Halacha pour dimanche 17 Kislev 5782 21 novembre 2021

Pour l'élévation des âmes de:
Alain Moché Ben Myriam (STEBOUN) z’’l de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Tinok Ben Yael Sarah

L’allumage des Nerot de H’anouka

Le devoir de l’allumage
Durant les 8 jours de ‘Hanouka – qui tombera à partir de dimanche soir de la semaine prochaine - il est un devoir d’allumer les Nérot de ‘Hanouka. Les Séfaradim ont l’usage d’allumer une seule ‘Hanoukiya pour tout le foyer, mais selon l’usage des Achkénazim, chacun membre du foyer allume ses propres Nérot ‘Hanouka.

La quantité d’huile
Avant d’allumer les Nerot de ‘H'anouka, il faut s’assurer qu’il y a suffisamment d’huile pour qu’elles brûlent pendant au moins une demi-heure depuis l’allumage.
De même, lorsque l’on allume avec des bougies, il faut s’assurer qu’elles sont assez longues pour brûler au moins une demi-heure depuis l’allumage qui s’effectue à partir de la sortie des étoiles (la tombée de la nuit).
(Les petites bougies colorées qui sont commercialisées et qui sont faites pour des petites H’anoukiyot, ne brûlent pas une demi-heure, et ne sont donc pas valables pour l’allumage de H’anouka.)
La veille de Chabbat, où nous allumons très tôt, il faut veiller à mettre beaucoup plus d’huile dans les Nerot ‘H'anouka, (ou prendre des bougies beaucoup plus grandes), comme ce sera expliqué – avec l’aide d’Hachem – dans l’une des prochaines Halachott.

L’ordre de l’allumage
Lorsqu’on allume les Nerot de H’anouka, le 1er soir, nous allumons le Ner qui se trouve à l’extrême droite. Le 2ème soir, nous allumons d’abord le Ner supplémentaire (celui qui se trouve à gauche de celui de la veille), puis celui de la veille. Et ainsi de suite. De sorte que l’allumage des Nerot de H’anouka s’effectue de gauche à droite, afin que chaque soir, nous allumions d’abord le Ner nouveau, qui représente la continuité du Miracle, et ensuite les autres Nerot.

« L’acte de l’allumage fait toute la Mitsva »
Il est enseigné dans la Guémara Chabbat (23a):
C’est l’acte de l’allumage qui constitue toute la Mitsva. Si les Nerot se sont éteintes, on n’est pas tenu de les rallumer.
Ce qui veut dire que l’essentiel de la Mitsva réside dans le fait d’allumer des Nerot qui ont la capacité de brûler le laps de temps exigé par la Halacha (une demi-heure). Si pour une cause quelconque, les Nerot s’éteignent, et que cette cause n’existait pas au moment de l’allumage, par exemple, une porte ou une fenêtre qui s’ouvrent brusquement et qui laissent passer un courant d’air qui éteint les Nerot, il n’est pas nécessaire de les rallumer. Cependant, si cet incident se produit avant que ne s’écoule une demi heure depuis l’allumage, il est une Mitsva de grande qualité de les rallumer, mais sans réciter les bénédictions.

Par contre, si au moment de l’allumage, les Nerot n’avaient pas la capacité de brûler une demi-heure, par exemple, lorsqu’on les allume dans un endroit où il y a des courants d’air, ou bien que l’on n’a pas mis suffisamment d’huile, lorsqu’elles s’éteignent, nous sommes tenus – selon le Din - de les rallumer, mais toujours sans réciter les bénédictions.

Utiliser la lumière des Nérot H’anouka
Il est interdit d’utiliser la lumière des Nerot de H’anouka.
Par conséquent, il est interdit de compter de l’argent, ou de lire à la lumière des Nerot H’anouka. Mais au-delà d’une demi-heure depuis l’allumage, il est permis de faire ce que l’on veut à la lumière des Nerot H’anouka.
De notre époque où l’électricité existe, nous n’avons pas l’usage d’utiliser la lumière de H’anouka.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Nérott de Chabbat et Nérott de H’anouka : ordre d’allumage

Nos maitres les Richonim (décisionnaires médiévaux) débattent afin de définir quel ordre devons-nous respecter au sujet de l’allumage des Nérott de H’anouka et des Nérott de Chabbat. Selon l’opinion du Ba’al Halah’ott ......

Lire la Halacha

L’allumage des Nerot de H’anouka

Le devoir de l’allumage Durant les 8 jours de ‘Hanouka – qui tombera à partir de dimanche soir de la semaine prochaine - il est un devoir d’allumer les Nérot de ‘Hanouka. Les Séfaradim ont l’usage d’allumer une seule ‘Hanoukiya po......

Lire la Halacha

Un invité qui rentre chez lui le samedi soir

Question: Un fils marié invité avec son épouse et ses enfants à passer le Chabbat de ‘Hanouka chez ses parents ou chez ses beaux-parents on père, où doit-il allumer le samedi soir lorsqu’il rentre chez lui? Réponse: Lorsqu’un fils......

Lire la Halacha

Lois relatives au voyageur et à l’invité pendant H’anouka, ainsi qu’aux soldats juifs de Tsahal

Question: Comment doit agir une personne qui est invitée ou qui est à l’armée pendant H’anoukka? Réponse: Ce cas mérite d’en débattre car il existe une différence sur ce point entre une personne qui voyage seule mais dont les memb......

Lire la Halacha


H’anouka chez les parents ou les beaux parents, ou à l’hôtel

Dans l’une des précédentes Halah'otes, nous avons abordé le cas de celui qui est hébergé chez un ami durant H’anouka, et qui n’a personne qui allume pour lui à son foyer, par exemple, lorsqu’il n’a pas de famille, ou que sa ......

Lire la Halacha

Conséquence du miracle de H‘anouka sur nous même

Nous avons déjà développé la définition du Miracle de ‘Hanouka, qu’Hachem a réalisé avec nos ancêtres, en les sauvant de l’assimilation des maudits grecs, et en donnant la victoire militaire aux H’achmonaïm Suite &a......

Lire la Halacha

Se laver les mains après une coupe de cheveux

Question: Y a-t-il une obligation de se laver les mains après une coupe de cheveux ou après s’être rasé la barbe? Réponse: Nos maîtres expliquent les différentes situations après lesquelles on doit se laver les mains. MARAN écrit......

Lire la Halacha

« ‘Al Ha-Nissim »

L’obligation de mentionner le passage de « ‘Al Ha-Nissim » Lors de la prière de ‘Arvit du soir de H’anouka (cette année 5782, à partir de ce soir dimanche 28 novembre), on dit le passage de « ‘Al Ha-Nissim » dans la ‘A......

Lire la Halacha