Halacha pour mardi 15 Tammuz 5780 7 juillet 2020

Pour l'élévation des âmes de : André Avraham Ben Ma'hlouf TAÎB z"l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba El baz z"l de Lyon

Ustensiles en verre pour la viande et le lait

Question: Doit-on également posséder une vaisselle viande et une vaisselle lait lorsqu’il s’agit d’ustensiles en verre?

Réponse: Nous avons déjà expliqué dans la précédente Halacha qu’il est obligatoire de posséder deux vaisselles distinctes, une pour la viande et une pour le lait, car les ustensiles qui contiennent des aliments (chauds) de viande ou de lait, absorbent dans leurs parois le goût de ces aliments, et le rejettent ensuite dans l’autre aliment avec lequel ils entreront en contact.

Nos maîtres les Richonim (décisionnaires médiévaux) débattent afin de définir si les ustensiles en verre absorbent eux aussi, ou non.
Il y a 3 opinions sur ce points:

Selon le Or Zaroua’, le SAMAG (Sefer Mitsvot Gadol), Rabbenou Yona de Gérone et d’autres, les ustensiles en verre ont le même statut que les ustensiles en terre qui absorbent le goût de la nourriture qui se trouve en eux, mais qui n’ont aucune solution même par la Hag’ala (immersion dans l’eau bouillante) (car ils ne rejettent jamais l’intégralité de ce qu’ils ont absorbés mais seulement une légère partie. S’ils ont absorbés du lait, ils ne le rejetteront jamais. S’ils ont absorbés un aliment interdit, comme un mélange de viande et de lait, même la Hag’ala ne leur sera d’aucune utilité). Ces décisionnaires assimilent les ustensiles en verre aux ustensiles en terre, car le verre est fabriqué à base de terre (sable).

Selon le RAMABAM les ustensiles en verre absorbent comme les autres catégories d’ustensiles, mais n’ont pas le même statut que les ustensiles en terre qui n’ont aucune solution même par la Hag’ala. Les ustensiles en verre sont eux Cachérisables par la Hag’ala, comme les ustensiles en métal.

Selon les Tossafot, Rabbenou TAM, le RASHBA, le ROCH, et d’autres nombreux Richonim, les ustensiles en verre n’absorbent absolument pas, et il est donc permis de les utiliser aussi bien pour les aliments viande que pour les aliments laits.

MARAN tranche dans le Choulh’an ‘Arouh’ (Y.D chap.451) comme cette dernière opinion, et tel est l’usage chez les Séfaradim et les communautés du moyen orient, comme en ont attestés de nombreux décisionnaires Séfarades, selon qui l’usage Séfarade n’a jamais exigé de posséder des ustensiles en verre réservés à la viande ou au lait, comme l’expriment les termes du Choulh’an ‘Arouh’ : « Les ustensiles en verre, même s’ils ont servis à chaud, ne nécessitent aucun procédé de Cachérisation puisqu’ils n’absorbent pas. Un simple rinçage suffit. »

Cependant, le RAMA tranche vers la rigueur sur ce point et considère les ustensiles en verre comme des ustensiles en terre qui absorbent et qu’il est impossible de Cachériser, même par Hag’ala. Il écrit que tel est l’usage chez les Achkénazim. Mais certains décisionnaires Achkénazes attestent que l’opinion du RAMA ne concerne que Pessah’ où l’on adopte de nombreuses rigueurs en raison de l’interdit de H’amets qui est sous peine de Karet (retranchement de ce monde et de l’autre), mais concernant la viande et le lait, le RAMA admettrait lui aussi que l’on peut autoriser.
Malgré tout, le Gaon Rabbi Eli’ezer Yéhouda WALLDENBERG z.ts.l s’est longuement étendu sur le sujet dans son livre Chou’t Tsits Eli’ezer et tranche la rigueur (pour les Achkénazim) même pour l’interdit de viande et de lait.

En conclusion: L’usage des Séfaradim est d’utiliser les mêmes ustensiles en verre aussi bien pour des aliments viandes que pour des aliments lactés, mais les Achkénazim ont l’usage de s’imposer la rigueur sur ce point, même pour des ustensiles en verre.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Règles relatives au jour du 9 Av

Le jour de Tich’a Be-Av (le jeûne du 9 Av), 5 interdits sont en vigueur: Manger et boire; Se laver; S’enduire (le corps avec de l’huile ou de la crème corporelle) ; Porter des chaussures en cuir ; Pratiquer l’intimité conjugale De même, il est inte......

Lire la Halacha

Une personne malade du Corona par négligence, doit –elle réciter le Gomel à sa guérison ?

Réponse: Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué que la personne qui tombe malade et qui est alitée, comme la grippe ou le Corona, doit réciter le Gomel une fois guérie, et que cela doit être fait en présence de 10 hommes. M......

Lire la Halacha

Règles relatives à la sortie du 9 Av et au 10 Av

Après la sortie des étoiles le jour du 9 Av, il est permis de manger et de boire. nous avons l’usage de réciter Birkat Ha-Lévana (la bénédiction à la vision de la lune) après l’office de ‘Arvit à la sortie du 9 Av. il ......

Lire la Halacha

Le Gomel pour une personne malade – Le Corona

Question: Une personne qui a été victime du Corona, mais sous une forme légère sans avoir été véritablement en danger, qui a été malade et alitée, doit-elle réciter le Gomel? Réponse: Dans la précéde......

Lire la Halacha


Consommation de viande après Roch H’odech AV

Il est expliqué dans une Michna de Ta’anit (26b) qu’il est interdit par décret de nos maîtres de consommer de la viande et du vin, la veille de Tich’a Beav (la veille du jeune du 9 Av) lors de la Séouda Ha-Mafsekete (le dernier repas avant le début......

Lire la Halacha

Lois relatives à la Bérah’a du Gomel

Nos sages ont instauré que toute personne qui vie un événement dangereux se doit de remercier Hachem en récitant une Bérah’a devant 10 personnes comme nous allons l’expliqué. Dans la Guémara, traité de Bérah’ott page......

Lire la Halacha

Tou Bé-Av – le 15 Av

Aujourd’hui, nous célébrerons « Tou Bé-Av ». On enseigne dans une Michna de Ta’anit (26b): Rabban Chim’on Ben Gamliel dit: « Il n’y a pas de plus belles fêtes pour Israël que le 15 Av et Yom KIPPOUR. Ces jours-là, le......

Lire la Halacha

Les personnes soumises et exemptes du jeûne du 9 Av

Un malade sans danger Un malade (véritablement malade, qui est alité ou autre, même s’il n’est pas en danger) est exempt de jeûner le 9 Av, car la sévérité du jeûne du 9 Av est moins importante que celle de Yom Kippour sur ce point. D......

Lire la Halacha