Halacha pour dimanche 13 Tammuz 5780 5 juillet 2020

L’interdiction de la viande et du lait

Il est dit à 3 reprises dans notre sainte Torah:
« Tu ne cuiras pas le chevreau dans le lait de sa mère. » (Chémot chap.23 et 34. Dévarim 14). 
Nos maîtres commentent dans la Guémara H‘oulin (114a):
Une fois pour nous indiquer l’interdiction de les cuire ensemble. Une fois pour nous indiquer l’interdiction de les consommer ensemble. Une fois pour nous indiquer l’interdiction de tirer profit de leur cuisson.

Concernant les autres interdits alimentaires, comme le sang ou la viande d’animal interdit, il n’existe pas d’interdiction de cuisson. Toutefois, concernant l’interdiction de la viande et du lait, la Torah précise qu’il est interdit de les cuire ensemble même si ce n’est pas dans le but de les consommer.

Rabbenou Bah’yé écrit que la viande et le lait cuits ensemble ont pour propriété d’obstruer le cœur de l’homme. C’est pour cette raison qu’Hachem nous a ordonné de ne pas les consommer, afin que le peuple d’Israël n’obstrue point son cœur par des aliments interdits, mais pour qu’au contraire, il préserve un corps sain et pur pour méditer sur les voies de la Torah, et pour que son cœur soit prêt à atteindre la connaissance Divine. 
Il conclut en disant que toutes les explications données sur l’interdiction de la viande et du lait ne sont pas suffisantes et ne représentent pas la raison essentielle, car ce commandement fait partie des « H’oukim » (lois irrationnelles), comme le commandement de la Vache Rousse ou celui du bouc émissaire. 
Nos maîtres enseignent que dans les temps futurs, Hachem dévoilera à Israël les raisons aux commandements de la viande et du lait, de la Vache Rousse, ainsi que les raisons du commandement du bouc émissaire.

Un évier de cuisine obstrué par des déchets alimentaires, et où il est fort probable d’y trouver des déchets de viande et de fromage, selon certains, il est interdit de verser de l’eau chaude pour aider l’évier à se déboucher, car l’eau chaude versée peut provoquer la cuisson des déchets de viande et des déchets de fromage ensemble, ce qui représente l’interdiction de cuire la viande et le lait. 
Mais notre maitre le Gaon et Richon Lé-Tsion Rabbi Itsh’ak YOSSEF Chlita s’est longuement étendu sur le sujet et prouve par de nombreux arguments qu’il est permis de verser de l’eau chaude sur un tel évier. 
Cependant, puisqu’il est fréquent de trouver dans tous les foyers des produits détergents très puissants qui peuvent aisément détériorer le goût alimentaire contenu dans les déchets de viande et de fromage au point de les rendre inconsommables, il est bon de verser d’abord un peu de détergent dans les orifices de l’évier avant de verser l’eau chaude. 
En effet, nous savons que tous les interdits alimentaires de la Torah n’existent que lorsqu’il s’agit d’un aliment consommable, et non lorsque le goût de l’aliment est détérioré. 
Dans notre cas, les déchets de viande et de fromage aspergés par du détergent ne sont même plus concernés par l’interdiction de la viande et du lait.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

EL ENCENDIDO DE LAS LUMINARIAS DE JANUCÁ

Al encender las luces de Janucá es preciso prever que contengan suficiente aceite como para encender media hora a partir del momento del encendido, lo mismo aplica si enciende con velas de cera, en este caso debe preocuparse porque las mismas puedan permanecer encendidas por lo menos media ho......

Lire la Halacha

CUARTA COMIDA SABÁTICA, “MELAVE MALKA”

Pregunta: Es necesario comer pan en la comida que se realiza en la salida del Shabbat –Melave Malka-? Respuesta: Enseña el Talmud (Shabbat 119ª): Siempre debe la persona preparar su mesa la víspera de Shabbat, aún cuando no posea sino un “cazait” -29grs......

Lire la Halacha

ORDEN RITUAL DE LA NOCHE DE ROSH HASHANA

Las dos noches de Rosh Hashana es costumbre comer alimentos que simbolizan buenos designios para Israel. Por ello se come Rubia o lubia en árabe, zapallo –calabaza dulce-, dátiles, acelga, puerro, cabeza de cordero, manzana y miel. Ya hemos escrito oportunamente, que la perso......

Lire la Halacha

OBJETOS DE USO ESPECÍFICO

Ya hemos visto en entregas anteriores, los distintos tipos de muksé existentes, a saber: Queli shemelajtó leheter –objetos con función permitida- como los vasos, platos, cubiertos, etc. Queli shemelajtó leisur –objetos con función prohibida-, por ej. el......

Lire la Halacha


LAS MUJERES Y LA MELAVE MALKA –Comida la salida del Shabbat-

En la entrega anterior hemos escrito sobre la importancia que posee esta comida de Melave Malka, o sea la comida que se realiza la salida del Shabbat, pues se honra al mismo tanto cuando llega como cuando termina. Explicamos que lo ideal es realizar esta comida con pan, sin embargo de no resultarle ......

Lire la Halacha

MOVILIZACIÓN DE PERIÓDICOS Y LIBROS EN SHABBAT

Pregunta: Está permitido movilizar en Shabbat libros sobre medicina, guías telefónicas, etc.? Está permitido leer el periódico en Shabbat? Respuesta: Escribe Maran (Sh. A. cap. 307 inc. 16) Parábolas y relatos seculares, relatos amorosos como el libro Ema......

Lire la Halacha

MANIPULACIÓN DE ARTEFACTOS ELÉCTRICOS EN Shabbat

Pregunta: Está permitido en Shabbat cubrirse con una manta eléctrica o se prohibe por considerarse ésta un objeto muksé? Asimismo ¿puede manipularse un artefacto eléctrico en Shabbat o no? Respuesta: En principio, debemos aclarar dentro de qué tipo......

Lire la Halacha

OBJETOS DE FUNCIÓN PROHIBIDA EN SHABBAT

Ya hemos enumerado las distintas categorías de muksé que existen en Shabbat, a continuación nos explayaremos sobre una de estas categorías, “queli shemelajtó leisur, o sea los objetos destinados a una función prohibida en Shabbat, como por ejemplo un m......

Lire la Halacha