Halacha pour dimanche 1 Tevet 5782 5 décembre 2021

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Conséquence du miracle de H‘anouka sur nous même

Nous avons déjà développé la définition du Miracle de ‘Hanouka, qu’Hachem a réalisé avec nos ancêtres, en les sauvant de l’assimilation des maudits grecs, et en donnant la victoire militaire aux H’achmonaïm
Suite à cette victoire, les H’achmonaïm nommèrent un roi parmi les Cohanim, ce fut le début de la dynastie royale des H’achmonaïm.

Cette dynastie régna sur Israël pendant plus de 200 ans après le Miracle de H’anouka, jusqu’à la destruction du 2ème Beit Ha-Mikdach.

Nous devons nous interroger sur ce phénomène:
En effet, d’un point de vue historique, depuis le miracle de H’anouka jusqu’à la destruction du Temple de Jérusalem, la royauté d’Israël a duré environ 200 an. Il est donc compréhensible que nous ayons le devoir de remercier considérablement Hachem pour avoir sauvé nos ancêtres de la main de leurs ennemis.
Mais apparemment, en définitif, Israël a perdu, car malgré la royauté qui s’est prolongé 200 ans depuis les H’achmonaïm, malgré tout, le Temple fut finalement détruit et Israël exilés de leur terre. Pourquoi donc devons-nous marquer tellement le miracle du sauvetage de nos ancêtres, et quelle est donc la signification profonde des jours de H’anouka pour nous?

Notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l expplique que lorsque l’on se penche sur le Miracle de H’anouka, nous constatons que toute la « Torah Chébé’al Pé » (la « Torah Orale »), c'est-à-dire la Michna, la Guémara …), que nous avons le mérite d’étudier de notre époque, nous le devons au Miracle de H’anouka.
Effectivement, tous les enseignements contenus dans la Michna et la Guémara, sont l’œuvre des Tanaïm (les Sages de l’époque de la Michna) qui ont vécus à partir de la génération de Hillel l’Ancien. C’est grâce à l’analyse et l’approfondissement de leurs enseignements que la Halacha fut fixée plus tard par les décisionnaires. Or, nous savons qu’Hillel l’Ancien a vécu 100 ans avant la destruction du 2
ème Temple, et le Miracle de H’anouka s’est produit 206 ans avant la destruction du 2ème Temple.
Imaginons ce qui serait advenu de la Torah, si le Miracle de H’anouka n’avait pas eu lieu !! Le peuple d’Israël aurait été privé de tout ce qui représente l’essentiel de la connaissance de la Torah et la mise en pratique du judaïsme: LA HALACHA.

Le Miracle de H’anouka a sauvé l’existence de la Torah!!

« KI NER MITSVA VETORAH OR » (« Le Ner de la Mitsva (de H’anouka) a sauvé la lumière de la Torah (orale) »)!!

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Se couper les cheveux et se raser pendant le ‘Omer

Ne pas se couper les cheveux pendant les jours du ‘Omer La tradition est répandue de ne pas se couper les cheveux pendant le ‘Omer. Selon la tradition Ashkénaze, jusqu’au 33ème jour du ‘Omer, mais selon la tradition Séfarade, jusqu’au 34&eg......

Lire la Halacha

Le « ’Erouv Tavchiline » - 7ème jour de Pessa’h 5782

Qu’est ce que le ‘Erouv Tavchiline? Cette année (5782), le 7ème jour de Pessa’h tombera un vendredi veille de Chabbat. Nous savons que pendant chaque Yom Tov (jour de fête comme Chavou’ot, Pessa’h, Soukkot, Shémini ‘Atseret Roch Ha-Cha......

Lire la Halacha

Le H’amets pendant Pessah’ – année 5782 – L’institution de notre maitre le Rav z.ts.

Nos maitres enseignent dans la Tossefta (Pessa’him chap.3): « On questionne et on enseigne les règles relatives à Pessa’h 30 jours avant Pessa’h. » En se basant sur cet enseignement, les Rabbanim du peuple d’Israël ont toujours eu l’usag......

Lire la Halacha

Se couper les cheveux la nuit du 34ème jour du ‘Omer cette année (5782)

Ce jeudi (depuis mercredi soir) tombe le 33ème jour du ‘Omer (Lag Baomer), et le lendemain vendredi, tombe le 34ème jour du ‘Omer. Jusqu’à quand dure l’interdit de se couper les cheveux? Nous avons déjà expliqué qu’il est i......

Lire la Halacha


« Chéhéh’éyanou » pendant le ‘Omer (nouveau vêtement ou nouveau fruit)

Certains ont la tradition de ne pas inaugurer un nouveau vêtement durant la période du ‘Omer (jusqu’au 34ème jour), pour ne pas avoir à réciter la bénédiction de Chéhéh’éyanou (il s’agit ici d’un v&eci......

Lire la Halacha

Seder du soir de Pessah’ - Kadech

Le célèbre Seder de Pessah’ « Kadech – Ourh’ats – Karpass – Yah’ats – Maguid – Roh’tsa – Motsi – Matsa – Maror – Koreh’ – Choulh’an Oreh’ – Tsafoun – Bareh’ &nd......

Lire la Halacha

Prier pieds nus

Question: Est-il permis de prier avec des sandales, ou même pieds nus? Réponse: Celui qui prie doit prévoir un lieu digne pour prier. Il doit aussi apprêter ses vêtements avant de prier, ainsi que son corps et sa pensée, car il se tient devant le Roi des roi......

Lire la Halacha

Utilisation des Noms Sacrés

Il est enseigné dans les Pirké Avott (chap.1 Michna 13): Il (Hillel) disait : « Celui qui n’ajoute pas se verra retranché, celui qui n’étudie pas se condamne à mort, et celui qui utilise la « couronne » passera (il qui......

Lire la Halacha