage du MAHARAL de Prague

Question: Est-ce que la confiance en Hachem aidera même une personne qui ne mérite pas sa bonté? Réponse: On a demandé dans la Guémara Ménah’ot (29b) : Quel est le sens du verset (Yécha’ya 26) : « Mettez votre......

Lire la Halacha


Refus d’aller devant un tribunal rabbinique

Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué la grave interdiction de se faire juger devant des tribunaux civils ou non-juifs. La question souvent posée est: Puisque de notre époque, les tribunaux rabbiniques ne bénéficient d’aucun poids......

Lire la Halacha

Statut Halachique des tribunaux civils en Israël – Les propos de notre maitre le Rav z.ts.l concernant les juges

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué la gravité de l’interdiction d’aller se faire juger auprès des tribunaux non-juifs. Même lorsque les juges non-juifs rendent une décision de justice conforme aux lois de la Torah, et mêm......

Lire la Halacha

Les tribunaux non-juifs

Il est enseigné dans la Guémara Guittin (88b) : Rabbi Tarfon dit : Tout endroit où l’on trouve des tribunaux non-juifs, même s’ils jugent selon les lois d’Israël, il est interdit de se faire juger par eux, car il est dit dans la Torah (Ch......

Lire la Halacha

Questions/Réponses Halacha Yomit - Des vacances à la chasse – Les études de médecine –Attendre le mariage de son frère aîné pour se marier soi-même

Recueil de réponses données ces derniers temps Question: Nous partons en vacances dans l’état de l’Illinois (Etats-Unis), où nous devons nous adonner à la chasse (pour le plaisir). La chose est-elle permise? Réponse: Depuis la nuit des temp......

Lire la Halacha